Département des manuscrits

La plus importante collection de manuscrits au monde

Le département des Manuscrits tire ses origines de la bibliothèque des rois de France et conserve la plus importante collection au monde de manuscrits médiévaux, modernes et contemporains. Elle comprend de nombreuses copies anciennes, unica , textes scientifiques, manuscrits décorés et à peintures, ainsi que des manuscrits sur une grande variété de supports et de formes (xylographes, estampages notamment). Enrichies par des dons d’auteurs, d’hommes politiques ou d’universitaires, par des mécénats ou des achats, les collections sont encyclopédiques : chansons de geste, religions d’Orient et d’Occident, histoire moderne et contemporaine, manuscrits littéraires…
Les collections de manuscrits originaux sont complétées par des livres et revues en toutes langues, des microformes et des fac-similés.  Le département s’attache aujourd’hui à recueillir, classer et mettre à la disposition du public les archives personnelles des écrivains français. 
 

Actualités

Brèves de la BnF

Mise en ligne de nouvelles captations de conférences

En savoir
Brèves de la BnF

Le pôle PRISME de la BnF au salon TRANSFAIR

En savoir

Focus

Un recueil franciscain retrouvé (NAL 3245)

De la taille d’un petit carnet, ce manuscrit franciscain s’est révélé une source de connaissance de la vie de la communauté et de son époque, dont une vie de Saint François d’Assise. Lisez l’histoire de cette découverte.

"Bug-Jargal" le manuscrit de Hugo exposé au musée d'Orsay

«Bug-Jargal» est le second roman de Victor Hugo. Découvrez l’histoire de cette œuvre écrite à seulement 16 ans par cet auteur emblématique.

Histoire du département

Missing media.

Les manuscrits des rois de France se transmettent de souverain en souverain depuis Louis XI. Dès la Renaissance y sont rassemblés les manuscrits les plus précieux, dont beaucoup sont enluminés, mais aussi les plus utiles au monde des savants, à l’instar des manuscrits grecs qui sont arrivés en nombre de Constantinople via Venise. Les fonds s’accroissent sous l’Ancien Régime de manuscrits provenant d’importantes collections privées d’historiens (Gaignières), de généalogistes (Baluze, Clairambault, d’Hozier) et d’hommes d’Etat (Colbert, Harlay, Séguier).

 

Les confiscations révolutionnaires font entrer les bibliothèques des établissements religieux et notamment les manuscrits de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés, réunis pour servir les travaux d’érudition des Mauristes ; elles contribuent également à l’accroissement des collections de manuscrits du Proche-Orient, du Moyen-Orient et d’Asie, qui se développent ultérieurement grâce à plusieurs missions scientifiques, au premier rang desquelles celles menées par Paul Pelliot (1878-1945) en Chine et en Asie centrale. En 1881, Victor Hugo lègue tous ses manuscrits à la Bibliothèque nationale, inaugurant une importante série de dons et legs : Edgar Quinet (1890), Ernest Renan (1894), Lamartine (1897), Thiers (1900), Emile Zola (1904), Anatole France (1910) ou encore Gustave Flaubert (1914).

Depuis sont entrés de très nombreux fonds d’écrivains et d’intellectuels illustrant des disciplines fort diverses, parmi lesquels Jules Romain, Georges Bernanos, Marie Curie, Maurice Barrès, Georges Duhamel, Marcel Proust, Paul Valéry, Colette, Louis Pasteur, Claude Levi-Strauss et plus récemment Nathalie Sarraute, Pierre Guyotat, Hélène Cixous, Olivier Rolin, Annie Ernaux, ou encore Edouard Glissant et Michel Foucault. Le département des Manuscrits réunit ainsi une collection fruit d’une longue histoire et considérée comme étant l’une des plus riche au monde, à laquelle seules celles de la Bibliothèque vaticane ou de la British Library pourraient se comparer.

Les Manuscrits Littéraires

Prélude au Bachelier, deux romans inédits de Jules Vallès
Les dessins de Roland Barthes
Du côté de chez Swann. Placards corrigés, Colin. 31 mars-11 juin 1913
Manuscrit autographe des Travailleurs de la mer

Le Roman de la Rose

Le Roman de la Rose, "best-seller" médiéval
Le roman de la Rose, entretien avec Michel Zink
Exposition virtuelle l’art d’aimer
Entretien avec A. Strubel
Le livre à feuilleter Roman de la Rose
Lecture du Roman de la rose au XVe siècle
La Querelle du Roman de la Rose

Contacts