La BnF

Département de la Musique

Créé en 1942, le département de la Musique réunit l’une des plus importantes bibliothèques musicales au monde et la seule bibliothèque-musée conservant le patrimoine d’un théâtre tout en étant rattachée à une bibliothèque nationale. Implanté sur deux sites, il rassemble dans le bâtiment Richelieu-Louvois les collections musicales formées depuis le début du XVIIIe siècle et la collection patrimoniale de la bibliothèque du Conservatoire. Au Palais Garnier, il conserve au sein de la Bibliothèque-musée de l’Opéra le patrimoine artistique (musique, iconographie, archives, plans d’architecture…) de l’Opéra de Paris et de l’Opéra-Comique. Ses plus anciens documents remontent, pour les manuscrits, à la période médiévale, et pour ses imprimés, aux origines de l’imprimerie musicale, à la fin du XVe siècle.
Les salles de lecture (sites Richelieu-Louvois et Opéra) sont ouvertes aux lecteurs de la Bibliothèque de recherche ; la consultation de certains documents nécessite une autorisation spéciale. Un musée est également ouvert au public sur le site de l’Opéra-Garnier.

Actualités du département de la Musique

À noter

En raison d’un chantier de magasinage au site Richelieu-Louvois, les documents dont la cote commence par VMG sont incommunicables jusqu'au mercredi 10 janvier 2019.

Service de réservation en ligne des collections

À partir du 24 septembre 2018

Après les collections décrites dans le Catalogue général, il est désormais possible de réserver en ligne les collections du département de la Musique - Bibliothèque-Musée de l'Opéra, référencées dans le catalogue "BnF archives et manuscrits".

Acquisition et don exceptionnels : le fonds Pierre Boulez de la BnF s'enrichit

 

Manuscrit des Douze Notations de Pierre Boulez

La succession de Pierre Boulez a fait don à la BnF d'un ensemble considérable d'archives du compositeur : livres, correspondance, partitions, photographies, disques et bandes magnétiques ainsi qu'une centaine d'objets. Dans le même temps, lors de la vente organisée par Christie's France le 28 novembre 2017, la BnF a acquis le manuscrit du premier chef-d’œuvre de Pierre Boulez, les Douze notations pour piano, écrites par le compositeur alors qu’il n’avait que 20 ans et qu’il était encore l’élève d’Olivier Messiaen. Ces archives rejoignent le fonds Pierre Boulez conservé au département de la Musique, site Louvois.

De son vivant, Pierre Boulez a cédé ses manuscrits musicaux et littéraires à la Fondation Paul Sacher tandis que la Bibliothèque nationale de France s’enrichissait, par acquisition et par don du mécène, critique musical et organisateur de concerts Pierre Souvtchinsky, d’ensembles de correspondance et surtout d’une importante série de manuscrits d’œuvres de jeunesse du compositeur : Psalmodie, la Première sonate pour piano, la Sonatine pour flûte et piano, Visage nuptial, Structures. À la suite du décès de Pierre  Boulez, sa  succession a décidé de remettre gracieusement à la BnF toutes les archives du compositeur qui n’étaient pas couvertes par son contrat avec la Fondation Paul Sacher : 220 mètres linéaires de livres, 50 mètres d’archives et de correspondance, mais aussi des partitions, des photographies, disques et bandes magnétiques ainsi qu’une centaine d’objets.

Les Douze notations, dernière acquisition du département, sont influencées par l’enseignement de René Leibowitz, qui initia Pierre Boulez à la technique dodécaphonique. Il s’agit, en effet, d’une série de douze variations construites autour d’une même série de douze sons, traitée en permutation circulaire. L’œuvre fut créée le 12 février 1946 aux Concerts du Triptyque par la pianiste Yvette Grimaud.

mardi 11 décembre 2018

Écouter la page

Partagez