Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

La BnF

Le jardin-forêt du site François-Mitterrand

Jardin-forêt du site François-Mitterrand © Béatrice Lucchese / BnF
Les salles de lecture du site François-Mitterrand s’articulent autour d’un grand jardin clos, situé au coeur du bâtiment.

Sa situation, des pratiques respectueuses de l’environnement et l’absence de fréquentation humaine en font un site intéressant pour la faune et la flore.
Les différentes espèces animales et végétales, peuvent « utiliser » temporairement ce site pour progresser dans la ville ou s’y installer plus définitivement.
Géré écologiquement, il participe à la construction d’une trame verte urbaine.

 



Cliquez sur les images pour les agrandir

Ce morceau de forêt, reconstitué à l’image de celle de Fontainebleau, est situé dans une excavation profonde de 2,50 à 3 mètres dans la roche calcaire, comblée d’une couche de terre forestière, de 2 à 5 mètres d’épaisseur et légèrement vallonnée. Il occupe les trois-quarts des 10 600 m2 dédiés au jardin, tandis que le quart restant est recouvert d’un gazon.

Il est constitué de 165 pins sylvestres (Pinus sylvestris L.), dont une centaine sont des sujets adultes, transférés, en 1994, de la forêt de Bord en Normandie.

D'autres arbres de pépinières enrichissent les parties boisées du jardin : 65 bouleaux (Betula pendula L.), 21 chênes (Quercus robur L. ), 18 charmes (Carpinus betulus L.). Et des espèces se sont implantés spontanément : 19 merisiers (Prunus avium L.), 7 sureaux noirs (Sambucus nigra L.), 3 sorbiers des oiseleurs (Sorbus aucuparia L.) et un peuplier tremble (Populus tremula L.).

Fougères, bruyères, anémones, jacinthes, géraniums, faux fraisiers tapissent le sous-bois.

 

Voir aussi

Le jardin © Pascal Lafay / BnF Exposition permanente La BnF en son Jardin
à partir de décembre 2011
François-Mitterrand - Allée de l'encyclopédie

Rendez-vous aux jardins

 Rendez-vous aux jardins © Emmanuel Nguyen Ngoc / BnF
Chaque année, la BnF s’associe aux Rendez-vous aux jardins en proposant des visites guidées du jardin-forêt, habituellement fermé au public.

Partenariats

Museum national d'Histoire naturelle

Écaille chinée (Euplagia quadripunctaria) dans le jardin-forêt

Écaille chinée (Euplagia quadripunctaria) dans le jardin-forêt

Une équipe de spécialistes du Muséum national d’Histoire naturelle, intéressés par ce morceau de nature, géré sans produits chimiques, procède depuis 2009, à un inventaire des espèces présentes, dynamique parce qu’il s’inscrit dans le temps et dans l’espace.

L’inventaire 2009 a dénombré entre autres, 58 espèces de plantes, 20 espèces d'araignées, 8 espèces de papillons et 13 espèces d'oiseaux.


Refuge LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux)

L'épervier d'Europe (Accipiter nisus)à la BnF © Jean-Pierre Mériaux / BnF

L'épervier d'Europe (Accipiter nisus) à la BnF

Sur plusieurs actions, la BnF s’est associée à la LPO.

En 2004, dans le cadre d’un programme LPO pour le retour du faucon pèlerin dans les villes, 2 nichoirs ont été installés en haut de la tour 2. Ce rapace fréquente Ivry et viendra peut-être occuper l’un des nichoirs.
En attendant, la présence de l’épervier dans le jardin régularise les fréquentations parfois massives d’étourneaux. Un couple d'éperviers y a fait son nid et ont donné naissance à deux jeunes, en 2011.

En 2003, la LPO avait apporté son expertise pour la pose de silhouettes anti-collision sur les vitrages autour du jardin. Grâce à cela, les victimes ailées des vitrages ont quasiment disparu.

Dans cette continuité, la BnF a lié un partenariat autour du programme « Jardin – Refuge LPO », réseau de jardins gérés de manière écologique évitant les traitements phytosanitaires et privilégiant des végétaux appréciés des oiseaux et des insectes.

jeudi 17 avril 2014

Écouter la page

Partagez