Événements et culture

Autour de l'exposition "François 1er. Pouvoir et image"

Événement

Il faut des repères pour retenir l’histoire, des héros pour la faire revivre, des phénomènes pour la comprendre. Le succès de l’association, familière aux écoliers, de la victoire de“Marignan-1515” , de l’avènement de François Ier, la même année, et de celui-ci à l’essor de la Renaissance française (puisqu’il faut bien lui assigner un commencement) tient à une triple coïncidence : la figure quasi-légendaire d’un « roi-chevalier » victorieux, qui est aussi un monarque bâtisseur (le palais “idéal” de Romorantin, Chambord, puis Fontainebleau) et un protecteur des Arts (Léonard de Vinci, Rosso, Primatice, Cellini) et des Lettres (Budé, Marot, Rabelais) se prête idéalement à la projection par laquelle la Renaissance devient un phénomène « national ». Mais parce que cette imagerie est un mythe et qu’elle fait partie de notre patrimoine, sa fabrication mérite d’être étudiée comme un fait historique. La commémoration envisagée en 2015 échappe ainsi à l’événementiel : c’est l’occasion de « revisiter » le mythe, d’étudier la constitution de l’image du roi de son vivant à partir des attentes mais aussi des déceptions que suscite sa figure évidemment centrale dans le devenir du royaume et des équilibres européens.
Colloque international organisé par l’Association Réforme-Humanisme-Renaissance et la Société Française d’Étude du Seizième Siècle.

jeudi 9 avril 2015 09h30-13h00

Colloque François Ier imaginé, 1515-1547

9h30 Accueil des participants
10h Ouverture du colloque : Bruno PETEY-GIRARD (Président de la SFDES)

I - Le roi et la représentation du pouvoir

Présidence : Giovanni RICCI (université de Ferrare, Italie)
Christine BENEVENT (CESR, université François-Rabelais, Tours) : L’image du roi François Ier dans les différentes versions de l’Institution du prince de Guillaume Budé
Charlotte BONNET (CESR, université François-Rabelais, Tours) : L’invention du roi protecteur et justicier par son précepteur François Demoulins

Pause

Présidence : François ROUGET (Queen’s University, Kingston, Canada)
Ghislain BRUNEL (Archives nationales de France) :
Traités diplomatiques et chartes royales sous François Ier : la renaissance d’une tradition ?
Denis BJAÏ (université d’Orléans), De adventu Regis in urbem Aureliam : Orléans sous François Ier, au rythme des entrées royales et impériales

18h30 CONCERT AU GRAND AUDITORIUM
Par l’ensemble Doulce Mémoire dirigé par Denis Raisin-Dadre.

Ce colloque international se poursuit les 10 et 11 avril 2015 à l'Institut national d'histoire de l'art (INHA), 2, rue Vivienne, 6, rue des Petits-Champs Paris 2e.

lundi 16 février 2015

Écouter la page

Voir aussi

Partagez