Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

S'informer et obtenir un ISSN

Qu'est-ce que l'ISSN ?

L'ISSN : un numéro identifiant

L’ISSN (International Standard Serial Number) est le code international normalisé qui permet d’identifier toute publication en série, indépendamment du pays d’édition, de la langue de publication, de l’alphabet, de la fréquence de parution, et du support (imprimé, ressource en ligne, cédérom, DVD-ROM, DVD vidéo, CD audio...).

  • Structure du numéro ISSN
    Le numéro ISSN, toujours précédé par le sigle ISSN, est suivi de 2 groupes de 4 chiffres séparés par un tiret.
    Exemples :
    ISSN 1292-8399
    ISSN 0003-180X
    Le dernier caractère, qui peut être un chiffre ou bien la lettre X, est une clé de contrôle.
    Le numéro ISSN n’a aucune signification propre. Il ne comporte en soi aucune information sur l’origine ou le contenu de la publication.
  • ISSN et titre-clé
    L'ISSN identifie le titre de la publication et non chaque numéro ou volume.
    Le titre-clé est la forme normalisée du titre qui figure sur la publication.
    Chaque numéro ISSN correspond à une forme unique de titre. S’il existe déjà un titre homonyme dans le Registre international de l’ISSN, ISSN France qualifie le titre à numéroter par des éléments additionnels afin de garantir l’identification.
    Exemples :
    Le Monde (Paris. 1944)
    La Lettre (Direction générale des entreprises)
  • Norme et Manuel d'application de l'ISSN
    L’ISSN est régi par la norme ISO 3297 : 2007 qui définit son champ d’application et par le Manuel de l’ISSN qui précise les règles d’attribution et de gestion du numéro.
En savoir plus

Manuel de l’ISSN

  • ISSN et textes réglementaires
    En France, l’ISSN est mentionné dans un certain nombre d’arrêtés relatifs au dépôt légal.

ISSN et ISBN

ISSN et ISBN peuvent coexister pour :

  • les collections : chaque volume d’une collection de livres porte à la fois son propre ISBN et l’ISSN correspondant au titre de la collection à laquelle il appartient.
  • les publications à feuillets mobiles à mise à jour : les publications à reliure mobile sont identifiées à la fois par un ISBN qui correspond au seul volume de base et par un ISSN qui correspond à l’ensemble de la publication.
  • les annuaires : chaque nouvelle édition d’un annuaire porte un ISBN mais aussi l’ISSN correspondant au titre de l’annuaire.

Gestion des ISSN

  • Au niveau international : Réseau, Centre international et Registre de l'ISSN
    L’attribution et la gestion de l’ISSN reposent sur le Réseau de l’ISSN qui est constitué par le Centre international de l'ISSN (situé à Paris) et 87 centres nationaux (dont le Centre ISSN France). En plus de coordonner les activités du Réseau, le Centre international attribue des ISSN aux publications internationales ainsi qu’aux publications éditées dans des pays qui ne disposent pas de centre national.
    C'est lui qui administre le Registre de l'ISSN qui est la source de référence la plus complète au monde en matière d’identification des publications en série. Cette base de données bibliographiques comporte actuellement plus d’un million d’ISSN.
  • Au niveau national : Centre ISSN France
    Membre du Réseau de l’ISSN, le Centre ISSN France est aussi un service de la Bibliothèque nationale de France. Il a pour mission de coordonner et de gérer la numérotation des publications en série éditées en France (métropole, départements et territoires d’Outre-mer) et d’informer les éditeurs.

Intégration d'un ISSN dans un code à barres EAN

Le Centre ISSN France ne fournit ni les codes numériques à partir desquels se génèrent les codes à barres, ni les images des codes à barres.

Le code EAN à 13 chiffres débute pour les publications en série par le préfixe 977, suivi des 7 premiers chiffres du numéro ISSN, puis de 2 chiffres à disposition des éditeurs (souvent utilisés souvent comme code prix ou pour codifier les encarts et compléments attachés à la série, 00 étant la valeur par défaut), et enfin de la clé de contrôle EAN.

Pour connaître la clé de contrôle et le code EAN, on peut utiliser le calculateur mis à disposition par GS1.

Il est également possible de souscrire une adhésion auprès de GS1 France afin d’obtenir un code à barres pour une publication en série, calculé ou non à partir de l’ISSN. Toutefois, GS1 France ne s’occupe aucunement de générer les images de codes à barres.

Les professionnels de l’édition, de l’imprimerie et des industries graphiques possèdent des logiciels permettant de convertir ces codes numériques en codes à barres. Ces logiciels de génération de codes à barres sont par ailleurs commercialisés par des sociétés de matériel informatique.

Avantages de l'ISSN

L’ISSN est une clé d’accès et un moyen de contrôle qui facilite la gestion automatisée des documents.

Il est notamment utilisé dans les applications informatiques pour la mise à jour des fichiers, l’établissement de liens entre fichiers différents, ainsi que la recherche et l’échange de données. L’ISSN intéresse à ce titre un nombre important d’acteurs : éditeurs, diffuseurs, agences d’abonnement, libraires, bibliothécaires et documentalistes. Il est un repère nécessaire dans l’univers complexe des publications en série (titres éphémères, relations ambiguës entre titres).

L’attribution d’ISSN est entièrement gratuite, à la différence d’autres systèmes d’identification.

  • Un outil de communication utile et économique entre éditeurs et diffuseurs
    L’ISSN facilite les relations entre grossistes et distributeurs. Il est utilisé dans les circuits de diffusion et de vente pour identifier la commande. Il rend les systèmes de gestion et de distribution plus rapides et plus efficaces grâce à l’utilisation des codes à barres et de l’échange de données électroniques.
  • Un outil au service des bibliothèques et centres de documentation
    L’ISSN est utilisé pour les opérations d’acquisition, de prêt et d’échange. Il permet d’identifier un titre de publication en série, de le commander, d’en vérifier la fourniture et de réclamer les fascicules ou numéros manquants. Instrument indispensable du prêt entre bibliothèques, l’ISSN sert à gérer efficacement la fourniture de documents. Il joue également un rôle primordial dans les catalogues collectifs.
  • Un outil au service de la communauté scientifique
    L’ISSN facilite la recherche dans les catalogues et répertoires bibliographiques. Étudiants, chercheurs, spécialistes de l’information et bibliothécaires y ont également recours pour fournir les références précises d’une publication en série.
  • Un outil au service des organismes de gestion des droits de copie
    Le Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC) utilise par exemple l’ISSN dans le système de recouvrement des droits de copie pour les périodiques et communique éventuellement l’ISSN aux éditeurs.
  • Un critère donnant accès à des tarifs postaux particuliers
    La Poste propose des offres tarifaires pour l’envoi de périodiques, notamment pour les publications qui ne peuvent bénéficier d’un agrément de la Commission paritaire des publications et agences de presse. L’ISSN figure parmi les conditions d’accès à ces offres. L'éditeur doit cependant communiquer l’ISSN à La Poste dans un délai de douze mois sous peine de résiliation du contrat à ses torts. Dans tous les cas, l'ISSN ne sera délivré qu'après parution du premier numéro sous le titre et réception des exemplaires au titre du dépôt légal des périodiques.
En savoir plus

L'ISSN n’a pas de lien direct avec le numéro d’inscription à la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP)
C'est le numéro d’inscription à la CPPAP qui donne droit, sous certaines conditions, à des allègements en matière de TVA et de tarifs postaux. La CPPAP examine la situation des publications au regard du Code général des impôts (des articles 72 ou 73 de l’annexe III) et du Code des postes et des communications électroniques (des articles D. 18 et suivants). Il appartient à chaque éditeur de déposer une demande d’inscription auprès de la Commission afin que sa publication bénéficie du régime économique de la presse écrite.
Les règles d’attribution de l’ISSN ne coïncident pas nécessairement avec les critères de la CPPAP.

L'ISSN ne confère aucune protection ni du titre ni du document : c'est le rôle de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI)
En cas de litige, la numérotation permet seulement d’attester l'existence d'un document à une date donnée.
Afin de protéger un titre, il est possible de le déposer auprès de l’INPI.

L'ISSN-L : lier plusieurs supports

Défini dans la nouvelle norme ISSN (ISO 3297 : 2007), l’ISSN de liaison, ou ISSN-L, permet le regroupement ou le lien entre les différents supports physiques d’une même ressource continue. Un ISSN-L et un seul sera désigné, indépendamment du nombre de supports physiques qui existent pour une ressource continue.

En savoir plus

L’ISSN-L
sur le site du Centre international de l'ISSN

mardi 18 mars 2014

Écouter la page

Contact

Centre ISSN France
Bibliothèque nationale de France
T1N6
Quai François Mauriac
75706 Paris Cedex 13
Téléphone : 01 53 79 59 30
Fax : 01 53 79 85 86
Courriel : issn.france@bnf.fr

Accueil téléphonique :
9h30 à 12h30 - 14 h à 16h30
du lundi au vendredi

Partagez