Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

RDA (Ressources: Description et Accès)

Ressources : Description et Accès (RDA) est le code de catalogage qui remplace les Règles de catalogage anglo-américaines, 2e éd. (AACR2). Il a été publié en juin 2010, sous la forme d'un site web : RDA Toolkit. (Accès sur abonnement)

Objectifs et élaboration de RDA

RDA se présente comme « une nouvelle norme pour la description des ressources et les accès, conçue pour le monde numérique » <a new standard for resource description and access, designed for the digital world>.

Il affiche clairement son objectif : prendre en compte le nouvel environnement numérique des catalogues, qu’il s’agisse des ressources décrites, des catalogues eux-mêmes, informatisés et accessibles sur le web, ou des outils mis à la disposition des catalogueurs pour documenter leur travail.

Surtout, RDA constitue une initiative essentielle pour rénover les règles de catalogage pour :

  • faire évoluer la structure des catalogues afin de les adapter au contexte actuel de la recherche d’information ;
  • permettre aux catalogues de rendre les services attendus désormais par les usagers.
En savoir plus

Web de données

Comment est élaboré RDA ?

RDA a été développé par le Joint Steering Committee for development of RDA (JSC) qui réunit des représentants :

  • des associations professionnelles du monde anglo-américain (American Library Association, Australian Committee on Cataloguing, Comité canadien du catalogage, Chartered Institute of Library and Information Professionals - CILIP) ;
  • de la Bibliothèque du Congrès ;
  • de la British Library.
En 2011, il a été décidé élargir la composition du JSC : des représentants d’autres communautés d’utilisateurs de RDA sur une base nationale, régionale ou linguistique pourront y participer. Le premier pays à y faire son entrée est l’Allemagne, avec la Deutsche Nationalbibliothek qui est devenue membre du JSC en novembre 2011.

Plusieurs institutions et associations, liées ou non à la communauté des bibliothèques, ont été consultées à propos de RDA. Le JSC a ainsi travaillé avec :

  • la Dublin Core Metadata Initiative (DCMI) et les autres communautés du web sémantique afin de comparer les modèles conceptuels et les standards utilisés par chacun ;
  • les organismes gestionnaires du format MARC 21 afin d’assurer la compatibilité entre RDA et MARC 21 ;
  • le secteur de l’édition, avec qui des référentiels communs ont été développés pour les types de ressources et les supports.
RDA ONIX Framework a été développé par la communauté des bibliothèques (utilisatrices de RDA) et celle des éditeurs (dont ONIX est le format de métadonnées) comme un cadre commun pour la catégorisation des ressources selon leur contenu et leur présentation matérielle, afin de faciliter les échanges et la réutilisation des descriptions de ressources entre les deux communautés.
En savoir plus
Enfin, le travail du JSC repose sur une ample consultation au sein du secteur des bibliothèques.
Ses membres et les parties prenantes ont été invités à exprimer leurs commentaires sur le contenu des différents projets. Les institutions de pays qui ne siègent pas au JSC ont également été invitées à donner leur avis.
La France a suivi attentivement l’élaboration du nouveau code à travers les enquêtes auxquelles le JSC a également associé les communautés qui n’utilisent pas les AACR. En effet, si RDA était appelé à devenir le code international de catalogage recommandé par l’IFLA, il semblait plus efficace de faire connaître au JSC l’analyse catalographique française dès l’élaboration du code, afin de faire évoluer les règles sur certains points sensibles et donc d’être en mesure de les appliquer un jour.

Le groupe d'experts CG46/CN357/GE6 "Évolution de la description bibliographique" de l'AFNOR a participé aux enquêtes internationales qui ont ponctué les différents stades du projet et a envoyé des commentaires. Les commentaires français sont disponibles sur le site du JSC, à côté de ceux des autres pays.
En savoir plus

French comments on RDA - February 2009 [file .pdf – 953 Ko – 12/03/12 – 159 p.]

RDA et l'IFLA

RDA a été développé en marge de l’IFLA par la communauté des utilisateurs des AACR2.
Mais la Section de catalogage de l’IFLA s’intéresse beaucoup à RDA, du fait de la forte présence anglo-américaine au sein de la section. Elle participe même à une certaine promotion de RDA en organisant des séminaires sur RDA, comme ceux qui se sont tenus en 2008 à Québec (voir les présentations en ligne sur le site du JSC) et en 2011 à Porto-Rico, ou en publiant sur son site une annonce sur la mise en œuvre de RDA par la Bibliothèque du Congrès, Bibliothèque et Archives Canada, la Bibliothèque nationale d’Australie et la British Library, avec la justification de ce choix.
RDA s’affirme donc comme un code de catalogage soutenu et promu par l’IFLA. Il pourrait même devenir le « code international de catalogage » dont la perspective était évoquée lors des travaux des Rencontres IFLA d'experts pour un Code international de catalogage (IFLA Meetings of Experts on an International Cataloguing Code, IME-ICC) qui ont élaboré les nouveaux Principes internationaux de catalogage.

lundi 16 décembre 2013

Partagez