Événements et culture

Mémoire de l'édition phonographique

Après-midi d'étude

En juin 2012, a débuté au service des documents sonores du département de l'Audiovisuel un cycle d'entretiens qui ont fait l'objet d'enregistrements sonores et qui se poursuit toujours. Des personnalités de l'édition phonographique, aux parcours singuliers, passionnés, engagés même pour certains sont venues témoigner de leur expérience, leur parcours. Le plus souvent à l'origine de la création de maisons de disques ou de festivals, ces êtres animés avant tout par l'amour de la musique, des musiques, des artistes, s'inscrivent pour beaucoup d'entre eux dans la mouvance alternative, si ce n'est libertaire d'après 68. En marge d'un système dominant sur lequel règnent Vogue et Barclay, ces hommes en quête d'un monde meilleur vont partir à la recherche d'univers musicaux encore peu connus du grand public : free jazz, world music, rock indépendant… Histoires individuelles et collectives, elles racontent l'aventure du vinyle, elles sont le reflet d'une époque à la croisée des chemins, entre espoir et désillusions.Pour la première fois, ces témoignages sont regroupés au sein d'un corpus cohérent, accessible en ligne, en salle et décrit dans BnF Archives et manuscrits et le Catalogue général de la BnF. Au-delà de la parole enregistrée qui évoque le disque et ses artisans, la musique et les artistes, ce corpus constitue aussi un objet de recherches pour professionnels et universitaires.

jeudi 18 juin 2015 14h00-18h30

Les maisons de disques après-68 racontées par leurs acteurs

Déroulé de la demi-journée

14h – 14h 30 : Introduction et présentation du corpus via Gallica (Pierre Pichon - Audrey Viault – Jean-Rodolphe Zanzotto)

14h 45 – 15h 45 : Table ronde : Genèse et développement de nouvelles maisons de disques après 1968.

Avec Laurent Thibault, fondateur du label Thélème en 1971 ; Jean Karakos co-fondateur du label BYG en 1969 ; Richard Pinhas, fondateur du label Disjuncta en 1972 ; Dominique Grimaud (co-auteur de L'underground musical en France - le Mot et le reste, 2008)

Modérateur : Pascal Bussy.

16h 15 – 17h 30 : Table ronde : Musique vivante et édition phonographique, lien et interaction

Avec :

Éric Basset, responsable du label Aztec musique et programmation au Printemps de Bourges (1979-1980), organisateur de nombreux concerts (Gwendal, Castelhemis, Machin, Malavoi, Scorpion, Iron Maiden, AC/DC…) et organisation des concerts de SOS racisme de 1985 à 1992.

Jean-Marie Salhani, responsable du label JMS, tourneur de Didier Loockwood et producteur des spectacles d'Uzeb pendant 7 ans.

Jean Rochard, responsable du label nato et organisation entre autre du Festival de Chatenay-Villedieu en 1977 et créateur avec Sara Remke en 2004 à Minneapolis du festival Minnesota-sur-Seine.

Marsu, co-fondateur du label Bondage, manageur et organisateur des tournées des Bérurier noir.

Agathe Basquin, responsable d'Atmo live au sein du label Atmosphériques, structure productrice du Soldat rose et tourneur des artistes Atmosphériques.

Modérateur : Pascal Bertin

17h 30 – 17h 50 : Conclusion et travaux de recherche possibles (BnF / intervenant universitaire).

18h : Show case avec Thomas Schoeffler JR.

Thomas Schoeffler JR, originaire de Strasbourg, s'est nourri de la country de Johnny Cash et du folk de Bob Dylan, pour s'inventer un blues rocailleux, urbain et décapant, tout autant empreint des racines historiques de cette musique que de l'énergie brute de nos vies modernes.

Jesus Shot Me Down, dernier opus de Thomas Schoeffler Jr, sorti le 23 mars 2015.

http://thomasschoefflerjr.bandcamp.com/

 

mercredi 18 mars 2015

Écouter la page

Partagez