Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

ISNI (International Standard Name Identifier)

Qu'est-ce que l'ISNI ?

L’ISNI est un code international normalisé servant à identifier de manière univoque, sur le long terme et à l’échelle internationale, les personnes et les organismes. La BnF participe à la création et au maintien de cet identifiant et l’intègre dans ses propres données.

Qu'est-ce que l'ISNI ?

Périmètre

L’ISNI est le code international normalisé des noms. Il est défini par la norme ISO 27729:2012.

Il permet d’identifier au niveau international les identités publiques des personnes ou des organismes impliqués dans la création, la production, la gestion et la distribution de contenus intellectuels et artistiques ou faisant l’objet de ces contenus. Les personnes identifiées peuvent être, par exemple, l’auteur, l’éditeur, le traducteur, l’illustrateur ou le sujet d’une œuvre.

L’ISNI se révèle particulièrement utile pour différencier les homonymes. Ainsi en est-il pour l’animateur de télévision Jacques Martin (ISNI 0000 0000 7359 228X) et l’auteur de bande dessinée du même nom (ISNI 0000 0001 2033 0240).

On appelle « identité publique » une identité que toute partie prenante affiche publiquement dans les chaînes de création, production, gestion et distribution des contenus.

Pour une personne ou collectivité utilisant plusieurs identités publiques (par exemple un nom réel et un pseudonyme) un identifiant ISNI distinct est associé à chacune de ces identités. Ainsi, Louis Poirier (ISNI 0000 0003 6864 5393) et son pseudonyme Julien Gracq (ISNI 0000 0001 2143 4842) reçoivent des identifiants distincts.

Chaque identité publique se voit attribuer un seul identifiant, indépendamment du type de contribution et du domaine d'activité.

Gouvernance

L’agence internationale ISNI (ISNI-IA) est l’autorité d’enregistrement ISO de l’ISNI. La Bibliothèque nationale de France et la British Library en sont membres depuis 2010 ; elles y représentent conjointement la CENL (Conference of European National Librarians).

L’agence internationale d’attribution ISNI (ISNI-AA)
centralise la gestion des identifiants. Un réseau est en cours de constitution. Il est composé :
  • d’agences d’enregistrement qui servent d'intermédiaires entre l’Agence internationale d’attribution et les déclarants. La BnF est l'une d'elles depuis janvier 2014.
  • de membres directs simples. Ce sont des organismes qui souhaitent obtenir des identifiants pour initialiser leur propre base de données.

Schéma de gouvernance de l'ISNI

Schéma de gouvernance de l´ISNI
L’équipe qualité fait partie de l’infrastructure de contrôle du dispositif ISNI. Elle est constituée d’experts de la British Library et de la Bibliothèque nationale de France, qui se coordonnent pour assurer le contrôle de la qualité des données de la base centrale ISNI. Elles répondent aussi aux suggestions d'amélioration des données soumises par les internautes via l'interface publique de la base de données.

Fonctionnalités et principes d'attribution

Un numéro ISNI est composé de 16 chiffres (regroupés en quatre segments), dont le dernier est un chiffre de contrôle. Ce numéro est non signifiant (établi sur le mode aléatoire).
Exemple : ISNI 1422 4586 3573 0476

ISNI répond aux fonctionnalités requises des identifiants sur le Web : il est unique, pérenne et peut être cliquable.

L’attribution des ISNI se fonde sur des données riches fournies par des contributeurs de multiples domaines (musique, recherche scientifique, littérature, cinéma, spectacle vivant, etc.) et investis de missions diverses (sociétés de gestion de droits, bibliothèques, distributeurs, etc.).

Des données telles que le nom, les dates biographiques, les titres associés, provenant des différents contributeurs sont confrontées par algorithmes, et permettent ainsi une identification unique des identités et l’attribution du numéro.

VIAF et la constitution de la base ISNI

En novembre 2011, la base de données ISNI s’est constituée à partir des données de VIAF (Fichier d’autorité international virtuel), utilisées comme socle, et auxquelles ont été confrontées les données des autres contributeurs. Des mises à jour régulières et réciproques ont lieu entre les bases ISNI et VIAF ; des liens actifs et publics sont faits entre les deux jeux de données.
En savoir plus

Présentation de VIAF
sur le site d'OCLC

La base de données internationale ISNI

Depuis novembre 2011, la base ISNI est accessible en ligne gratuitement. On peut y consulter les identifiants et les métadonnées publiques qui leur sont associées.

La base ISNI permet l’accès à toutes les informations publiques fournies par les contributeurs, et comprend des liens vers d’autres bases de données. Néanmoins, elle n’est pas destinée à rassembler de manière exhaustive des informations sur les entités identifiées.

En plus de l’affichage public, les données peuvent être consultées en MARC 21 et dans un format spécifique de production (le format pica). Elles peuvent être récupérées en format XML via le protocole SRU. Une récupération en RDF est également prévue.

ISNI et ORCID

L'identifiant ORCID (Open Researcher and Contributor ID) est exclusivement destiné à l’identification des auteurs et contributeurs des domaines de l'enseignement supérieur et de la recherche. Chaque chercheur peut créer, modifier et contrôler les données le concernant, ou déléguer cette gestion à un tiers.

ORCID est structuré conformément à la norme ISNI et les deux organisations ont signé un accord pour asseoir et améliorer leur interopérabilité. Ainsi, ORCID utilise l'ISNI pour l'identification des institutions auxquelles les chercheurs sont affiliés.
En savoir plus

Relations entre ORCID et ISNI
sur le site de l'ISNI-IA

lundi 10 mars 2014

Partagez