Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

Les entrepôts OAI de la BnF

Le protocole OAI-PMH permet un double signalement des collections

  • le signalement à l'intérieur de Gallica de collections de bibliothèques partenaires (CNUM, Medica, Library of Congress, etc.) ;
  • le signalement des documents numérisés de la BnF à l'extérieur de Gallica via d'autres catalogues, d'autres bibliothèques numériques, notamment Europeana.

Les entrepôts OAI de la BnF

La Bibliothèque nationale de France a ouvert deux entrepôts OAI-PMH destinés à faciliter l'accès à ses collections et à ses données.

  • OAI-NUM contient les notices décrivant les collections numérisées de la BnF accessibles dans la bibliothèque numérique Gallica. En revanche, on n'y trouvera pas les collections des bibliothèques et e-distributeurs partenaires qui sont référencées dans Gallica.
  • OAI-CAT contient l’ensemble des notices bibliographiques de BnF catalogue général, que les documents soient numérisés ou non.
Conformément au protocole OAI-PMH, la BnF utilise le Dublin Core simple pour les métadonnées descriptives de ses documents.
Enrichis régulièrement, ces deux entrepôts sont moissonnables en vertu du protocole OAI-PMH et permettent de référencer dans d'autres bases ou portails les documents numérisés et les données bibliographiques produites par la BnF.
En savoir plus

Pour le signalement des collections numérisées : l'entrepôt OAI-NUM

Dans le cadre de la mise en place de Gallica, la BnF a créé un entrepôt OAI spécifique, OAI-NUM, qui est constitué par l'exportation des données des catalogues natifs, BnF catalogue général et BnF archives et manuscrits. Le catalogage des ressources numérisées se fait, selon la nature des documents, dans l’un ou l’autre de ces catalogues.

L’entrepôt OAI-NUM constitue le catalogue propre des ressources numériques consultables à distance, de sorte que toute correction et tout ajout dans le catalogue de base est reporté dans le catalogue des ressources numériques.
Cette solution a l’avantage de sa légèreté technique et de créer les conditions pour offrir des services spécifiques autour des collections numérisées grâce à l’existence d’un catalogue structuré spécifique.

Gallica s'ouvre aux autres collections patrimoniales [du réseau des pôles associés]

Un document destiné aux bibliothèques souhaitant faire apparaître le signalement de leurs documents numérisés dans Gallica, en utilisant le protocole OAI-PMH a été rédigé par la BnF. En dix points, il donne toutes les informations (informatiques, techniques, documentaires...) pour le référencement des documents numérisés compatible avec Gallica.

mardi 29 octobre 2013

Partagez