Pour les professionnels

Le portail du CCFr

Le Catalogue Collectif de France (CCFr) a pour objectif de faciliter le recensement, le signalement et la valorisation du patrimoine des bibliothèques françaises.

Dans ce but, le portail du CCFr permet :

  • l’interrogation simultanée de plusieurs grands catalogues français, qu’ils concernent les imprimés et multimédias comme les manuscrits et archives,
  • l’interrogation du Répertoire du CCFr, décrivant des milliers de bibliothèques, centres de ressources et fonds documentaires.

Les catalogues

Le CCFr permet l’interrogation des grands catalogues nationaux d’imprimés et de multimédias :

  • Catalogue général de la BnF (BnF-CG),
  • SUDOC (système universitaire de documentation) : le catalogue des bibliothèques de l'enseignement supérieur,
  • Base patrimoine : un catalogue de plus de 6,6 millions de documents (fonds anciens, locaux ou spécialisés) conservés dans 190 bibliothèques françaises,

Le CCFr permet également de consulter l'ensemble des catalogues en ligne de manuscrits :

  • Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques françaises (CGM),
  • Catalogue des manuscrits conservés dans les établissements relevant de l'Enseignement supérieur (Calames),
  • Catalogue Archives et manuscrits de la BnF (Bnf-AM),
  • Répertoire des manuscrits littéraires français du XXe siècle (PALME).

Différents catalogues régionaux ou de réseaux documentaires viennent encore enrichir les possibilités de recherche :

  • Bibliothèques municipales : Dijon, Limoges, Rennes, Bordeaux, Montpellier ainsi que les villes-centres de la région Rhône-Alpes à travers le catalogue Lectura (Bourg-en-Bresse, Chambéry, Grenoble, Lyon, Roanne, Saint-Étienne, Valence),
  • Bibliothèques patrimoniales de la Ville de Paris,
  • Rachel : catalogue collectif du Réseau européen des bibliothèques judaica et hebraica, sept bibliothèques spécialisées dans le domaine de la culture juive,
  • Valdo : catalogue du réseau européen de bibliothèques d'institutions protestantes ou associées.

De fait, le CCFr est l'outil de recherche bibliographique et documentaire le plus riche du domaine français, permettant de localiser en France plus de 30 millions de documents imprimés et multimédia et de consulter l'ensemble des catalogues en ligne de manuscrits.

Dans chaque notice bibliographique, un lien est de plus proposé vers la fiche du Répertoire correspondant à l’établissement conservant le document, ce qui facilite ensuite l’accès à celui-ci.

 

 

Le Répertoire

Le Répertoire du CCFr donne accès aux fiches de plus de 5 000 bibliothèques et centres de documentations français, de tous types (municipales, universitaires, spécialisées, départementales, associatives, d’archives, de musées, etc).

Il permet aussi d'accéder à la description de plus de 3 500 fonds anciens, locaux et spécialisés tels que les fonds Montesquieu à la Bibliothèque municipale de Bordeaux ou le fonds gourmand à Dijon.

Chaque fiche, de bibliothèque ou de fonds, dispose d’une description complète, comprenant à la fois des informations pratiques, techniques ou scientifiques (conditions d’accès, volumétrie, services disponibles, historique, références bibliographiques, etc.).

Des liens sont disponibles entre notices de bibliothèques et de fonds mais aussi vers la Base Patrimoine lorsque des notices bibliographiques y sont présentes.

Le Répertoire permet ainsi d’explorer les ressources documentaires d’un territoire ou de découvrir de nouveaux lieux pour mener ses recherches.

Historique

Créé à la fin des années 1990 dans le cadre d’un projet commun aux ministères en charge de la Culture et de l’Éducation nationale, le CCFr est géré par la Bibliothèque nationale de France, en partenariat avec le Service du Livre et de la Lecture du Ministère de la Culture, et l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur (ABES) du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

En juin 2016, une nouvelle version du site CCFr a été mise en ligne, résultat d’une profonde refonte ergonomique et graphique. Bénéficiant depuis de mises à jour régulières, le site a notamment été enrichi en mai 2017 d’une recherche cartographique sur les données du Répertoire.

mercredi 20 décembre 2017

Partagez