Pour les professionnels

D’où viennent les données du CCFr ?

Les données du CCFr proviennent de plusieurs sources. Le portail du CCFr utilise plusieurs mécanismes pour interroger celles-ci.

Les catalogues

Pour interroger ses différents catalogues, le portail du CCFr fait appel à plusieurs mécanismes :

  • interrogation directe (selon le protocole Z39.50),
  • moissonnage d’entrepôts OAI,
  • chargement de données, plus ou moins régulier, dans des bases locales.

Selon les sources, les données affichées peuvent donc être plus ou moins à jour.

Le protocole Z39.50 permet d’interroger directement plusieurs catalogues, ce qui garantit des données parfaitement à jour. Les catalogues concernés sont : Catalogue général de la BnF (BnF-CG) ; Sudoc ; catalogues des bibliothèques municipales de Bordeaux, Dijon, Limoges et Rennes ; catalogue des bibliothèques spécialisées de la ville de Paris.

Le protocole OAI-PMH permet de moissonner régulièrement plusieurs entrepôts de bibliothèques ou de réseaux documentaires. La mise à jour dépend à la fois de la fréquence du moissonnage par le CCFr et de la mise à jour des entrepôts sources par les établissements. Les catalogues concernés sont ceux : des réseaux Rachel et Valdo ; des bibliothèques municipales de Rhône-Alpes (Lectura) et de la bibliothèque municipale de Montpellier.

Plusieurs bases sont également copiées régulièrement pour pouvoir ensuite être interrogées localement par le portail. Cela concerne les fichiers XML-EAD de BnF-Archives et manuscrits (BAM) et Calames.

Plusieurs bases sont hébergées par le CCFr, les données étant mises à jour directement ou par chargements à partir d’autres sources, au fur et à mesure de l’envoi de nouveaux fichiers par les bibliothèques partenaires. Cela concerne la Base Patrimoine, le Catalogue général des manuscrits (CGM) et Palme.

 Schéma d´interrogation des données du portail CCFr

 Schéma d'interrogation des données du portail CCFr

Le Répertoire

Le Répertoire est hébergé par le CCFr, ses données étant mises à jour :

  • directement, par les établissements eux-mêmes, pour les données les concernant, ou par l’équipe du CCFr, en lien avec les établissements,
  • par des chargements de données, en particulier pour les bibliothèques de l’Enseignement supérieur, pour lesquelles l’ABES fournit des mises à jour mensuelles.
 Schéma des sources des données du Répertoire-CCFr

Schéma des sources des données du Répertoire-CCFr

vendredi 26 janvier 2018

Partagez