Hamlet, pièce en cinq actes de William Shakespeare, version d'Alexandre Dumas et Paul Meurice. Paris, Comédie-française, 28 septembre 1886. -  - BnF
Prochainement

À la ville, à la scène : portraits d’artistes du spectacle vivant

Hamlet, pièce en cinq actes de William Shakespeare, version d'Alexandre Dumas et Paul Meurice. Paris, Comédie-française, 28 septembre 1886. - - BnF

Chaque mois, les Rencontres de Gallica font découvrir les collections numérisées de la BnF et de ses partenaires, en s’attachant à un thème ou à un corpus de documents. De la chanson à la gastronomie en passant par le roman populaire, la photographie ou encore la musique baroque, ces séances à la fois didactiques et pratiques s’adressent à tous ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances en exploitant les ressources de Gallica.

Portraits d’artistes du spectacle vivant de la fin du XVIIIe siècle à la moitié du XXe siècle 

Acteurs, actrices, et plus généralement artistes de la scène, fascinent leurs contemporains de génération en génération ; l’image de certains d’entre eux traverse les siècles. C’est à partir du XVIIIe siècle, souvent appelé le « siècle de la théâtromanie », que les portraits d’acteurs et d’actrices commencent à être diffusés largement. Les miniatures d’acteurs dans leur rôle fleurissent, comme les portraits de comédiens en bourgeois.
Au XIXe siècle, au cours duquel le théâtre se démocratise et occupe le cœur de la vie publique, les caricatures de gens du spectacle et croquis de scène se multiplient. Avec l’invention de la photographie naissent les stars médiatiques, qui utilisent la photographie pour développer leur carrière, et dont un des exemples les plus illustres reste Sarah Bernhardt, « reine de l’attitude et princesse des gestes » selon les mots d’Edmond Rostand.

Au début du XXe siècle, photographies et dessins d’acteurs ornent couramment affiches, programmes et cartes publicitaires à leur effigie, qui se révèlent être parfois de belles vitrines des recherches de l’avant-garde artistique de l’époque. Véritables œuvres d’art en soi de par la diversité de leurs styles, ces portraits révèlent l’évolution du statut de l’artiste à travers les siècles, tout en donnant à voir une histoire des gestes et des postures des arts de la scène.

C’est ce pan original et passionnant de l’histoire des représentations que cette rencontre de Gallica invite à découvrir en plongeant dans ces collections de portraits numérisés, conservés par les départements des Arts du spectacle et des Estampes et de la Photographie.

Par Manon Dardenne et Rime Touil, département Arts du spectacle, BnF

 

Informations pratiques

tarifs et conditions d’accès

Entrée gratuite – Réservation recommandée via l’application Affluences ou sur affluences.com
Il est recommandé de se présenter en avance (jusqu’à 20 minutes avant la manifestation)

Date et Horaires

Mardi 17 novembre 2020
17 h 30 – 18 h 30

 

Accès

François-Mitterrand - Salle 70
Quai François-Mauriac – Paris 13e
Entrée Est face à la rue Émile Durkheim