Formation et accueil de professionnels : Résidence Culture

Résidence Culture est un programme du Ministère de la Culture qui permet d’accueillir au sein de la BnF des professionnels d’institutions culturelles étrangères pour une durée de un, deux ou trois mois. Pendant leur séjour, les résidents sont accompagnés par un tuteur de la BnF. Ils se consacrent à l’étude d’un thème, d’un fonds ou d’un projet en lien étroit avec les collections ou les activités de la bibliothèque.
 

Qu’est-ce que le programme Résidence Culture ?

Quel est l’objectif ?
Résidence Culture est un programme d’accueil en France de professionnels étrangers travaillant dans le champ culturel dans leurs pays respectifs. Il a été mis en place en 2003 par le Ministère de la Culture qui en a fait une priorité en matière d’action internationale. Il est mis en œuvre par les établissements culturels publics français sous tutelle du Ministère.
L’objectif principal du programme Résidence Culture est de favoriser les échanges professionnels en matière culturelle. Il est destiné à des professionnels de la culture afin de leur donner une expérience approfondie des pratiques françaises en matière de culture. Il vise à favoriser la constitution de réseaux d’échanges durables entre les établissements publics français et leurs homologues internationaux et plus largement, à développer les relations entre les pays de provenance et la France.

Comment participer ?

La participation à ce programme se fait sur sélection. L’appel à candidature a lieu une fois par an sur la base d’un calendrier établi par le Ministère de la Culture. 

Les candidatures pour l’année 2022 sont closes. Vous pouvez toutefois consulter les conditions de candidature dans le formulaire ci-dessous.

 

Télécharger le formulaire

Le programme est destiné à des professionnels confirmés exerçant des responsabilités dans des institutions culturelles étrangères, dont le projet est en relation avec les collections et les services de la BnF, ses travaux scientifiques, ses programmes culturels, ses modes de gestion ou ses projets de développement.

Les candidats doivent proposer un projet solide basé sur l’échange de connaissances et de savoir-faire, et dont le résultat peut contribuer à renforcer les liens entre la BnF, l’institution du candidat et son pays d’origine.

Les principaux éléments considérés lors de la sélection des candidatures par la BnF, sont les suivants :

  • l’intérêt pour les départements de la BnF du projet proposé ;
  • le rayonnement potentiel du travail du candidat une fois retourné dans son pays d’origine et ses propositions de valorisation (publications, conférences, événements…) ;
  • l’appartenance du candidat à un établissement avec lequel la BnF a ou projette d’avoir une coopération approfondie.
  • Les séjours durent 1, 2 ou 3 mois.
  • Le résident est accueilli dans un département de la BnF et suivi par un «tuteur», spécialiste du domaine concerné.
  • Le logement est pris en charge par la BnF.
  • Une indemnité de séjour de 1500€/mois est allouée par le Ministère de la Culture.

Les frais de transport pour venir en France sont à la charge des candidats. Ils pourront être financés par leur établissement ou bénéficier de toute autre forme d’aide.

Le choix des professionnels participant à ce programme fait l’objet d’un processus attentif et minutieux.

Les services culturels des Ambassades de France reçoivent l’appel à candidatures par le Ministère de la Culture et la diffusent auprès des établissements concernés. Ils peuvent recueillir les candidatures et procéder à une première instruction des dossiers. Les candidatures peuvent aussi parvenir directement à la BnF, être sollicitées par celle-ci, ou être transmises par le Ministère de la Culture.

À la BnF, les dossiers de candidature sont transmis à la délégation aux Relations internationales. Elle contextualise le dossier en fonction des relations que la BnF entretient avec l’établissement ou le pays d’origine des candidats. Les dossiers des candidats sont ensuite communiqués aux directions et départements susceptibles de les accueillir. Ces derniers évaluent le projet proposé en fonction de leur intérêt pour le sujet, de leur disponibilité et de leurs compétences et donnent un avis L’ensemble des dossiers fait l’objet d’un examen par une commission, présidée par la directrice déléguée aux relations internationales. Après validation par la direction générale de la BnF, les dossiers de candidature sont transmis avec l’avis de la BnF au Ministère de la Culture, qui effectue la sélection finale.

Qui sont les participants ?

Mme Jana FRANKOVA, chercheuse au Département de la Musique à la Bibliothèque de Moravie, République tchèque.

  • Sujet : étude des relations musicales entre la France et l’Europe centrale aux XVIIe et XVIIIe siècles.
  • Département d’accueil : département de la Musique, direction des Collections

M. Jaroslav STANOVSKY, chercheur au Département des Imprimés anciens et des Manuscrits à la Bibliothèque de Moravie, République tchèque.

  • Sujet : étude concernant les textes révolutionnaires et contre-révolutionnaires de la décennie 1789-1799.
  • Département d’accueil : département Philosophie, Histoire, Sciences de l’homme, direction des Collections

M. João Marcos CARDOSO, conservateur chargé de la création d’outils de diffusion et de mise en valeur de la bibliothèque numérique, Biblioteca Brasiliana Guita e José Mindlin, Universidade de São Paulo, Brésil.

  • Sujet : établir une sélection de documents relatifs aux relations franco-brésiliennes pour leur numérisation, ainsi que au développement du site Patrimoines Partagés « France-Brésil ».
  • Département d’accueil : département Littérature et art, direction des Collections

Mme Mbène DIACK, cheffe de la division gestion et développement des collections, Direction des Archives du Sénégal.

  • Sujet : perfectionnement et appropriation des techniques de numérisation (notamment pour la presse) suite à un premier séjour en 2019.
  • Département d’accueil : département de la Conservation, direction des Services et des réseaux

M. Boubacar DIALLO, chef de section publication, Institut des hautes études et de recherches islamiques Ahmed Baba de Tombouctou, Mali.

  • Sujet : catalogage des manuscrits historiques et religieux de la bibliothèque umarienne (suite du séjour de 2 mois en 2019).
  • Département d’accueil : département des Manuscrits, direction des Collections

M. Seyed HAKIM, senior researcher for cataloging of Islamic (Arabic and Persian) manuscripts, National library and Archives of Iran.

  • Sujet : identification du patrimoine de la bibliothèque royale Safavides à la BnF et son histoire.
  • Département d’accueil : département des Manuscrits, direction des Collections

M. Dhir SARANGI, enseignant-chercheur à l’Université Jawaharlal Nehru, Centre d’études françaises et francophones, New Delhi, Inde.

  • Sujet : constitution d’une bibliothèque numérique du fonds visuel relatif à l’Inde dans le cadre du projet « France-Inde » de la BnF.
  • Département d’accueil : département des Manuscrits, direction des Collections

M. Makhone TOURE, conservateur d’archives, chef de la Division des archives contemporaines aux Archives nationales du Sénégal.

  • Sujet : réalisation d’un inventaire croisé des collections de la presse publiées en Afrique Occidentale Française conservées aux Archives Nationales du Sénégal et à la BnF dans une double perspective de complétude des collections et de création d’un portail numérique des Archives nationales du Sénégal (poursuivre du stage entamé en  2018).
  • Département d’accueil : département Droit Économie Politique, direction des Collections

M. João Marcos CARDOSO, conservateur chargé de la création d’outils de diffusion et de mise en valeur de la bibliothèque numérique, Biblioteca Brasiliana Guita e José Mindlin, Universidade de São Paulo, Brésil. (séjour écourté à cause de la crise sanitaire)

  • Sujet : établir une sélection de documents relatifs aux relations franco-brésiliennes pour leur numérisation, ainsi que au développement du site Patrimoines Partagés « France-Brésil ».
  • Département d’accueil : département Littérature et art, direction des Collections

Mme Soňa ŠINCLOVÁ, directrice du département de gestion des projets à la Bibliothèque de Moravie, République Tchèque.

  • Sujet : étude approfondie du fonds, pour partie inédit, du compositeur franco-tchèque Anton Reicha dans le cadre du partenariat entre la Bibliothèque de Moravie et la BnF à l’occasion de la commémoration du 250e anniversaire de sa naissance.
  • Département d’accueil : département de la Musique, direction des Collections

Contact

Valeria Fayad

Chargée de mission pour les relations internationales

Téléphone : 33(0) 1 53 79 88 23

valeria.fayad@bnf.fr