Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Collections et services

Europeana, la bibliothèque numérique européenne

Europeana, la bibliothèque numérique européenne, donne accès à plusieurs millions de documents numérisés représentatifs du patrimoine historique et culturel de l’Europe.
Logo Europeana
Initiée en 2005 par le président français et cinq autres chefs d'État et de gouvernement européens, Europeana est le portail numérique du patrimoine européen. Il donne accès à plus de 33 millions d’objets numériques issus de plus de 2300 collections de bibliothèques mais aussi d’archives, de musées et de fonds audiovisuels. L'ensemble des collections numérisées de la BnF mais également celles de l'Institut national de l'audiovisuel, de la British Library à Londres, du Rijksmuseum à Amsterdam, ou encore du Louvre sont accessibles dans Europeana, aux côtés de celles d'institutions représentant le patrimoine de toute l'Europe. Ensemble, ces collections permettent d'explorer l'histoire de l'Europe, de l'Antiquité à nos jours.

Europeana a établi une ambitieuse politique de distribution et de réutilisation des contenus et développé le standard de métadonnées riches (EDM), adopté par de nombreux pays hors d’Europe, devenant ainsi un catalyseur pour l’innovation. Elle a largement contribué à l’adoption de la licence CC0 pour les contenus qu’elle agrège. Elle s’est par ailleurs attachée à développer des projets de numérisation et de médiation de contenus thématiques tels que Europeana Regia (numérisation du patrimoine royal européen), Europeana Collections 14-18 (numérisation du patrimoine de la Grande Guerre), Europeana Newspapers (numérisation de la presse européenne et développement d’outils OCR et OLR pour la recherche plein texte), Europeana Sounds (numérisation, diffusion et valorisation du patrimoine sonore européen).

C’est à ce jour le plus grand, sinon l’unique, projet culturel à l’échelle du continent.

La BnF, membre fondateur d’Europeana, continue à s’investir pour son développement. L’élection du président de la BnF, Bruno Racine, à la tête d’Europeana, en octobre 2011, ainsi que sa réélection en 2013 illustrent la permanencede cet engagement.

mardi 16 décembre 2014

Écouter la page

Voir aussi

Projets européens







Partagez