Véronique de Viguerie- Le difficile partage de la nature

Territoires : Lauragais, Sologne, Hérault, Finistère, Champagne-Ardenne, Pyrénées, Camargue
Alors que la crise sanitaire s’est accompagnée d’une ode, puis d’un retour à la campagne, le partage de la nature est lourd de colère, à l’image d’une France fracturée. Immersion dans le monde rural des chasseurs, plus complexe qu’il n’y paraît. 
 
©Benoît Pailley
Véronique de Viguerie, 42 ans, est une photographe française, basée à Paris.
Après avoir obtenu une maîtrise en droit en France, elle a étudié le photojournalisme en Angleterre. Elle a passé 4 ans à vivre et à travailler en Afghanistan. Depuis 2006, elle couvre des reportages dans le monde entier, en Irak, en Somalie, au Liban, au Cachemire, au Mexique, en Algérie, au Guatemala, au Pakistan, au Niger, au Nigeria, au Mali, en Syrie, etc. Son travail Afghanistan Insh’Allah a été exposé à Visa pour l’Image à Perpignan et à Paris. Sa série The Oil War in Nigeria a été exposée au festival des correspondants de guerre de Bayeux et a remporté les deux prix photographiques.  
Ses photos sont régulièrement publiées par les magazines les plus connus. Elle a été particulièrement remarquée pour avoir photographié les Talibans en Afghanistan, les pirates en Somalie, les pirates du pétrole au Nigeria. Elle accepte courageusement ces missions difficiles et ses projets personnels dans certains des endroits les plus dangereux de la planète, travaillant souvent avec son amie et collègue journaliste française Manon Querouil.
En 2006, elle publie son 1er livre, Afghanistan, Regards Croisés, en 2011 Carnets de Reportage du XXIe siècle et en 2015 Profession : Reporter. En 2012, elle est choisie par HBO pour être l’une des trois photographes à faire partie du programme Witness pour son travail sur les Arrow Boys au Soudan du Sud. En 2018, elle a remporté deux Visas d’Or pour sa série Yémen, la guerre cachée.
Dernièrement, Véronique concentre son travail sur les relations de l’humain avec son environnement. En 2019, elle a été choisie pour être ambassadrice de RSF avec un album de 100 de ses photos pour la liberté de la presse.