Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

La conservation à la BnF : les sites

Conservation sur le site de Richelieu (Paris IIe)

La conservation sur le site de Richelieu, c'est :

Site de Richelieu
  • des ateliers de restauration
  • un atelier de reproduction
  • un laboratoire
  • le centre de documentation sur la conservation des documents graphiques
  • des actions de formation (plan d'urgence)

Le service de la restauration sur le site Richelieu est à l’origine des activités de restauration de la Bibliothèque nationale de France.
Il est aujourd’hui composé :

  • d’ateliers qui ont en charge la restauration des documents reliés, imprimés et manuscrits, anciens et modernes sur tous types de support et de matériaux (Ve-XXe s.)
  • et d’un atelier de reproduction dont les missions sont d’assurer une numérisation ou un microfilmage de sauvegarde de documents précieux du site, souvent après restauration.

Les ateliers du service restauration

Les ateliers du service restauration du département de la conservation travaillent pour l’ensemble des départements dits spécialisés de la BnF, essentiellement pour les documents reliés. Par ailleurs plusieurs départements spécialisés possèdent leur propre atelier de proximité : département des Cartes et plans, des Estampes et de la photographie, des Monnaies, médailles et antiques, des Manuscrits occidentaux, des Manuscrits orientaux. La Bibliothèque de l’Arsenal et la Bibliothèque musée de l’Opéra disposent également d’un atelier chargé essentiellement de la maintenance de leurs collections.

L'atelier de reproduction

L'atelier de reproduction du service participe aux programmes de numérisation de sauvegarde (images numériques définitives) des collections prestigieuses de la BnF : daguerréotypes, plaques de verre, manuscrits à peintures, dessins, gravures, cartes et plans anciens.

Spécificité du site : le centre de documentation sur la conservation des documents graphiques

Ce centre assure une veille documentaire relatives aux différents domaines de conservation (conservation et restauration des documents imprimés et manuscrits, graphiques et photographiques, agents de détérioration, politique de prévention, normes et recommandations, etc...), diffuse et valorise la documentation produite en interne.
Il accueille des chercheurs et étudiants spécialisés après entretien.

Volumétrie :

  • Monographies : environ 3000 documents
  • Périodiques : une centaine de titres morts et vivants dont 56 titres courants

mercredi 18 décembre 2013

Écouter la page

Contact

Partagez