Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

EAC-CPF : Encoded Archival Context - Corporate bodies, Persons, Families

L'EAC-CPF est un nouveau schéma de métadonnées basé sur le langage XML. Il permet de structurer les descriptions des collectivités, des personnes ou des familles.

EAC-CPF 2010

Ce schéma respecte les préconisations de la deuxième édition de la norme ISAAR (CPF) : Norme internationale sur les notices d'autorité archivistiques relatives aux collectivités, aux personnes et aux familles éditée par le Conseil international des archives en 2004. EAC-CPF est un standard de la Société des archivistes américains (SAA). Au sein de cette société, un groupe de composition internationale est chargé de la gestion du standard (TS-EAC-CPF : Technical Subcommittee for Encoded Archival Context – Corporate bodies, Persons and Families). Le site officiel du standard est hébergé par la Bibliothèque d’État de Berlin.

Le schéma est téléchargeable sous trois syntaxes différentes : XML Schéma, RelaxNG et RelaxNG compact. Il s’accompagne d’un dictionnaire de balises (Tag Library) complet avec des exemples d’encodage, également librement téléchargeable.

La documentation en ligne continuera à évoluer pour répondre aux besoins des différentes communautés. Le projet EAC-CPF ayant été conçu comme un projet international et multilingue, le site est censé recevoir des versions linguistiques différentes. La version anglaise du dictionnaire des balises est dès à présent intégrée dans les outils de production (définition de chaque élément et attribut). La traduction de ce dictionnaire en français a été réalisée par le groupe AFNOR CG 46/CN 357/GE 4 Données d'autorité.

EAC-CPF et le contexte archivistique

Décrire les archives implique aussi de fournir des informations sur les circonstances entourant leur production et leur utilisation. Les archives sont en effet des documents provenant d’un producteur avant d’être des documents portant sur des sujets particuliers.
Connaître le contexte de production des archives est essentiel pour comprendre l’organisation et le contenu informationnel de ces documents. L’historique de la conservation des documents d’archives, de leur mode de classement et des circonstances entourant leur production et leur utilisation contribue à établir leur authenticité.
Parmi les informations contextuelles, le schéma EAC-CPF se limite à la description des collectivités, des personnes et des familles. D’autres spécialisations de l’EAC seront élaborées pour la description des autres entités composant le contexte de la description archivistique.

Atouts de l’EAC-CPF

L’EAC-CPF permet de gérer la description des collectivités, des personnes et des familles de manière autonome, en la séparant de la description des documents d’archives en EAD.
Les collectivités, personnes et familles peuvent jouer des rôles directs dans la création, dans la conservation et dans l’utilisation des documents d’archives, mais aussi en être des sujets ou entretenir d’autres types de relations avec ces documents. L’EAC-CPF permet de mettre en relation ces entités avec les descriptions archivistiques en EAD.
Ce schéma s'efforce également d’expliciter la nature de ces relations. L’EAC-CPF crée ainsi les conditions pour le partage et la réutilisation de l’information sur les collectivités, les personnes et les familles. Dans un souci d’interopérabilité avec d’autres schémas de métadonnées exprimés en XML, il s'appuie sur l'état de l'art en la matière.
L’EAC-CPF a vocation à être utilisé non seulement par les archives mais aussi par les bibliothèques, notamment dans des projets fédérant des ressources de provenances diverses relatives à des collectivités, personnes et familles.

De l'EAC bêta version 2004 à l'EAC-CPF version 2010

Le nouveau schéma EAC-CPF est l’héritier de la DTD EAC, version bêta de 2004, qui s’appuyait sur la première édition de la norme ISAAR(CPF) de 2001. La traduction française du dictionnaire des balises de la DTD EAC bêta, réalisé par le groupe AFNOR CG 46/CN 357/GE4 Données d'autorité, est disponible en ligne sur le site des Archives de France.

Bien que expérimentale, la version bêta a connu une diffusion certaine en Europe, aux États-Unis et en Australie. Elle a permis la mise en œuvre de la norme ISAAR(CPF). Elle a prouvé l’intérêt de la gestion informatisée et structurée de la description des collectivités, personnes et familles, description séparée de celle des documents d’archives en EAD.

La présente version 2010 du schéma EAC-CPF est le résultat de 30 mois de travaux d’un groupe de 15 experts représentant 9 pays réunissant des archivistes et des bibliothécaires et la France en fait partie. Le groupe a tiré profit, d’une part, de l’apport de la communauté des utilisateurs de l’EAC et, d’autre part, des avancées technologiques de ces dernières années.

mercredi 18 décembre 2013

Partagez