Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Événements et culture

 

Journée d'étude

Après l'enquête linguistique dans les Ardennes franco-belges en 1912, Ferdinand Brunot entreprend deux autres missions phonographiques en Berry et en Limousin en 1913. Délaissant la méthodologie de l'enquête linguistique, il va recueillir un nombre important de chansons, d'airs, de pièces instrumentales, de chants de travail (briolages...), etc., constituant ainsi, peut-être à son corps défendant l'un des tous premiers corpus sonores folkloriques français. Un siècle après, alors qu'elles sont intégralement accessibles dans Gallica, que reste-t-il de ces enquêtes : objets scientifiques et / ou patrimoniaux ? C'est à cette question que tentera de répondre la journée d'étude.

vendredi 8 novembre 2013 9h30-18h00

1913 - 2013 : un siècle après, les enquêtes phonographiques de Ferdinand Brunot en Berry et Limousin

Introduction à la journée
9 h 45 François Brunot, petit-fils de Ferdinand Brunot, Denis Bruckmann, directeur des Collections, BnF

Présidence de séance : Marie-Barbara Le Gonidec, LAHIC
•10 h 00 Comité George Sand, La Châtre ; et Olivier Durif, Centre régional des musiques traditionnelles en Limousin : Un siècle après : réflexions sur les enquêtes de 1913 de Ferdinand Brunot
•11 h 00 Denis Laborde, EHESS Paris : De la transcription écrite à l’enregistrement sonore
•11 h 30 Albrecht Wiedmann, Abt. VI Medientechnik, Musikethnologie und Berliner Phonogramm-Archiv - Ethnologisches Museum - Staatliche Museen zu Berlin : Les Phonogrammarchiv de Berlin : aux sources du patrimoine ethnomusicologique[intervention en anglais]
•12 h 00 Gabriel Bergounioux, Université d’Orléans : L’enjeu des enquêtes de Ferdinand Brunot dans la constitution du champ de la linguistique en France : nationalisme et romantisme

Présidence de séance : Christophe Gauthier, BnF
•14 h 00 Pascal Cordereix, BnF : La genèse des trois enquêtes de terrain de Ferdinand Brunot
•14 h 30 Luc Verrier, BnF : Pathé et les Archives de la Parole : supports et techniques d’enregistrement
•15 h 00 Philippe Martel, Université de Montpellier : A propos de l’enquête corrézienne : questions autour de la langue occitane
•15 h 30 Audrey Viault, BnF : La valorisation des Archives de la Parole dans Gallica
16 h 00 Pause
•16 h 15 Olivier Baude, Université d’Orléans : Actualité des Archives de la Parole : les corpus de la parole aujourd’hui

16 h 45 Table ronde, animée par Pascal Cordereix :
François Picard, Université Paris IV-Sorbonne ; Gabriel Bergounioux
Ferdinand Brunot et les Archives de la Parole : entre langue et musique

        

mardi 5 novembre 2013

Écouter la page

Partagez