William Keo - Pandémie des services publics

Territoire : Seine-Saint-Denis
À travers la Seine-Saint-Denis, ce projet s’intéresse à la banlieue et à comment le gouvernement traite sa population au travers des services publics. Des services d’urgences, à la Brigade Anti-Criminalité, William Keo documente ainsi le quotidien des différents acteurs publics qui maillent et organisent ce territoire.
 
©William Keo - Magnum Photos
Né en 1996, William Keo est un photographe franco-cambodgien basé dans la banlieue de Paris, en Seine-Saint-Denis.
Son travail est centré sur des sujets liés à l’histoire de sa famille et de leur passé de réfugiés ; migration, exclusion sociale et luttes inter-communautaires. Il a commencé sa carrière de photographe en travaillant pour des ONG pour payer ses études. Entre 2016 et 2018, il documente la crise des réfugiés syriens au Moyen-Orient avant de s’intéresser à la Syrie après la chute de l’organisation Etat islamique.
En parallèle, William Keo a documenté la guerre civile ukrainienne en 2018 et couvert des crises humanitaires comme celle des Rohingyas. Entre 2017 et 2018, il s’est rendu au Darfour pour documenter le conflit en cours et ses conséquences sur la population avant de commencer un travail à long terme sur le département de la Seine-Saint-Denis avec un premier chapitre consacré à la crise des migrants à Aubervilliers et Saint-Denis en 2019.
En 2021, il rejoint l’agence Magnum Photos en tant que nominé.