William Daniels - Un climat français

Territoires : Métropole, DROM, COM
Le projet consiste à répertorier et à documenter les événements climatiques exceptionnels qui affecteront la métropole française pendant l’intégralité de la période de production. En couvrant notamment les incendies majeurs, les inondations, les éventuelles tempêtes et sécheresses, en revenant sur place et en partageant le quotidien des personnes directement affectées, un travail d’ampleur et transversal sera réalisé.
 
© Alizé Le Maoult

William Daniels travaille au long cours sur des territoires en quête d’identité et souffrant d’instabilité chronique.

À partir de 2007 il porte son regard sur la jeune et très fragile république du Kirghizistan, secouée par des clash inter-ethniques et révolutions populaires. Ce projet est exposé à la galerie Fait et Cause et auto-édité dans l’ouvrage Faded Tulips en 2012.

Dès 2013, il se rend régulièrement en Centrafrique : il y côtoie une extrême violence. Son travail sur cette ex-colonie française sujette à l’instabilité permanente depuis son indépendance est exposé en une fresque de 100 mètres de long lors de la Nuit Blanche sur les bords de Seine à Paris. Le livre « RCA » est publié en 2017 par les éditions Clémentine de la Féronnière.

En 2019, il expose au Pavillon Carré de Baudouin Wilting Point. En botanique, ce point est le palier à partir duquel une plante ne pourra plus être sauvée. Sous cette métaphore, l’installation propose une narration transversale en faisant dialoguer des images produites dans des zones conflictuelles (Moyen-Orient, Cachemire Indien, Centrafrique, Kirghizistan, frontière Bangladesh-Myanmar…) qui trouvent leurs racines, entre autre, dans un passé colonial.

William Daniels collabore régulièrement en tant que photojournaliste à la revue National Geographic. Ses travaux de commandes lui ont valu plusieurs reconnaissances internationales dont deux World Press, un Visa d’Or, la bourse Tim Hetherington et le prix de la photographie éthique.

 

Accéder au site du photographe