Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Événements et culture

Au creux de la main, la médaille aux XIXe et XXe siècles

Exposition
Prolongation

  • Henri-Edouard Navarre, Frise de danseuses du ballet Shéhérazade (Ballets russes), bronze en partie argenté, 1910, don de l’artiste en 1929 | BnF, dép. des Monnaies, médailles et antiques

    Henri-Edouard Navarre, Frise de danseuses du ballet Shéhérazade (Ballets russes), bronze en partie argenté, 1910, don de l’artiste en 1929

  • Informations pratiques

  • Site Richelieu

    du lundi au vendredi de 13h à 17h45
    samedi de 13h à 16h45
    dimanche de 12 h à 18h

    Entrée libre

du 11 décembre 2012 au 19 mai 2013 Richelieu

De concert avec le Musée d’Orsay, le Petit Palais et les Musées de Lille et de Lyon, le Musée des Médailles et Antiques consacre une présentation du grand renouveau de la médaille française à la fin du XIXe siècle. Des fontes de grand format de Jules Chaplain, Oscar Roty ou Jean-Baptiste Daniel-Dupuy révèlent l’étonnante fusion des thèmes de la vie moderne (le train, l’automobile, l’électricité, la vaccine, le sport, le logement social) dans les formes de l’iconographie classique. Rompant avec la « légèreté dans le bronze » de ce style Art nouveau, la Guerre de 1914-1918, retracée dans une « histoire métallique de la guerre » par Pierre Roche, provoque l’émergence d’un art épuré dit « retour à l’ordre » ou néo-grec, chez les médailleurs des années 20 (Paul-Marcel Dammann, Claude-Léon Mascaux, Pierre Turin).

En partenariat avec le musée d’Orsay, le Petit Palais, la Monnaie de Paris, le musée des Beaux-Arts de Lille, le musée des Beaux-Arts de Lyon et les Archives municipales de Marseille

lundi 29 avril 2013

Partagez