Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Événements et culture

Pierre Jean Jouve, Philippe Roman
Au miroir de l’amitié

Exposition

du 20 septembre 2013 au 10 novembre 2013 François-Mitterrand / Galerie des donateurs

« L’apport de Jouve ? Cette radicalité de sa poésie », confiait Yves Bonnefoy. En effet, rarement poète aura poussé aussi loin le combat avec soi-même, au point de renier, en 1925, la première partie de son œuvre, sous le coup de la rencontre avec Blanche Reverchon, traductrice des Trois essais sur la sexualité, de Freud, en 1923, et de la découverte de la psychanalyse. Pierre Jean Jouve est un de ceux qui auront joué le plus à fond le jeu de l’inconscient, faisant d’Eros et Thanatos les pôles majeurs de ses romans et nouvelles (Paulina 1880, Le Monde désert, Aventure de Catherine Crachat, La Scène capitale), de ses recueils poétiques (Sueur de sang, Noces, Diadème…) comme de ses essais (Le Don Juan de Mozart, Wozzeck ou le nouvel opéra). L’exposition se déroule à l’occasion du don effectué par Emmanuel Roman, filleul de Jouve, fils du peintre Philippe Roman, un intime du poète : manuscrits, dactylographies, correspondance, tableaux et objets personnels de Pierre Jean Jouve, complétés d’un ensemble de dessins de Philippe Roman, inspirés par l’œuvre de Jouve, rejoignent ainsi les collections du département des Manuscrits.
Le parcours proposé met en lumière les lignes de force de l’écriture de Pierre Jean Jouve, le rôle de la psychanalyse, les figures de la femme dans l’œuvre du poète et les rapports entre poésie, musique et peinture. Au côté des œuvres issues du don d’Emmanuel Roman seront exposées celles déjà conservées dans les collections de la Bibliothèque nationale de France : fonds Pierre Jean Jouve du département des Manuscrits, pièces données par Philippe Roman à la Réserve des livres rares, œuvres gravées ou dessinées de Balthus, Masson, Masereel, Sima, Cassandre.

mercredi 2 octobre 2013

Partagez