La BnF

Résultats du concours des plus belles affiches du OFF, Avignon 2018

Après le succès des éditions précédentes, l’antenne de la BnF à la Maison Jean Vilar (Avignon) a organisé le sixième concours des plus belles affiches du OFF, en partenariat avec la Ville d’Avignon et Avignon Festival & Compagnies.

Un jury composé de personnalités venant d’horizons divers (arts graphiques, communication, théâtre, presse, bibliothèque) a sélectionné les vingt-cinq plus belles affiches. Elles seront exposées du 11 septembre au 6 octobre 2018 à la Bibliothèque Jean-Louis Barrault d’Avignon.

La liste des affiches gagnantes :

  • Le Maître et Marguerite d’après Mikhaïl Boulgakov, par FAB – Fabriqué à Belleville, graphisme Marion Cochat, 11. Gilgamesh Belleville – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • L’oiseau vert, de Carlo Gozzi, par la Compagnie des Asphodèles, graphisme Line Villeneuve, Théâtre des 3 Soleils – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Charlotte, d’Angèle Garnier, par la Compagnie Toucan, graphisme Juliette Baigné, Archipel Théâtre – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Ma famille, de Carlos Liscano, par la Compagnie Bouquet de Chardons, illustration Ambre Shimizu, graphiste Charlotte Christiaën, Au Coin de la Lune – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • La mouette, d’Anton Tchekhov, par la Compagnie Philippe Person, graphisme François Damville, Théâtre du Balcon – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • L’arbre Monde, de Sylviane Simonet, par la Compagnie Les Grandes Pointures, graphisme Éva Grüber-Lloret, Théâtre de la Bourse du Travail CGT – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Marx – F.T.M. Fétiche Ta Marchandise, de Benjamin Perez et Avner C. Perez par la Compagnie Du Visage – Association CaboMundo, graphisme Marion Bigorgne, Théâtre de la Carreterie – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • La petite Danube, de Jean-Pierre Cannet, par la Compagnie Le Nouveau Ring, dessin Edmond Baudoin et graphisme Saluces Design, Théâtre du Centre – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Housch-ma-housch, de Semen Shuster, par la Compagnie Housch-ma-housch Production GmbH, graphisme Serguei Maïdoukov, Collège de La Salle – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • 9 spectacles vivants, graphisme Laurane Perche et Tatiana Ahmetgalieva, Théâtre des Doms – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Ma maîtresse ?, d’Émilie Buestel et Marie Doiret, par la Compagnie Sauf le dimanche, graphisme Pierre Jeanneau, École du Spectateur – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • L’âme de fond, d’Éric Domange, par la Compagnie Fenêtre sur…, graphisme Mod Jo, Espace Alya – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Noir ou blanc, de Narguess Majd, par la Compagnie Papierthéâtre, graphisme Narguess Majd, Espace Alya – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • La chaise bleue, de Claude Boujon, Philippe Calmon et Joséphine Sourdel, par la Compagnie Métaphore, graphisme Claude Boujon, Humanum 149 – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Fillette, d’Adrien Perez, par la Compagnie La Volubile, graphisme Thierry Girard, Isle 80 – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • La vie sans mur, de Simon Pineau, par la Compagnie Collectif Le Festin des Idiots, graphisme Florent Barret-Boisbertand, Théâtre des Lila’s – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Caché dans son buisson de lavande, Cyrano sentait bon la lessive, de Taï-Marc Le Thanh et Rebecca Dautremer, par la Compagnie Hecho en casa, graphisme Rebecca Dautremer, Théâtre des Lucioles – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Filles et soie, de Louise Duneton et Séverine Coulon, par la Compagnie Séverine Coulon, graphisme Louise Duneton, Maison du Théâtre pour enfants – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Le chant du hamac, de Jeanne Béziers et Martin Mabz, par Macompagnie, graphisme Cédric Cartaut, Maison du Théâtre pour enfants – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Théâtr’enfants et tout public, graphisme Laurent Moreau et GS Éveil artistique des jeunes publics, Maison du Théâtre pour enfants – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Merci, Pardon, de Maxime Sales et Boris Couty, par la Compagnie Happyface, graphisme Julie Pied-Noir, Occitanie fait son cirque en Avignon – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Traverser la nuit, d’Anne-Marie Storme, par la Compagnie Théâtre de l’Instant, graphisme Patrice Junius, Présence Pasteur – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Demain la nuit, de Matèi Visnec, par la Compagnie du Petit Matin, graphisme Étieve Marc, Théâtre des Vents – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Oda, de Christine Audat, par la Compagnie Les voix élevées – les mains dans le cambouis, graphisme Adelina Kulmakhanova et Jacek Wozniak, Inspire Yoga Avignon – photographie Laure Néron (agrandir l'image)
  • Heures séculaires, de et par Les Sélène ; crédit photo Vincent Vanhecke ; Conception et graphisme Oliver Brandicourt, Geneviève Gleize, Odile Guichard ; Musée Louis Vouland – photographie Laure Néron (agrandir l'image)

Cliquer pour agrandir

Le prix de l’affiche du public organisé par Pierre Runavot via le site lafficheduoff.fr est décerné à :

  • Marre Mots, d’Yoanna Bergholz et Brice Quillion, par Chloé Schmutz, illustration Julie Brand, graphisme Lucie Locqueneux, Arrache-Coeur, prix de l’affiche du public – photographie Laure Néron (agrandir l'image)

Depuis l’ouverture de la Maison Jean Vilar à Avignon en 1979, la BnF y collecte et conserve la mémoire du festival d’Avignon. Pour cela, elle invite chaque compagnie et théâtre du OFF à donner leurs programme, affiche, dossier de presse, tract, ainsi que toute autre trace témoignant de leurs activités – captations vidéos, photographies… Les spectacles du OFF, répertoriés dans le catalogue de la BnF, entrent ainsi dans le patrimoine national.

La Maison Jean Vilar est un lieu de mémoire et d’animation sur Jean Vilar, le festival d’Avignon et le spectacle vivant en général. Abritée à l’Hôtel de Crochans mis à disposition par la Ville d’Avignon et soutenue par le Ministère de la Culture, la Maison est animée conjointement par l’Association Jean Vilar et la Bibliothèque nationale de France.

mercredi 1 août 2018

Partagez