Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Événements et culture

Café jeunes chercheurs

Rencontres

Les « Cafés jeunes chercheurs » sont des manifestations qui permettent à de jeunes chercheurs de présenter, confronter et critiquer leurs travaux, face à un public diversifié. L’esprit des « Cafés jeunes chercheurs » est de mettre en valeur les recherches d'une génération montante de doctorants travaillant sur des thématiques communes souvent en rapport avec l’actualité et diffuser leurs travaux auprès du plus grand nombre.
Le temps d'une séance de deux heures, deux ou trois jeunes chercheurs interviennent sur leurs travaux, accompagnés d’un grand témoin (professeur de renom, expert indépendant, personnalité reconnue, etc.), et dialoguent avec le public.

samedi 5 avril 2014 15h00-17h00

Arabie saoudite, définition interne et positionnement externe

Par Virginia CASSOLA  («Le musée en Arabie saoudite : implantation, collections, discours») et Emma SOUBRIER («Les enjeux sécuritaires saoudiens à l’épreuve d’une refonte du jeu régional»)

Le Royaume d’Arabie saoudite, fondé en 1932 par le roi Abd al-‘Aziz al Saud sur quatre cinquièmes de la superficie de la péninsule Arabique, reste un pays méconnu qui prend aujourd’hui une importance croissante sur la scène internationale comme en témoigne l’actualité récente : positionnement de l’Arabie saoudite face à la question syrienne, tensions diplomatiques avec le Qatar, critiques de la politique gouvernementale d’urbanisme à La Mecque, renforcement de la coopération touristique avec le Maroc, dialogue avec la scène artistique contemporaine dans un nouveau musée. Cette place tenue par l’Arabie saoudite à l’international pousse à s’interroger sur les efforts internes nécessairement déployés pour y parvenir, tels que la longévité du pouvoir royal vieillissant, la place de l’Arabie saoudite dans le monde musulman, la non-délivrance de visas touristiques, la situation du patrimoine archéologique et historique dans un pays régi par un Islam wahhabite qui réfute tout objet et site qui pourrait tendre à la vénération, la tenue de discours officiels « saoudiens » qui empêchent les velléités historiographiques et artistiques locales.

Ce café abordera la question d'une identité saoudienne spécifique face à ces épreuves, laquelle façonne les perceptions et détermine les stratégies saoudiennes sur le plan interne comme externe.

Dans un premier temps, Virginia CASSOLA questionnera les rôles et missions des musées saoudiens depuis leur création dans les années 1970. Depuis cette date, un réseau de musées s’est constitué à partir de la collecte d’objets archéologiques et de discours spécifiques sur ces objets. L’étude de l’implantation des musées, de leurs collections et de leur exposition muséographique permet de répondre à la thèse selon laquelle le musée est un précieux outil de transmission d’une identité nationale saoudienne complexe dans un pays où se côtoient de multiples identités (arabité, islamité, « saoudité »…).

Dans un second temps, Emma SOUBRIER s’intéressera à la politique étrangère du Royaume, laquelle est déterminée par ses préoccupations sécuritaires. Celles-ci comportent deux dimensions : garantir la sécurité nationale contre des menaces extérieures de type classique ou asymétrique et assurer la stabilité du régime. Cette dualité des enjeux sécuritaires saoudiens explique un positionnement régional et international spécifique à explorer.
Il s’agira enfin de montrer comment les bouleversements régionaux récents et les repositionnements stratégiques des acteurs dans la zone représentent un défi pour les dirigeants saoudiens. La refonte de l’échiquier régional que l’on peut déceler aujourd’hui pousse l’Arabie saoudite à adopter de nouvelles stratégies qu’il convient d’analyser afin de mieux anticiper leurs implications futures.

jeudi 6 mars 2014

Écouter la page

Partagez