• Brèves de la BnF /
  • Département Audiovisuel /
  • Département des Arts du spectacle /
  • Département des Manuscrits /
  • Département Littérature et art

Hommage à l'écrivain Pierre Guyotat (1940-2020)

 

L’écrivain Pierre Guyotat est mort le 7 février 2020 à l’âge de 80 ans. Auteur de livres majeurs, souvent controversés, il a construit une œuvre exigeante, virtuose et subversive. Après Tombeau pour cinq cent mille soldats (1967) inspiré par son expérience de la guerre d’Algérie ou Eden, Eden, Eden paru chez Gallimard en 1970 et aussitôt interdit par le ministère de l’Intérieur à l’affichage, à la publicité et à la vente aux mineurs, il poursuit son travail de transformation de la langue avec Prostitution (1975), Coma ( 2006), ou Formation (2007), récit de ses premières années.

Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France, souligne que  « Pierre Guyotat avait tissé des liens forts, déjà anciens, et devenus en somme intimes avec la BnF, nourris d’échanges réguliers et personnels avec plusieurs des spécialistes de son œuvre. Une œuvre puissante, renouvelant et réinventant la langue française jusqu’à la transfigurer,  et qui s’émisse, à travers l’intimité même de l’écriture,  dans l’histoire de l’humanité, entre tragédie et comédie. ». 

  En 2004, l’écrivain avait fait don de ses archives à la Bibliothèque. Le fonds, conservé au département des Manuscrits et au département de l’Audiovisuel, comprend des manuscrits, de la correspondance sous forme papier mais aussi numérique, des carnets, des photographies, des enregistrements. L’œuvre de Pierre Guyotat avait été distinguée en 2010 par le prix de la BnF. Idiotie, paru en 2018, avait fait l’objet d’une lecture en public en mars 2019 par Nâzim Boudjenah, de la Comédie-Française, dans la salle de lecture du département des Manuscrits, site Richelieu.


Publié le

Voir aussi