Sandra Mehl - L’amour en cité (titre provisoire)

Territoires : Corbeil-Essonnes et Montpellier
Les relations amoureuses révèlent les pressions familiales et parfois communautaires. En explorant les histoires amoureuses des jeunes de cités, Sandra Mehl choisit une porte d’entrée originale pour comprendre la société, et en l’occurrence la jeunesse des quartiers.
 
Sandra Mehl est une photojournaliste française née à Sète en 1980.
Diplômée de Sciences-Po Paris et d’un Master 2 de sociologie à l’EHESS, elle travaille dans l’humanitaire puis dans le développement urbain, avant de se consacrer au journalisme. Intéressée par les marges, elle travaille en Israël/Palestine sur la ville de Jéricho, aux Etats-Unis sur une communauté de réfugiés climatiques au sud de la Louisiane, et en France où elle documente la jeunesse des mondes populaires. Ses projets s’inscrivent dans la durée, et résultent d’une immersion dans l’intimité quotidienne des individus et des groupes qu’elle suit. Son travail a reçu en 2017 la Bourse du Talent #reportage, entre d’autres récompenses, et a été exposé en France et à l’étranger (Bnf, Maison de la photographie de Lille, Scam, Institut français de Milan …)
En parallèle de ses projets au long cours, elle travaille en commande pour la presse française (Le Monde, M, Libération, L’Obs, Marie-Claire, Elle…) et étrangère (The Washington Post, Internazionale …), et est l’auteur de plusieurs grands reportages texte/photos. 
Elle enseigne également le photojournalisme en école de journalisme (ESJ). 
Elle est représentée par la galerie Sit Down, à Paris