Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

Réseau national de coopération

Depuis sa création, la BnF a construit autour d’elle un réseau de partenaires engagés dans une politique nationale de coopération qui a connu des évolutions au cours du temps. L’apport de la BnF consiste en un soutien financier et en la mise à disposition de compétences (formations, conseils, expertise et services).

Présentation du réseau national de coopération de la BnF

Fruit d’une longue tradition, la coopération de la BnF avec les autres bibliothèques françaises a été réaffirmée dans le décret n°94-3 du 3 janvier 1994 portant création du nouvel établissement public et fixant ses missions. La BnF « coopère avec d'autres bibliothèques et centres de recherche et de documentation français ou étrangers, notamment dans le cadre des réseaux documentaires (art. 2). Pour l'exercice de ses missions, elle peut notamment « coopérer, en particulier par la voie de convention ou de participation à des groupements d'intérêt public, avec toute personne publique ou privée, française ou étrangère, et notamment avec les institutions qui ont des missions complémentaires des siennes ou qui lui apportent leurs concours » (art. 3).

De 1994 à 2008, la politique de coopération visait principalement à établir un maillage documentaire du territoire par le biais des acquisitions partagées, autour d’un réseau de « Pôles associés ». L’évolution du contexte institutionnel et technologique a conduit à réinterroger ce modèle, pour lui substituer à partir de 2009 celui de numérisation concertée, selon une logique de projet. Parallèlement, l’activité de coopération a connu un fort développement et la diversité des actions menées dans le domaine numérique a suscité d’autres formes de partenariats.

Constitution du réseau

Actuellement, le réseau est constitué de :
  • Pôles associés de Dépôt légal, qui partagent avec la BnF la mission de collecte de la production éditoriale. A ce titre, ils sont résolument inscrits dans une démarche patrimoniale et nationale,
  • Pôles associés documentaires, établissements ou réseaux qui conservent et communiquent au public des collections auxquelles la BnF, pour leur intérêt scientifique et leur valeur patrimoniale, reconnaît un intérêt national. Ils ont vocation à coopérer avec la BnF de manière durable. Les Pôles associés documentaires peuvent être thématiques (constitué autour d’une ou de plusieurs disciplines), ou bien régionaux (voir la page consacrée à la coopération régionale),
  • Partenaires de coopération documentaire, établissements qui s’associent aux programmes de signalement ou de numérisation concertée menés par la BnF, d’une manière ponctuelle (par exemple dans le cadre d’appels à initiative), ou renouvelée. Comme pour les Pôles associés, ce sont les collections conservées dans ces établissements qui justifient leur participation au réseau.
Télécharger
Le réseau réunit aujourd’hui près de 200 établissements, de tous types et de tous statuts : bibliothèques relevant des collectivités territoriales (y compris archives et musées), de l’enseignement supérieur et de la recherche, de ministères, de corps constitués, d’associations. Ces partenaires sont parfois regroupés en réseaux d’intérêt et d’actions (pôles associés régionaux, réseaux thématiques).
En 2013, la BnF consacre un budget de 2,49 millions d’euros pour l’ensemble des actions menées dans le cadre de sa politique de coopération nationale.

Signalement et coopération numérique : deux objectifs prioritaires

La coopération documentaire vise deux objectifs prioritaires :
  • soutenir la dynamique de mise en valeur du patrimoine écrit et accompagner l’action du ministère de la Culture et de la Communication en faveur du signalement dans le cadre du Plan d’action pour le patrimoine écrit et par le biais d’actions concertées, régionales et thématiques pour enrichir le Catalogue collectif de France et les catalogues locaux et régionaux,
  • contribuer à stimuler et coordonner l’effort national en faveur du numérique, en particulier dans le domaine de la numérisation des documents imprimés, et développer Gallica en tant que bibliothèque numérique collective de l’ensemble des fonds du territoire, assortie de services personnalisés et de prestations de fourniture de contenus patrimoniaux numériques.

Le Catalogue collectif de France et la bibliothèque numérique Gallica donnent un accès fédéré à toutes les ressources (notices et documents numériques) produites dans le cadre de ces actions de coopération.

Plus précisément, s’agissant du signalement, sont notamment conduites des opérations de :
  • recensement de fonds anciens, locaux et spécialisés (Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires),
  • enrichissement de la Base Patrimoine du CCFr par rétroconversion et catalogage,
  • mise à jour des bases Manuscrits du CCFr (CGM, Palme) et enrichissement par des documents numériques,
  • enrichissement de bibliographies régionales par des documents numériques,
  • signalement des collections de presse locale dans la Bibliographie de la presse française politique et d’information générale (BIPFPIG).

Pour la coopération numérique, les opérations menées sont les suivantes :
  • numérisation de collections en vue d’une mise à disposition libre et gratuite sur Internet, par le biais de programmes bilatéraux ou de programmes d’intérêt national,
  • enrichissement mutuel des bibliothèques numériques, par entrée des collections des partenaires dans Gallica et mise à disposition d’ensembles de ressources de la BnF pour enrichir les sites, portails et catalogues des partenaires,
  • amélioration de l’accès aux ressources numériques (OCR, indexation et structuration des données),
  • référencement des documents numérisés dans Europeana (à venir).

Outils de communication et d’échange

Les Lettres d’information

Vous pouvez suivre l’actualité de l’offre documentaire et des services de Gallica et du CCFr grâce à la Lettre Gallica et la Lettre d’information du CCFr.

Les journées professionnelles

organisées par le département de la Coopération (BnF) :
  • Journées des pôles associés et de la coopération (JPAC) en partenariat avec un établissement « Partenaire de la BnF». Depuis 1997, la BnF organise les JPAC, temps de rencontres entre les professionnels des bibliothèques et de la documentation, qui se déroulent alternativement à la BnF et en région (Lyon en 2002, Marseille en 2003, Rennes en 2005, Strasbourg en 2008, Lille en 2010). Ces journées offrent l’occasion d’échanges sur la vie du réseau et permettent de définir ensemble les axes d’évolution de la coopération entre la BnF et ses partenaires.
  • Journées d’information et d’échange thématiques, co-organisées avec un département thématique de la BnF, en partenariat avec un établissement « Partenaire de la BnF». Comment mieux articuler les projets de numérisation entre eux ? Quelle cohérence et quelle complémentarité doit-on rechercher au-delà des priorités que se fixe chaque établissement en matière de politique documentaire ?...

La liste de diffusion poles.associes@bnf.fr

Elle a été ouverte officiellement en juillet 2004, lors des 8e journées des pôles associés et compte actuellement plus de 400 abonnés. Son objectif est de faciliter les échanges d'informations, d'idées et d'expériences, notamment dans les domaines suivants :
  • signalement (CCFr, conversions rétrospectives de catalogues, bases bibliographiques régionales, catalogues spécialisés),
  • numérisation partagée (Gallica),
  • dépôt légal,
  • journées professionnelles BnF,
  • formation.
Les offres de stages/formations/visites à destination des pôles associés sont diffusées exclusivement via cette liste ainsi que les nouveautés du site web de la BnF.

«L’Espace Coopération »

C'est un outil de gestion interne et un outil de communication et de gestion externe, à destination :
  • du réseau de partenaires animé par le département de la Coopération (bibliothèques et institutions)
  • des éditeurs et des e-distributeurs participant au programme de référencement des livres numériques soumis au droit d’auteur sur Gallica (partenariat SNE/SLL/CNL/ BnF).
« L’Espace Coopération » est un outil de communication, d’échange de documents et de gestion des collections des partenaires dans Gallica indispensable pour la BnF, mais aussi pour l’ensemble des partenaires afin de simplifier et d’accélérer “la mise en commun des ressources documentaires des bibliothèques françaises”. Via un accès sécurisé et personnalisé à « l’Espace coopération », les partenaires de la BnF bénéficient d'une information ciblée et efficace, ainsi que de services performants et individualisés facilitant leurs échanges avec le département de la Coopération de la BnF. Il permet le suivi du moissonnage de l’entrepôt OAI-PMH des partenaires par Gallica, le suivi des documents numérisés par la BnF ou déposés, l'actualisation des contacts de part et d'autre.

L'accès au service est subordonné à l'inscription du partenaire, personne physique ou personne morale.

mercredi 3 juillet 2013

Partagez