Événements et culture

Manuscrits de l’extrême
Prison, passion, péril, possession

Exposition

du 9 avril 2019 au 7 juillet 2019 François-Mitterrand / Galerie 1

La BnF consacre une exposition aux manuscrits écrits dans des contextes extrêmes d’enfermement, de péril, de détresse, de folie, ou de passion. Billets et notes de personnalités et d’auteurs connus comme Guillaume Apollinaire, Alfred Dreyfus ou Napoléon Ier, y côtoient les mots d’inconnus ou anonymes, simples soldats, prisonniers, hommes et femmes ordinaires. D’autant plus rares qu’ils ont parfois été soumis à des conditions difficiles ayant pu altérer leur conservation, ces manuscrits constituent des traces physiques - comme des restes archéologiques - de moments de souffrance, d’angoisse, de danger, d’états psychiques particuliers où toute une vie peut basculer. Écriture microscopique ou tourmentée, feuillet de très petit format, papier de récupération, encre de fortune, texte révélant l’urgence, le désespoir ou l’état second sont autant de caractéristiques matérielles et textuelles que présenteront les quelque 200 manuscrits exposés, parmi lesquels on découvrira aussi bien les derniers vers d’André Chénier écrits avant d’être guillotiné que des textes d’Antonin Artaud, le journal de Marie Curie taché de ses larmes après le décès de son époux qu’une chaise de la Gestapo portant l’inscription d’un détenu sous l’assise. Un propos sensible et encore jamais tenu dans une exposition.

Commissariat
Laurence Le Bras
, conservatrice, département des Manuscrits, BnF

En partenariat avec

Transfuge - France Culture

mercredi 9 janvier 2019

Écouter la page

Public déficient visuel

Accompagnement gratuit par les Souffleurs d’Images.
Renseignements et/ou réservation (souhaitée 15 jours avant) à souffleursdimages@crth.org

Télécharger

Partagez