Accès dédiés

Soutenir la BnF

Faites un don et devenez mécène de Richelieu !

La BnF a besoin de votre soutien pour poursuivre la restauration de son site historique Richelieu, lieu patrimonial d’exception, héritier de la bibliothèque de Charles V.

Après une première phase finalisée en 2017, les travaux portent désormais sur des espaces emblématiques, véritables concentrés de joyaux artistiques.

Célèbre pour ses murs tapissés d'ouvrages, la salle Ovale illustre pleinement un imaginaire puissant associé à l'univers du livre comme l'atteste sa présence régulière dans les anthologies des plus belles bibliothèques du monde. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)

Au terme des travaux en 2021, Richelieu sera une bibliothèque-musée ouverte à tous. Lieu de visite aux décors enchanteurs, le site dévoilera ses joyaux jusqu’alors dérobés aux yeux des passants avec des points de vue spectaculaires sur les salles de lecture, les réserves, ou encore les coulisses de la Bibliothèque.

Pour la première fois, les pièces les plus précieuses conservées à la BnF seront visibles par tous dans le futur Musée de la Bibliothèque nationale de France : le manuscrit des Misérables, des carnets de dessins de Degas, le Grand Camée de France, le trône de Dagobert, ou encore le papyrus Prisse, plus ancien livre connu.

Chaque don est précieux. Merci de votre soutien !


Je fais un don

Donnez votre nom à un emblème de la salle Ovale

La salle Ovale fut commencée en 1897 par l’architecte Jean-Louis Pascal et inaugurée en 1936. Surnommée le « Paradis ovale », elle impressionne par son volume : 44 m de longueur, 33 m de largeur, 18 m de hauteur. Un enchantement de mosaïques, de dorures, de peintures décoratives, de décors peints et un mobilier unique.

Les travaux portent sur la verrière afin d’offrir le passage d’une lumière naturelle qui facilitera le confort des lecteurs, ainsi que sur les magnifiques boiseries sculptées, les peintures, les mosaïques, les dorures et les mobiliers qui seront restaurés.

Associez votre nom ou celui d'un proche à la salle Ovale en adoptant un emblème de cette exceptionnelle salle de lecture : une bibliothèque, une ville, une paire de colonnes. Les lampes, les tables, les calorifères ont tous été adoptés.

La salle Ovale est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. © David Paul Carr / BnF

Une bibliothèque

Les bibliothèques en bois (1,9 m de hauteur, 1,1m de largeur) habillent l’impressionnant pourtour de la salle sur trois étages à balcon. Leurs étagères sont tenues par des taquets en laiton.

Montant : 1 000 €
Nombre de bibliothèques à adopter : 200

Une ville

Sous la voûte, les noms de 16 villes célèbres pour leur portée symbolique dans l'histoire des civilisations et des bibliothèques sont peints en rouge dans des cartouches dorés.

Montant : 5 000 €
Villes à adopter : Alexandrie, Athènes, Babylone, Berlin, Carthage, Florence, Londres, Ninive, Pékin, Thèbes, Vienne, Washington
Villes adoptées : Byzance, Jérusalem, Paris et Rome

Une paire de colonnes

Les colonnes jumelées en fonte portent de forts chapiteaux sur lesquelles reposent les arcs de la demi-voûte annulaire.

Montant : 6 000 €
4 colonnes adoptées. Il reste 12 colonnes à choisir !

Pour un règlement en plusieurs versements ou sur plusieurs années, contactez-nous au 01 53 79 46 60 ou à richelieu@bnf.fr

  • Les étagères des bibliothèques couvrent toute la hauteur des coursives. Réglables en hauteur, elles sont tenues par des taquets en laiton. Des jouées en chêne doublent les montants métalliques et supportent les étagères. © David Paul Carr / BnF
  • Le décor de lettres peintes des cartouches indiquant les grands villes célèbres à travers les cultures anciennes et contemporaines est altéré : encrassé, avec piquage de corrosion généralisé, et dorure usée, probablement due à un nettoyage inapproprié. © David Paul Carr / BnF
  • Les éléments de support en fonte, comme les colonnes, sont usés de manière importante. © Jean-Christophe Ballot / BnF
  • Cliquez sur les images pour les agrandir

Découvrez la salle Ovale en vidéo

Soutenez la galerie Mazarine

La galerie Mazarine (45m de longueur, 8m de largeur, 9m de hauteur) accueillait les riches collections de peintures et de sculptures de Mazarin. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)

Construite par François Mansart entre 1644 et 1646, la galerie Mazarine est l’un des rares exemples de galerie palatine en France, à l’instar de la galerie d’Apollon au Louvre. Décorée dans le plus pur style baroque, le plafond peint est l’un des joyaux du site Richelieu : un vaste cycle de fresques inspirées des Métamorphoses d’Ovide et de sujets mythologiques et héroïques. La galerie est classée Monument historique.

La voûte, d’une surface de 280m2 présente de nombreuses fissures et des tâches sombres marquent l’œuvre devenue opaque. L’aspect des dorures des moulures est empâté et rugueux. Un premier chantier test a permis de déterminer quels procédés seront utilisés pour restaurer les impressionnants décors de la galerie Mazarine qui deviendra l’un des plus beaux espaces du nouveau musée de la BnF.

  • L'auteur des fresques du plafond à voussures est Gian Francesco Romanelli. Il est appelé de Rome par Mazarin qui refusa les sujets d'histoire romaine que le peintre lui proposait, à l'exception de Romulus et Remus. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Au centre du plafond est représenté le roi des dieux, Jupiter, avec son aigle sur un nuage, foudroyant les Géants révoltés. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Un premier chantier test a permis de déterminer quels procédés seront utilisés pour restaurer les décors de la galerie. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Cliquez sur les images pour les agrandir

Redonnez vie au cabinet du Roi

Dans le Cabinet du Roi, le magnifique portrait de Louis XIV d'après Yacinthe Rigaud.© Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)

Le salon Louis XV, ou cabinet du Roi, a été aménagé au XVIIIe siècle pour accueillir la collection royale des monnaies et médailles, l’une des plus remarquables au monde. Son décor, peint par les trois grands maîtres du XVIIIe siècle François Boucher, Charles Natoire et Carle Van Loo, et son mobilier constituent un ensemble unique au monde.
Les décors peints du cabinet du Roi nécessitent d’importants travaux de restauration pour retrouver leur éclat et leurs couleurs d’origine.
L’état de conservation des tableaux du salon Louis XV est préoccupant : les toiles souffrent d’un important encrassement, certaines présentent des soulèvements et une forte oxydation des vernis.

En 2021, le salon Louis XV deviendra un véritable cabinet d'époque et offrira au visiteur une plongée dans un exceptionnel décor baroque.

  • Le Cabinet du Roi est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. © Guy Vivien / BnF (agrandir l'image)
  • Une partie du décor pictural est organisée autour du thème des Muses. Elles sont représentées notamment par des médaillons originaux de François Boucher et par des compositions de Charles Natoire et Carle Van Loo. Ici, <em>Polymnie ou la Poésie amoureuse</em> de Carle Van Loo. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Clio ou l’Histoire de François Boucher. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)
  • Cliquez sur les images pour les agrandir

Comment faire un don

Depuis la France

Depuis les États-Unis
Les American Friends of the national Library of France vous permet d’effectuer un don sécurisé et déductible depuis les Etats-Unis vers la BnF. Cette structure est hébergée par la King Baudouin Foundation US et bénéficie du dispositif 501 (c) (3).

Depuis l'Europe
Le réseau Transnational Giving Europe (TGE) permet aux donateurs fiscalisés dans l’un des pays membres (Allemagne, Belgique, Bulgarie, Hongrie, Irlande, Italie, Pays Bas, Pologne, Roumanie, Royaume Uni, Slovaquie, Luxembourg, Suisse) de soutenir la BnF tout en bénéficiant des avantages fiscaux prévus par la législation de leur pays de résidence.

Les avantages fiscaux

Détail du plafond de la galerie Mazarine. © Jean-Christophe Ballot / BnF (agrandir l'image)

En tant que donateur particulier, vous bénéficiez d’une réduction de l’impôt sur le revenu égale à 66 % du montant de votre don, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable, reportable sur 5 ans (loi du 1er août 2013 relative au mécénat). Ainsi :

  • un don de 20 € coûte 6,8 € après déduction fiscale
  • un don de 50 € coûte 17 € après déduction fiscale
  • un don de 100 € coûte 34 € après déduction fiscale
  • un don de 200 € coûte 68 € après déduction fiscale
  • un don de 500 € coûte 170 € après déduction fiscale

Vous êtes une entreprise, contactez-nous au 01 53 79 46 60 ou à richelieu@bnf.fr.

La BnF vous remercie

  • Tous les donateurs le souhaitant seront mentionnés sur le site Internet de la BnF ou pourront faire inscrire le nom d’un proche.
  • Tous les donateurs recevront la lettre d’information culturelle par courriel.
  • Les donateurs ayant versé entre 200 € et 500 €, outre les avantages précédemment décrits, bénéficieront d’un abonnement à Chroniques, le magazine de la BnF, et seront invités aux vernissages publics des expositions de la BnF.
  • Les donateurs ayant versé plus de 500 €, outre les avantages précédemment décrits, seront invités à une visite privée du site Richelieu.

mercredi 14 novembre 2018

Écouter la page

Télécharger

Contacts

Partagez