Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Collections et services

Fonds Georges Douay

Alzire, ou les Américains. Voltaire, 1736. Epître dédicatoire à Madame Du Châtelet

Alzire, ou les Américains. Voltaire, 1736. Epître dédicatoire à Madame Du Châtelet.

Georges Douay, parisien mondain et compositeur aujourd’hui tombé dans l’oubli, acquit quelque réputation dans les années 1860-1870, en composant les partitions de chansons légères et d'opérettes ou « folies musicales », sur des textes de Francis Tourte, Turpin de Sansay ou William Busnach.

Il fut un grand amateur de théâtre et un collectionneur avisé. À sa mort en 1919, il légua à la Bibliothèque de l'Arsenal une collection riche de plus de 50 000 pièces. La bibliothèque, connue des hommes de lettres et des bibliophiles, accueillit pour la première fois un fonds entièrement dédié à l'art dramatique. S'affirmait ainsi l'orientation théâtrale de l'établissement ; cette vocation s'ancra de manière définitive à l'occasion du transfert de la collection d'Auguste Rondel en 1925, et aboutit à la création en 1976 du département des Arts du spectacle.

Ce fonds est composé d’environ 50 000 documents imprimés, 700 estampes et 1500 manuscrits.

Le fonds Georges Douay est actuellement conservé à la Bibliothèque de l’Arsenal, sauf pour une partie des manuscrits, conservés au département des Arts du spectacle.

Les documents imprimés comprennent des ouvrages de référence relatifs au théâtre et à son histoire et de nombreuses pièces du XVIe siècle à la première guerre mondiale, sous forme de brochures, de recueils ou d'extraits de périodiques. Le théâtre du XIXe siècle y tient une place prépondérante. Le fonds comprend également plus de 200 partitions, pour beaucoup œuvres de Georges Douay lui-même. Les 702 estampes sont pour l'essentiel des portraits d'acteurs et d'auteurs dramatiques.

À noter

Les documents imprimés et partitions musicales sont décrits dans le catalogue général de la BnF, et les manuscrits dans le catalogue BnF archives et manuscrits. Les estampes sont signalées dans un catalogue disponible sur place.

vendredi 31 octobre 2014

Partagez