Le musée de la BnF

Le nouveau musée de la BnF embrasse toute l’étendue des fonds de la Bibliothèque, de l’Antiquité à nos jours, et dévoile près de 900 œuvres exceptionnelles. 
Des pièces rares y sont exposées comme le Grand Camée de France ou le trône de Dagobert. Vous pouvez y découvrir des manuscrits enluminés tels que le Sacramentaire de Drogon, ou des œuvres représentatives de moments fondateurs comme les Pensées de Pascal ou Les Misérables de Victor Hugo, Le Deuxième sexe de Simone de Beauvoir. Ces pièces extraordinaires côtoient des estampes de Rembrandt à Picasso, des dessins de Sonia Delaunay, des photographies de Nadar à Capa, des objets et des costumes. 

 

 

  • Grand camée de France

    Le Grand Camée de France, vers 23 apr. J.-C.

    Rome vers 23 apr. J.-C. Camée en sardonyx à 5 couches ; H. 31 cm, L. 26,5 cm
    BnF, département des Monnaies, médailles et antiques

    Le Grand Camée de France, pièce majeure du Trésor de la Sainte-Chapelle constitué au XIIIe siècle par le roi saint Louis autour des reliques de la Passion du Christ, est le plus grand camée que l’Antiquité nous ait légué. C’est également le plus célèbre de la glyptique (art de la gravure sur pierre fine) romaine.

    Malgré une histoire tumultueuse, ce camée a toujours été hautement estimé et ainsi préservé. Mis en gage en 1343 par Philippe VI auprès du pape Clément VI, restitué par Charles V en 1379 à la Sainte-Chapelle, il est déposé sur ordre de Louis XVI au Cabinet des médailles le 1er mai 1791. Volé en 1804, il est retrouvé à Amsterdam, privé de sa monture, fondue, et restitué au Cabinet des médailles en février 1805.

     

    Retrouver ce document dans Gallica

    Précédent Suivant
    Fermer
  • Atlas Miller

    Atlas Miller, 1519

    Lopo Homem, Atlas Miller : carte de l’océan Atlantique nord, [Portugal], 1519 – Carte manuscrite enluminée sur vélin
    BnF, département des Cartes et plans

    L’Atlas Miller, du nom de son dernier possesseur privé avant son acquisition par la BnF en 1897, est un fleuron de la cartographie portugaise, il offre une image glorieuse de l’Empire portugais au faîte de son expansion, à la veille de la première circumnavigation terrestre accomplie par Magellan pour le compte du futur Charles Quint.

    Passé en possession de Catherine de Médicis, qui y fait apposer ses armes après 1559, l’atlas est ensuite dérelié, dispersé et demeure incomplet à ce jour.

    Selon l’inscription portée sur la page de titre, l’atlas est exécuté en 1519 par Lopo Homem, « maître des cartes de navigation » au service du roi Manuel Ier (1495-1521), aidé selon toute probabilité par son ancien maître, Pedro Reinel, et son fils Jorge. L’auteur principal des enluminures, qui offrent un décor d’une richesse peu commune — bateaux, animaux réels et fabuleux, vues miniatures de cités, indigènes, végétation florissante, myriades d’îles rehaussées d’or —, est Antonío de Holanda, né aux Pays-Bas et établi au Portugal, héraut d’armes à la cour du roi et virtuose de la peinture héraldique.

    Cette pièce est l’une des plus extraordinaires issues des collections du département des Cartes et plans.

     

    Retrouver ce document dans Gallica

    Précédent Suivant
    Fermer
  • Manuscrit de Notre-dame de Paris de Victor Hugo

    Manuscrit de Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, 1830-1831

    Victor Hugo (1802-1885), Notre-Dame de Paris, 1830-1831 – Manuscrit autographe
    BnF, département des Manuscrits

    Véritable incarnation du XIXe siècle que sa vie couvre presque en entier, Victor Hugo a été de son vivant et reste encore aujourd’hui l’auteur préféré des français.

    Lorsqu’il écrit Notre-Dame de Paris en 1831, le théâtre lui a alors permis de triompher grâce à Hernani, mais c’est bien l’histoire de Quasimodo et Esméralda qui lui permet de s’affirmer comme le pilier de la littérature française qu’il ne cessera plus d’être. Rédigé d’un trait, en à peine plus de cinq mois, le texte s’impose très vite comme une des œuvres majeures de la littérature romantique française, et sa popularité ne cessa de grandir en France et dans le monde, élevant ses principaux personnages au rang de mythes.

    Le manuscrit de ce grand roman historique si souvent adapté sur scène et au cinéma fut légué par l’auteur lui-même à la Bibliothèque Nationale en 1886.

    En effet, Hugo fut le premier écrivain à conserver systématiquement ses manuscrits, à leur conférer une valeur patrimoniale et à se préoccuper de leur devenir après sa mort, en les confiant à l’institution.

     

    Retrouver ce document dans Gallica

    Précédent Suivant
    Fermer
  • Alexandre Dumas père – Atelier Nadar

    Alexandre Dumas père – Atelier Nadar

    BnF, département des Estampes et de la photographie

    Devant l’objectif le célèbre écrivain Alexandre Dumas. Derrière, l’immense Nadar, de son vrai nom Félix Tournachon, caricaturiste, écrivain, aéronaute et photographe.

    Alexandre Dumas fait partie, avec Hugo et Gautier, des premières grandes admirations littéraires de Nadar. Il le caricature en 1858 pour Le Journal amusant assortissant ce profil de médaille d’un commentaire dont voici un extrait : « Un cou de proconsul. Le teint bistré clair. Le nez fin. L’oreille microscopique. L’œil bleu. Les lèvres lippues à la mode de Mésopotamie, pleines de méandres. De cet ensemble, une irradiation magnétique, des effluves irrésistibles de bienveillance et de cordialité. »

    Cette photographie icônique est conservée au département des Estampes et de la photographie, aux côtés de l’une des plus importantes collections au monde d’œuvres de l’atelier Nadar.

     

    Retrouver ce document dans Gallica

    Précédent Suivant
    Fermer

Informations pratiques

Horaires

Le mardi (nocturne) :
10 h - 20 h

Du mercredi au dimanche :
10 h - 18 h

Fermé le lundi et les jours fériés
Le musée est ouvert les 8 mai, jeudi de l’Ascension, 1er et 11 novembre.

Accès

Site Richelieu
5, rue Vivienne
75002 PARIS

 

Activités en groupe

Réservation obligatoire à visites@bnf.fr ou au 01 53 79 49 49 (du lundi au samedi, de 9 h à 17 h)

Tarifs

Tarif plein :
Tarif plein - billet couplé avec une exposition :
Tarif réduit - billet couplé avec une exposition :
Gratuit avec :
Gratuit avec :

 

Visite guidée du musée de la BnF – Réservation

 

Plan du musée

 

Le musée se situe au 1er étage, accessible par ascenseur.

  1. Salle des Colonnes
  2. Cabinet précieux
  3. Salle de Luynes
  4. Salle Barthélemy
  5. Salon Louis XV
  6. Galerie de verre
  7. Rotonde
  8. Galerie Mazarin
  9. Hall Roux-Spitz
  10. Chambre de Mazarin
  11. Salle des conférences | manifestations

Accessibilité

Les personnes en situation de handicap et leurs accompagnateurs bénéficient d’un accès prioritaire et gratuit au musée, aux expositions et aux salles de lecture.
Accompagnement depuis l’extérieur, sur rendez-vous, au 01 53 79 37 37 ou à accueil.handicap@bnf.fr

Des dispositifs de visite, accessibles en toute autonomie, sont proposés aux personnes en situation de handicap visuel ou auditif - bornes multimédias, vidéos en LSF, dispositifs de médiation tactiles avec audiodescription - pour découvrir le site patrimonial, le musée et la salle Ovale.

Le compagnon de visite sur téléphone (prêt d’appareil sur demande pour les personnes en situation de handicap) inclut deux parcours dédiés aux personnes en situation de handicap visuel ou auditif, permettant d’accéder à des contenus enrichis sur les espaces architecturaux et les œuvres du musée.

À noter : prêts de matériel et de fauteuil roulant, à l’accueil, sur dépôt d’une pièce d’identité.

Le dispositif Acceo est installé à tous les points d’information à l’intérieur du site.
 

Le musée en chiffres

  • 4500 ans

    séparent l’œuvre la plus ancienne présentée dans la première rotation, une tablette sumérienne avec inscription cunéiforme, de la plus récente, Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire illustré par Daniel Buren

  • 1200 m²

    d’espace pour ce nouveau musée en plein cœur de Paris

  • 280 m²

    C’est la surface de la galerie Mazarin, qui regroupe les collections du musée du Moyen Âge à aujourd’hui selon un parcours chronothématique

  • 900

    trésors de l’Antiquité à nos jours, sélectionnés parmi les 40 millions de documents et d’œuvres  conservés à la BnF

  • 18

    bornes de médiation numérique

  • 3

    rotations chaque année, pour mieux découvrir la variété et l’ampleur des collections de la Bibliothèque

 

Préparer ma visite
avec le compagnon de visite sur mobile
Accéder au compagnon de visite

La genèse du projet Richelieu – Le parcours muséal

Richelieu – Le parcours muséal BnF Durée : 7 min

Avant même le démarrage du chantier de rénovation du site Richelieu, et pendant toute la durée des travaux, la BnF et le réalisateur Jean-François Roudot du Forum des Images (en coproduction avec l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture - OPPIC) ont documenté le projet de rénovation du site historique de la Bibliothèque nationale de France.

Architectes concepteurs du projet, architectes des monuments historiques, responsables du projet Richelieu pour la BnF, restaurateurs du patrimoine… laissez-vous guider dans cette promenade architecturale et à travers le temps de 2009 à septembre 2022.

Dans cette vidéo, Cheng Pei, chef du projet Richelieu pour la BnF, revient sur l’importance de la mise en valeur des trésors de ce qui a toujours été une bibliothèque-musée installée dans un palais. Vous assisterez au démontage progressif des mezzanines de la salle des colonnes, à la restauration des tableaux du salon Louis XV, à la restitution des couleurs sable d’origine de la galerie Mansart.

Contact

Visites

Renseignements et inscriptions

Téléphone : 01 53 79 49 49

visites@bnf.fr