Une nouvelle feuille de route pour la Recherche à la BnF !

Au-delà des services proposés aux chercheurs venus consultés ses collections, la Bibliothèque est, depuis sa plus ancienne origine, le lieu d’une intense activité de recherche qui fit d’elle une pionnière dans le développement en France de certaines disciplines (archéologie, numismatique, langues orientales, etc.). Cette activité s’ancre d’abord dans les collections : elle est au service de leur connaissance et de leur interprétation, s’efforçant de les rendre accessibles et intelligibles par le plus grand nombre.

 

Les personnels de la BnF collaborant à des activités de recherche, de manière ponctuelle ou courante, sont au nombre de 200 : 50 parmi eux ont une activité régulière de publication scientifique.

Du signalement des collections – en particulier pour les fonds composites, à l’histoire complexe – au développement d’outils innovants d’analyse du patrimoine numérique, en passant par l’analyse des conditions de conservation des documents, l’activité scientifique des personnels de la BnF participe à l’effort national et international de recherche. Le travail permanent d’enrichissement, de description et de mise à disposition des collections renouvelle les sujets et les problématiques, enrichit les interprétations et fait progresser la connaissance dans de nombreux domaines, des humanités à la science des données. Le fait pour la BnF d’être une bibliothèque « en recherche », œuvrant à l’effort d’intelligence du monde par le décryptage de sa mémoire, est le signe d’une excellence et d’une responsabilité intellectuelle quant à l’avenir.

Alors que la Bibliothèque lance son septième plan pluriannuel de la recherche (2020-2023), lequel permettra de financer neuf programmes de recherche sur ses collections, il était important de réaffirmer cette identité rare et remarquable pour une bibliothèque nationale, dans un souci de valoriser l’activité de ses personnels dans ce domaine.

Faisant suite à un séminaire de l’encadrement fin 2018, la présidente de la BnF Laurence Engel a souhaité que soit rédigée une feuille de route de la recherche pour 2019 et 2020. La première action prévue était la rédaction d’un document de référence La recherche à la BnF : stratégie et organisation. Ce document a été préparé de manière collégiale, appuyé sur les 14 projets scientifiques des départements concernés, tout au long de l’année 2019. Présenté au conseil scientifique début 2020, il permet d’affirmer certains principes et préciser une stratégie structurée autour de grands domaines de recherche.

À côté de ce document, plusieurs actions ont été récemment conduites :

L’année 2019 a été marquée par la transformation du site de la Production scientifique de la BnF en unAnnuaire des spécialistes et experts (https://experts.bnf.fr/) destiné à valoriser les compétences des agents de l’établissement et faciliter les contacts et les partenariats : 201 pages personnelles ont été créées, enrichies de 8 200 références bibliographiques.

A été édité et largement diffusé un Guide des projets de recherche à la BnF, régulièrement mis à jour depuis, occasion d’une clarification et d’une simplification des procédures internes (personnels, budgets, partenariats, etc.) en direction des porteurs internes de projets de recherche.

La coordination de la recherche de la BnF, placée au sein de la délégation à la Stratégie et à la recherche, a fait l’objet depuis 2018 d’un renforcement par la création de deux postes : un poste d’adjoint au responsable de la coordination de la recherche, en charge plus particulièrement des questions budgétaires et des coopérations au sein du campus Richelieu (Enc, INHA, BnF), et un poste de chargé d’appui aux projets scientifiques, en charge des partenariats. Enfin, la Bibliothèque entend conduire en 2020 une réflexion collective sur le temps alloué à ses personnels menant des activités de recherche.

Rapport d’activité 2019 de la bibliothèque nationale
Consulter