Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

La BnF

Journées du Patrimoine à la BnF

Samedi 14 septembre 2013 à la Maison Jean-Vilar (Avignon)
Samedi 14 et dimanche 15 septembre 2013 au Centre technique de conservation Joël-Le-Theule (Sablé-sur-Sarthe)
Dimanche 15 septembre 2013 sur le site Richelieu et à la Bibliothèque de l'Arsenal

La Bibliothèque nationale de France participe à la 30e édition des Journées européennes du patrimoine sur le thème 1913 - 2013 : cent ans de protection. Elle propose de découvrir quatre de ses sites : le quadrilatère Richelieu et la Bibliothèque de l’Arsenal à Paris, la Maison Jean Vilar à Avignon et le château de Sablé-sur-Sarthe, autant de lieux dont la mission est de protéger et de faire connaître les collections exceptionnelles de la Bibliothèque.

Site Richelieu

Dimanche 15 septembre 2013, de 10h à 19h

D’importants travaux de rénovation du site sont actuellement entrepris afin de mettre aux normes les bâtiments et équipements, de renouveler et moderniser les services offerts et d’ouvrir plus largement le quadrilatère au public.
Pendant la durée du chantier, le site Richelieu reste accessible au public et les collections sont consultables dans les salles de lecture actuelles ou provisoires.
Visiteurs dans la salle Ovale lors des Journées du Patrimoine 2011

Visiteurs dans la salle Ovale lors des Journées du Patrimoine 2011

Parcours pour la visite libre
Entrée rue Vivienne

Durant le parcours, des documents exceptionnels sont présentés aux visiteurs.

La salle Ovale, magnifique salle de lecture conçue par l’architecte Jean-Louis Pascal à la fin du XIXe siècle, avec son ovale de 45 mètres de long et son imposante hauteur sous verrière de 18 mètres. Actuellement, elle est partagée entre la Salle de références (BnF) et la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art - Collections Jacques Doucet.
Visite libre de la salle, en présence des conservateurs du département de la Recherche bibliographique. Présentation de collections par l’Institut national d’histoire de l’art (INHA).

 

Buste de Voltaire par Houdon : dessin. © BnF, département des Estampes et de la photographie

Buste de Voltaire par Houdon : dessin.

La statue et le cœur de Voltaire

En haut du grand escalier

Voltaire meurt le 30 mai 1778 à quatre-vingt-quatre ans. À la suite de l’autopsie du corps, le cœur extrait par ordre du marquis de Villette est placé dans un coffret. Ce cœur est ensuite transporté au château de Ferney, où il reste exposé jusqu’à la Révolution dans une chambre dite « chambre du cœur de Voltaire ». À la mort du marquis de Villette, le notaire des héritiers du marquis présente une requête à l’Empereur Napoléon III, en lui demandant d’accepter le cœur. Napoléon III voulut le placer à la Bibliothèque Nationale.

Le coffret en métal contenant le cœur fut installé dans le socle en bois du modèle en plâtre de la statue de Voltaire par Houdon qui se trouvait dans le salon d'honneur jusqu'au démarrage des travaux de rénovation. La statue est aujourd’hui placée provisoirement sur le palier du département des Monnaies, médailles et antiques. Le cœur et son conditionnement sont actuellement en cours d’analyse au laboratoire du département de la Conservation. Une publication sera réalisée lorsque l’étude sera terminée.

 

Pion du jeu d´échecs dit de Charlemagne - IVoire, Italie méridionale, fin XIème siècle. Trésor de Saint Denis. BnF, département des Monnaies, médailles et antiques.

Pion du jeu d'échecs dit de Charlemagne - Ivoire, Italie méridionale, fin XIe siècle. Trésor de Saint Denis.

Musée des Monnaies, médailles et antiques

Visite libre du musée, en présence des conservateurs.
Atelier de démonstration sur la technologie de l’or antique : « Décoration fine, filigrane et granulation ».

Le visiteur peut admirer quelques objets prestigieux : la patère de Rennes, le trône de Dagobert, les trésors de Childéric et de Gourdon, la coupe de Chosroês, le jeu d’échecs en ivoire dit de Charlemagne ainsi qu’un choix exceptionnel de camées, et médailles.

Voir

 

Livres d'heures de Jeanne de France, 1440-1460. BnF, Département des Manuscrits, NAL 3244

f.103 du Livres d'heures de Jeanne de France, 1440-1460. BnF, Département des Manuscrits, NAL 3244. Acquis en 2012 grâce au mécénat. Numérisé dans Gallica.

Ouverture de la salle de lecture du département des Manuscrits et des Arts du spectacle et présentation exceptionnelle de collections patrimoniales

En 2012, la Bibliothèque nationale de France a acquis le Livre d’heures de Jeanne de France, manuscrit enluminé du XVe siècle, classé Trésor national. Grâce à la générosité de plus de 1 700 particuliers, entreprises, fondations et associations, le manuscrit a rejoint les collections nationales et sera conservé au département des Manuscrits. Numérisé en 2013, il est désormais accessible à tous via la bibliothèque numérique de la BnF, gallica.bnf.fr. Le département des Manuscrits présentera exceptionnellement ce manuscrit prestigieux à l'occasion des Journées du patrimoine, ainsi que d'autres acquisitions remarquables de la BnF. En effet, le cahier « Combray » du manuscrit autographe de Marcel Proust, Du Côté de chez Swann, et le manuscrit original de Guillaume Apollinaire, Alcools, seront également présentés.


Visite de la galerie Mazarine lors des Journées du Patrimoine 2011

Visite de la galerie Mazarine lors des Journées du Patrimoine 2011

Les salles de lecture du département des Manuscrits et des Arts du spectacle sont transférées pendant la première phase des travaux de rénovation dans la Galerie Mazarine construite par François Mansart de 1644 à 1646, à la demande de Mazarin pour y abriter sa collection d'objets d'art. Son plafond à voussures est décoré de fresques de Romanelli dans le plus pur style baroque que Mazarin souhaitait importer en France. La galerie est classée « Monument historique ».


 

Atlas Miller, planche du Brésil, portulan, 1519. BnF, département des Cartes et plans

Atlas Miller, planche du Brésil, portulan, 1519.

Le département des Cartes et plans

Visite de la salle de lecture et de la salle de réserve des Cartes et plans en présence des conservateurs, présentation de documents, démonstration de travaux de restauration de cartes anciennes.

La salle de lecture du département est située au premier étage de l'Hôtel Tubeuf, partie la plus ancienne de la bibliothèque datée du XVIIe siècle. Cette partie a été entièrement réaménagée par l'architecte Michel Roux-Spitz de 1946 à 1953 et la salle rouverte à son public en 1954.

La « Chambre de Mazarin »

Visite commentée de la salle par petits groupes, en présence des conservateurs. Présentation de documents du département des Estampes et de la photographie.

Réalisée entre 1650 et 1655, cette pièce, classée « Monument historique », qui sert actuellement d'antichambre à la salle de la réserve du département des Estampes et de la photographie a conservé de l'époque du cardinal un plafond peint représentant des figures allégoriques et des thèmes mythologiques. Ses murs sont couverts de boiseries hautes en bois peint datant du XVIIIe siècle.

 

Exposition de documents lors des Journées du Patrimoine 2011

Exposition de documents lors des Journées du Patrimoine 2011

La Galerie Mansart

Présentation de collections des départements des Arts du Spectacle, de la Musique, des Estampes et de la photographie, en présence des conservateurs.
Démonstration des ateliers de restauration par le département de la Conservation : marbrure, dorure et restauration.

Durant la journée, seront réalisés et expliqués les travaux de reliure, de dorure, mais aussi la fabrication de papier marbré et la restauration des livres anciens tels que réalisés dans les ateliers de conservation et de restauration.

Traversée du jardin Vivienne, sortie rue des Petits-Champs par la cour Tubeuf

Présentation historique de la cour Tubeuf.

Mazarin acquiert en 1649 L'hôtel Tubeuf, encore appelé hôtel de Chevry, et fait construire dans son prolongement, par François Mansart, de nouveaux bâtiments dont les galeries Mansart et Mazarine décorées par Romanelli et Grimaldi. Transmis en 1661 à sa nièce, Hortense Mancini, duchesse de La Meilleraye, l'hôtel est vendu à la Compagnie des Indes, qui l'occupe de 1719 à 1769. Le Trésor Public y prend place jusqu'en 1826 ; la galerie Mazarine, affectée à la Bourse, perd sa fonction financière à l'achèvement du palais Brongniart en 1825.

Affecté à la Bibliothèque Nationale, l'hôtel Tubeuf héberge aujourd'hui le département des Cartes et plans et celui des Estampes et de la photographie.

Bibliothèque de l'Arsenal

dimanche 15 septembre 2013, 10h - 12h30 I 14h - 17h30

Détail du décor du Salon de Musique de la Bibliothèque de l´Arsenal

Détail du décor du Salon de Musique de la Bibliothèque de l'Arsenal

Dans des espaces ouverts exceptionnellement au public, une visite commentée du grand salon, du salon de musique, de la salle de lecture et des appartements classés de la maréchale de La Meilleraye permettra d’admirer d’exceptionnels décors peints des XVIIe et XVIIIe siècles. Seront également présentés des ouvrages retraçant l’histoire des fonds de la bibliothèque.

L'un des salons est un ancien appartement, habité notamment par Charles Nodier qui fut bibliothécaire de l’Arsenal (1824-1844) et y tint un célèbre salon littéraire.

Récemment restauré grâce au mécénat du World Monuments Fund, le Salon de musique a conservé son décor de boiseries du XVIIIe siècle.

Voir

Les appartements de la maréchale de La Meilleraye

Détail du décor du Cabinet des femmes fortes. Appartements La Meilleraye. Charles Poerson (1609-1667)

Détail du décor du Cabinet des femmes fortes. Appartements La Meilleraye. Charles Poerson (1609-1667)

Cousin du cardinal de Richelieu, Charles La Porte, marquis de La Meilleraye est nommé grand maître de l’artillerie en 1634. Il épouse en 1637 Marie de Cossé-Brissac pour laquelle il fait décorer un appartement. Dans la première salle, le thème central est l’union des deux familles La Meilleraye et Cossé-Brissac, que célèbre au plafond un concert des muses avec Apollon, attribué aujourd’hui à Charles Poerson, peintre de l’École de Simon Vouet. La pièce suivante rassemble des éléments du cabinet et de l’oratoire qui lui faisait suite et notamment la galerie des « Femmes fortes ». Le thème remonte aux Neuf preuses du Moyen Age : les trois reines des Amazones ; Hippolyte, Antiope et Penthésilée ; trois héroïnes de l’Ancien Testament, Rachel, Judith et Debora ; trois de l’histoire romaine, Lucrèce, Pauline et Bérénice ; et trois de l’ère chrétienne : une « Judith française », Jeanne d’Arc et Marie Stuart.

Le château de Sablé-sur-Sarthe

samedi 14 septembre 2013, 14h00 - 18h00
dimanche 15 septembre 2013, 10h00 - 12h00 | 14h00 - 18 h00

Le centre technique Joël-Le-Theule

Le centre technique Joël-Le-Theule

Visite des salons du rez-de-chaussée en accès libre
Les intérieurs du rez-de-chaussée (le hall, le salon d’honneur et le grand escalier) datent de la rénovation entreprise par Paul d’Albert de Luynes, sous la direction de Georges Lafenestre, de 1875 à 1881.

Dans le hall, des bornes interactives donnent accès à Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF qui est l’une des plus importantes bibliothèques numériques accessibles gratuitement sur Internet.

Exposition temporaire La Musique des Précieuses, liée à la programmation du Festival de musique baroque de Sablé. Des documents issus des collections patrimoniales viennent illustrer l'écriture et la pratique musicale au temps des Précieuses et évoquer le mouvement galant et les salons au XVIIe siècle.

Projection d'un film sur les travaux de restauration et de conservation réalisés au château.

Visites guidées thématiques
Les visites guidées se font sur inscription auprès de l’Office de Tourisme de Sablé-sur-Sarthe.
Elles commencent par la découverte du salon Louis XIII pour se poursuivre dans les ateliers de traitement des documents.

  • Visite des ateliers de restauration des ouvrages fragilisés, nettoyage et remise à plat de cartes, d’estampes et de photos anciennes
    Les ouvrages et documents restaurés proviennent des départements de collection de la BnF.
    Des démonstrations  de restauration des ouvrages fragilisés, nettoyage et remise à plat de cartes, d’estampes et de photos anciennes seront présentés.
  • Visite des ateliers de numérisation et de catalogage
    Démonstrations de numérisation : des prises de vue d’un ouvrage à sa visualisation sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF.
  • Le traitement chimique des collections : la station de désacidification des documents imprimés.
    Le traitement chimique permet de stopper l’acidification des documents imprimés entre 1860 et 1950, époque du développement important de l’impression sur des papiers de pâte de bois mécaniques non raffinées très fragiles. Avec le temps ces papiers jaunissent, deviennent cassants et les ouvrages se détruisent progressivement. La station traite chaque année près de 6 tonnes de documents, soit environ 10 000 volumes.
Informations pratiques

Le Château - 72300 Sablé-sur-Sarthe
Renseignements et inscriptions aux visites à l’office du tourisme de Sablé-sur-Sarthe 02 43 95 00 60 I office.tourisme@sablesursarthe.fr

Maison Jean Vilar

samedi 14 septembre 2013, 10h - 22h

Maison Jean-Vilar à Avignon

Maison Jean-Vilar à Avignon

L’exposition Présence de Jean Vilar dans le hall évoquera la mémoire du festival de théâtre de la ville. Une présentation de documents reviendra sur la dernière édition du festival, sur le thème Patrimoine en vitrine : retour sur le Festival 2013.

La Maison Jean Vilar présentera également une exposition temporaire, Populaire, vous avez dit populaire ?, organisée par l’association Jean Vilar, sur le thème du public au théâtre.

Les 10 affiches gagnantes du concours de la plus belle affiche du Off, Avignon 2013 organisé par la bibliothèque de la Maison Jean Vilar en partenariat avec le OFF et la Bibliothèque municipale d’Avignon, seront exposées à la Médiathèque Ceccano à Avignon pendant un mois à partir du samedi 14 septembre dans le cadre des Journées du Patrimoine.

Ministère de la Culture et de la Communication

3, rue de Valois, 75001 Paris
Grand Salon
Samedi 14 et dimanche 15 septembre 2013  -  9h-18h

Dans le cadre du circuit de visite du Palais-Royal, deux manuscrits conservés à la BnF seront exposés au Ministère de la Culture : les Souvenirs d’Alfred Dreyfus, récemment entré dans les collections de la Bibliothèque, et Du Côté de chez Swann de Marcel Proust, à l’occasion de la célébration du centenaire de l’édition originale.

vendredi 6 septembre 2013

Écouter la page

Télécharger

Communiqué de presse [fichier .pdf – 121 Ko – 04/09/13 – 2 p.]

Partagez