Accès dédiés

Richelieu en travaux

Découvrez en images l'avancée de la restauration de la salle Ovale et du cabinet du Roi

Les travaux du site Richelieu se poursuivent. Dans l’ensemble des espaces, les éléments de décor, le mobilier, les murs et les sols fragiles ont été coffrés afin d'assurer la meilleure protection possible pendant les travaux. Les opérations de curage s'enchaînent pour retirer les rayonnages et/ou infrastructures vétustes en grand nombre. Les rebuts sont évacués chaque jour. Une fois les espaces nettoyés, la rénovation et la mise aux normes de toutes les infrastructures pourront commencer.

La salle Ovale avant travaux

  • La salle Ovale impressionne par son volume et sa forme en ellipse. Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Les noms de 16 villes célèbres pour leur portée symbolique dans l'histoire des civilisations et des bibliothèques sont peints en rouge dans des cartouches dorés. Paris, Rome et Jérusalem ont déjà été adoptées par des donateurs. Les villes restantes sont Alexandrie, Athènes, Babylone, Berlin, Byzance, Carthage, Florence, Londres, Ninive, Pékin, Thèbes, Vienne, Washington. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Les calorifères en fonte destinés au chauffage de la salle sont surmontés d’une pomme de soufflage munis de quatre bouches rondes. Au nombre de 14, ils ont tous été adoptés par des donateurs. (agrandir l'image)
  • Les pupitres de communication en chêne étaient destinés à la lecture debout des périodiques. Ils sont pourvus, comme les tables, de lampes en bronze avec un globe en opaline. Toutes les tables et les lampes ont été adoptées par des donateurs. (agrandir l'image)
  • De la dernière coursive, on peut admirer les chapiteaux ioniques ornés de volutes des colonnes en fonte. 2 colonnes sur 14 ont été adoptées par des donateurs. (agrandir l'image)
  • La forme elliptique de la salle se retrouve dans la structure du toit en verre et en métal. (agrandir l'image)

La salle Ovale en travaux

  • La salle Ovale a progressivement été vidée de son mobilier et de ses ouvrages. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • À l'issue des travaux, les mosaïques et les dorures de la salle Ovale retrouveront leur éclat. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Des décors d’une grande finesse ornent le pourtour de la salle Ovale, conçue par Jean-Louis Pascal, comme ici ces peintures de masques de théâtre. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Des études préalables pour établir un protocole de restauration des ornements et des peintures ont été menées, comme le montre ce test sur un détail du décor. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Sous la verrière, la partie supérieure de l’ovale est percée de 16 oculi utilisés pour l’aération. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Chaque oculus doit être traité à part. Les verres sont déposés pour nettoyage, et les parties métalliques sont nettoyées et traitées. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Les verres constituant la verrière intérieure ont été déposés pour nettoyage et seront reposés ultérieurement. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Entre le toit et la verrière de la salle Ovale. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • La toiture n’ayant connu aucune intervention depuis un siècle a bien besoin d’un rajeunissement. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  •  © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)

Le cabinet du Roi avant travaux

  • L’ancien cabinet du Roi, aménagé au XVIIIe siècle, a accueilli au long des siècles les remarquables collections royales des monnaies et médailles. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Le cabinet du Roi est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. © A. Komenda, V. Louis / BnF (agrandir l'image)
  • La table d’étude réalisée en 1741 par Jacques Verberckt trône au centre du salon avec en arrière-plan les peintures de Carle Van Loo. © A. Komenda, V. Louis / BnF (agrandir l'image)
  • Portrait de Louis XV d’après Carle Van Loo. © A. Komenda, V. Louis / BnF (agrandir l'image)
  • Une partie du décor pictural est organisée autour du thème des Muses.Elles sont représentées notamment par des médaillons originaux de François Boucher et par des compositions de Charles Natoire et Carle Van Loo. Ici, Clio ou l’Histoire de François Boucher. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Polymnie ou la Poésie amoureuse de Carle Van Loo. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)

Le cabinet du Roi en travaux

  • Les opérations de dépose et de démontage, les consolidations préalables et les repérages des pièces ont été confiés à des restaurateurs spécialisés avant le transport. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  •  © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • L’ensemble des œuvres a été déposé et déménagé en raison des risques encourus durant le chantier. Ici, le portait de Louis XIV d’après Hyacinthe Rigaud. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Facing de protection de la couche picturale © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Le démontage de la toile de son châssis est une intervention délicate et minutieuse. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  •  © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Après démontage, le revers de la toile nécessite un dépoussiérage. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Les toiles seront restaurées dans un atelier spécialisé. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  •  © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Au terme de la rénovation, le cabinet du Roi aura retrouvé sa couleur d’origine, beige rosé « cuisse de nymphe ». © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)

MERCI !

La campagne d’appel au don pour la rénovation de Richelieu est ouverte jusqu’à la fin des travaux en 2020.
Grâce à votre mobilisation pour la salle Ovale et le cabinet du Roi, nous avons réuni 1 million d'euros de dons de particuliers. Il reste 600 000 euros à réunir pour atteindre l’objectif de 1,6 million d’euros.
Votre soutien est précieux !

mardi 18 septembre 2018

Partagez