Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

RDA (Ressources: Description et Accès)

Ressources : Description et Accès (RDA) est le code de catalogage qui remplace les Règles de catalogage anglo-américaines, 2e éd. (AACR2). Il a été publié en juin 2010, sous la forme d'un site web : RDA Toolkit. (Accès sur abonnement)

RDA en France

En France, la question se pose d'abandonner les normes françaises de catalogage et d’adopter RDA comme code de catalogage.

Une réflexion nationale

La commission CG46 « Documentation » de l’AFNOR a décidé d’engager une réflexion nationale sur l'opportunité ou non d'introduire RDA en France. Cette réflexion sera menée par deux groupes de travail : un premier groupe technique qui instruit les dossiers et un second groupe qui prendra la décision.

Le groupe technique est constitué principalement par le groupe d'experts CG46/CN357/GE6 « Évolution de la description bibliographique » de l'AFNOR qui a suivi les différentes phases de l’élaboration de RDA, élargi pour rendre compte des différents types de ressources et de notices d'autorité, ainsi que des différentes catégories d'établissements.

Cinq axes de travail ont été définis pour ce groupe :

  • analyse fine des règles et définition d’un profil français de RDA ; examen des différentes options de mise en oeuvre et recommandations ;
  • traduction en français de RDA, en collaboration avec le Canada ;
  • analyse des impacts de RDA sur les SIGB, la cohérence des catalogues, les échanges de notices ; évaluation du coût pour les bibliothèques françaises ;
  • communication et formation ;
  • calendrier.

Les travaux ont commencé en septembre 2010.

Le groupe stratégique réunit des représentants de l’AFNOR, des ministères de tutelle, des agences bibliographiques, des associations professionnelles et des organismes de formation, ainsi qu'un consultant.

Il reviendra à ce groupe de prendre la décision d’adopter ou non RDA en France, en fonction des impacts techniques et économiques (faisabilité, coûts engendrés) et de définir un planning de mise en œuvre comprenant la migration de l'existant.
Le groupe stratégique a tenu deux réunions en 2011.

Conclusions de l'examen approfondi de RDA

RDA s’inscrit dans la continuité des règles anglo-américaines de catalogage et n’a pas encore adopté une approche réellement internationale. Les normes françaises de catalogage divergent profondément de RDA sur certains points. Un travail important de rapprochement des règles, impliquant des évolutions de part et d’autre, devra être accompli avant de pouvoir adopter RDA en France.

L'adoption de RDA permettrait :

  • de suivre l'évolution de la structure de l'information puisque qu'il propose des notices correspondant aux entités du modèle FRBR.
  • de faire passer à terme les catalogues de bibliothèques vers une structure de base de données orientée objet et d'assurer ainsi leur présence sur le web sémantique.

Elle permettrait également de maintenir une grande interopérabilité avec les catalogues des bibliothèques anglo-américaines qui appliqueront RDA.

Le Groupe stratégique a décidé de ne pas adopter dès maintenant RDA en France, car les règles de RDA ne sont pas satisfaisantes au regard de l’analyse et de la pratique catalographiques françaises. Une adoption de RDA en l’état ne permettrait pas de répondre aux besoins des bibliothèques françaises, voire impliquerait une régression par rapport à la situation actuelle des catalogues en France.

Toutefois, la France a pour objectif de rejoindre un jour RDA et de contribuer à l’évolution du code, de manière à améliorer les règles, les rendre réellement internationales et permettre ainsi leur adoption en France. Le Groupe stratégique a jugé préférable de conduire ce travail en vue d’une évolution de RDA dans le cadre d’EURIG, afin de porter une position européenne vis à vis du JSC.

Travaux en cours

Le Groupe technique travaille dans plusieurs directions :
  • la révision des règles françaises de catalogage pour les actualiser, étant donné leur obsolescence par rapport aux textes internationaux de référence (ISBD intégré), et disposer de règles adaptées à la nouvelle organisation de l’information bibliographique, fondée sur la modélisation FRBR ;
  • la formation pour préparer les bibliothèques françaises à l'adoption de RDA ;
  • l’évolution de la structure des catalogues pour aller vers des catalogues réellement FRBRisés et des modalités du partage de l’information bibliographique, en s’appuyant sur les technologies du web sémantique.
Les agences bibliographiques (BnF et ABES) mènent en concertation des travaux en vue de la FRBRisation des données de leurs catalogues et de leur exposition sur le web de données.

A la demande du Groupe stratégique, un Comité stratégique bibliographique a été mis en place. Il associe le Ministère de la Culture, le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, la BnF et l'ABES. Il prendra les décisions stratégiques sur le nouveau modèle d'organisation et de diffusion de l'information bibliographique en France à un horizon de dix ans, dans un contexte où les technologies du web sémantique ouvrent des perspectives inédites.
En savoir plus

Rapport sur l’avenir des catalogues de bibliothèques [fichier .pdf – 274 Ko – 12/12/12 – 29 p.]

Traduction en français de RDA

La traduction de RDA est pilotée par l’ASTED et effectuée en collaboration par le Canada (Bibliothèque et Archives Canada, Bibliothèque et Archives nationales du Québec) et la France (Bibliothèque nationale de France).
La traduction en français de RDA sera disponible dans RDA Toolkit.
L’application de RDA au Canada dépend de la disponibilité de la traduction pour les catalogueurs francophones. L’objectif est donc que la traduction en français de RDA soit achevée avant 2013.

lundi 16 décembre 2013

Partagez