Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

Format UNIMARC

UNIMARC (acronyme pour UNIversal MARC) est le format développé par l’IFLA pour permettre l’échange de l’information bibliographique informatisée et servir d’interface entre les formats MARC nationaux. Sa première édition remonte à 1977. Il est maintenu au niveau international par le Comité permanent UNIMARC - (Permanent UNIMARC Committee ou PUC) de l’IFLA.
En France, c’est le format officiel d’échange de l’information bibliographique et le format de travail du Sudoc (Système universitaire de documentation) et de la plupart des bibliothèques publiques. Il est géré par le Comité français UNIMARC.

Format des données locales

En 1999, le Comité permanent UNIMARC a constitué un groupe de travail chargé de définir un format UNIMARC pour les données locales, afin de permettre l’échange international des caractéristiques propres aux exemplaires possédés par différentes institutions.

Le groupe de travail s'est inspiré des concepts définis dans la norme internationale sur les états de collection : ISO 10324 (1997) Information et documentation : Etats de collection - Niveau succinct.

Le projet de format UNIMARC des données locales a été l'objet d’une enquête internationale en 2003.
La version finale a été validée par le Comité permanent UNIMARC en mars 2004, et mise en ligne en décembre 2006.


Documents de référence

  • En anglais : en ligne
    UNIMARC Manual : holdings format [fichier .pdf – 212 Ko – 86 page(s)]
    International Federation of Library Associations and Institutions. – final version, December 2006

    Attention, ce format n'est pas utilisé en France et n'est pas disponible en français. En France c'est le document cité ci-dessous qui fait référence.

  • En français : en ligne
    Recommandations pour l'échange de données d'exemplaire en format UNIMARC [fichier .pdf – 677 Ko – 97 page(s)]
    Ces recommandations ont été publiées en mai 1998, conjointement par l'Agence bibliographique de l'enseignement supérieur, la Bibliothèque nationale de France, la Direction du livre et de la lecture (Ministère de la culture) et la Sous-direction de la documentation et des bibliothèques (Ministère de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie – Direction de l'enseignement supérieur).

mercredi 19 mars 2014

Partagez