Événements et culture

Archéologie des femmes de pouvoir

 

Cycle de conférences

Quel est le statut des femmes durant l’Antiquité et le Moyen Âge ? Que recouvre la notion de pouvoir et comment se manifeste-t-elle dans les sources et les fouilles archéologiques ? Cette quatrième édition du cycle de conférences « De la fouille à l’écriture de l’Histoire » s’intéresse cette fois aux femmes de pouvoir.Différents aspects de cette question seront abordés en considérant la perception archéologique (étude d'objets, fouilles, archéologie des textes...) mais aussi la problématique du genre et du statut social pour des périodes et des aires géographiques variées.

Cycle organisé par Vanessa Desclaux, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, BnF et Frédérique Duyrat, département Monnaies, médailles et antiques, BnF.

mercredi 13 février 2019 18h30-20h00

Les Assyriennes au XIXe siècle avant notre ère : femmes d’affaires, tisseuses et épouses

Par Cécile Michel, directrice de recherche au CNRS, Professeure à l'université de Hambourg.

Les tablettes cunéiformes, exhumées à Kültepe, l’ancienne ville de Kanesh située en Anatolie centrale (Turquie), constituent les archives privées de marchands assyriens établis là au XIXe siècle av. J.-C. Les lettres envoyées depuis leur ville d’origine, Assur (Irak) reflètent le rôle influent des femmes au sein de leur famille et dans l’économie domestique, ainsi que leur contribution au commerce international. Les documents juridiques découverts à Kanesh les font intervenir comme partie dans les contrats de mariage et divorce, les successions, les créances et les contrats d’achat. Cette documentation unique, alliée à une étude interdisciplinaire de l’artisanat textile, illustre le rôle important tenu par les femmes dans la gestion du ménage. Elle permet de dresser un portrait vivant de ces Assyriennes, qui ont acquis une certaine autonomie grâce à leur travail rémunéré, et de reconstituer leur quotidien.

jeudi 11 octobre 2018

Écouter la page

Partagez