Plan d’urgence

Ensemble d’informations pour la mise en place et le bon déroulement d’un plan d’urgence pour la sauvegarde des collections en cas de sinistre.

La sauvegarde des collections en cas de sinistres

Un sinistre dans une bibliothèque est un événement imprévisible, inattendu qui peut perturber gravement la vie quotidienne du personnel, des usagers et nuire aux collections. La mise en place d’un plan de sauvegarde des collections dans un établissement a pour but de prévoir les différents risques de sinistres encourus par les collections et de préparer à l’avance les interventions permettant d’en réparer les dégâts.
Urgence ne signifie pas précipitation. Mettre en place un plan de sauvegarde, c’est mettre en place une méthodologie d’intervention des différents services et agents concernés par un accident majeur.
Ces volontaires s’appuieront sur leurs connaissances acquises lors de formations spécifiques donnant des réponses pratiques sur les techniques de sauvetage des ouvrages afin d’atténuer les effets dévastateurs du sinistre.

Mon plan d’urgence pas à pas : de sa rédaction à sa mise en pratique dans une Bibliothèque ou des archives

L’ Arald, en concertation avec la Bnf, publie un document pour sensibiliser les bibliothécaires et les archivistes à la mise en place nécessaire d’un plan de sauvegarde des collections dans leur établissement. Une ressource pratique pour faire le point sur les actions à mener avant, mais aussi, pendant un sinistre.
Consulter :


Plans de Sauvegarde des Biens Culturels - Le risque inondation

L’élaboration d’un plan de sauvegarde est un processus qui fait appel à des compétences et des connaissances transversales et à un langage et des outils qui doivent être maîtrisés.
Le projet Musées Résilients  aux Inondations est donc né de la volonté d’offrir aux différents acteurs impliqués dans la sauvegarde des biens culturels un dispositif d’accompagnement permettant de produire des mesures qui tiennent compte de la spécificité de chaque établissement culturel tout en le connectant avec son environnement géographique et humain.
Consulter :

Les premiers gestes

Ces premiers gestes concernent les documents papier.

L’évacuation des documents

L’évacuation vers une zone de stockage saine doit être rapide (au bout de 48h00, les moisissures se développent) mais doit se faire sans précipitation pour causer le moins possible de dommages supplémentaires.

Les documents sont répartis en trois filières : mouillés, humides, secs. Le conditionnement s’effectue de façon différente en fonction de la filière.
Les documents en feuille ou brochures peu épaisses (périodiques, journaux, pièces, livrets…) font l’objet d’un traitement particulier.
Télécharger :

Le séchage à l’air

Le séchage à l’air libre est la méthode préconisée pour les documents humides. Il peut être mis en place pour les documents mouillés s’ils sont peu nombreux ou encore en cas de manque de matériel (pas de congélateurs disponibles). Il est impératif de maintenir dans le local de traitement des conditions climatiques stables qui préservent les collections d’une infestation microbiologique.
Cette étape intervient après l’évacuation des collections et sera mis en route dès l’arrivée des documents.
Télécharger :

Congélation/Lyophilisation

La congélation est le plus sûr moyen de stabiliser au plus vite les documents mouillés ; elle va stopper toute déformation physique et tout développement microbiologique. Elle doit être mise en place le plus tôt possible.
La lyophilisation est un procédé qui permet de retirer l’eau contenue dans un produit en utilisant un principe physique simple qu’on appelle la sublimation. Cette sublimation fait passer l’eau de l’état solide à l’état gazeux directement sans passer par l’état liquide.
La lyophilisation est réalisée à l’aide de lyophilisateurs.
Télécharger :

Comment rédiger et mettre en œuvre un plan d’urgence pour la sauvegarde des collections de bibliothèque

la BnF propose chaque année une formation destinée aux responsables de collections engagés dans la rédaction du plan d’urgence de leur institution, pour leur permettre d’acquérir les bons réflexes en cas d’incendie ou d’inondation.
Télécharger :

Ressources

Ministère de la culture

Plans de sauvegarde et d’urgence
  • Prévention des risques au MCC
  • Comité du Bouclier bleu
  • Portail de la prévention des risques majeurs

Consortium de sauvetage du patrimoine documentaire en cas de catastrophe (COSADOCA)

COSADOCA : ce site fournit de nombreuses fiches pratiques ainsi que l’exemple du plan d’urgence des Archives cantonales Vaudoises

Office fédéral suisse de la protection de la population
Plan d’urgence en cas de catastrophe
élaboré par la section de la protection des biens culturels
Bibliographie

Le réseau AVEC (Alliance de Villes Euro-méditerranéennes de Culture) et l’IPGR (Institut de Prévention et de Gestion des Risques urbains) ont organisé le Colloque international Musées Résilients Inondations au Musée départemental Arles antique le 20 juin 2018. L’objectif étant de croiser les regards d’experts pour contribuer à faire avancer la réflexion sur la problématique de la protection du patrimoine culturel face aux risques naturels

 

IFLA

International Preservation News est une revue en anglais, français, espagnol qui rassemble des informations techniques et théoriques visant à encourager les activités de conservation et de nouvelles initiatives à travers le monde.

Etudes RAMP : études de l’UNESCO dans le domaine de la gestion des documents et des archives

 

 

Contact