Francophonie

La Francophonie est l’un des axes majeurs de l’action internationale de la BnF. Deuxième langue étrangère enseignée dans le monde et quatrième langue en usage sur Internet, le français mobilise un vaste réseau de connaissances et d’échanges. Aux côtés de nombreux acteurs du monde francophone, la BnF agit pour consolider et développer cet espace linguistique et culturel.
 
En raison de son histoire et de la profondeur historique de ses collections, la BnF est la plus grande bibliothèque francophone au monde. Sa bibliothèque numérique Gallica, offre un accès libre et gratuit à 5 millions de documents reflétant un savoir encyclopédique de langue et de culture françaises. Cette offre documentaire se double d’une offre pédagogique très riche, avec une centaine d’expositions virtuelles dans tous les domaines, 70 000 pages de dossiers, 40 000 images commentées, des albums iconographiques thématiques, des documents à explorer de manière interactive, des documents audiovisuels, des ateliers et des jeux, des chronologies, des bibliographies,… Cette offre est personnalisée à travers des produits dédiés tels que la bibliothèque numérique pour les enfants, les Essentiels de la Littérature, des applications mobiles pour téléphones portables et tablettes, une chaîne documentaire, … A l’appui de cette gamme de ressources, la BnF œuvre pour la promotion du patrimoine documentaire de la Francophonie, avec le soutien d’institutions nationales et d’organisations internationales et aux cotés des acteurs des sociétés civiles des pays francophones.

«Pour moi qui suis un îlien, un descendant de Breton émigré à l’île Maurice, quelqu’un d’un bord de mer, qui regarde passer les cargos, qui traîne les pieds sur les ports, quelqu’un qui n’a pas de terre, qui ne s’enracine pas dans un terroir, comme un homme qui marche le long d’un boulevard et qui ne peut être ni d’un quartier ni d’une ville, mais de tous les quartiers et de toutes les villes - la langue française est mon seul pays, le seul lieu où j’habite.» 

J.M.G. Le Clézio

Le Réseau Francophone Numérique (RFN)

En bref

La Francophonie occupe un espace géographique considérable, des Amériques à l’Asie du Sud en passant par l’Afrique. Le Réseau Francophone Numérique, ou RFN, réunit des institutions attachées à la préservation du patrimoine francophone, dans le but d’assurer et accroître la présence et la visibilité en ligne de ce patrimoine. Les grandes missions de ce réseau sont :
  • L’accès universel à et la valorisation de sources francophones aux provenances multiples,
  • le soutien aux pays membres du réseau dans la valorisation de leur patrimoine numérique,
  • l’aide à l’émergence de programmes cohérents de numérisation.
Le RFN voit le jour en 2006 à l’initiative conjointe de la BnF et de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) avec le soutien de l’OIF. Il s’élargit rapidement en accueillant de nouveaux membres. Il regroupe aujourd’hui 26 institutions représentant 19 pays, et enregistre de nouvelles adhésions chaque année.
À l’occasion de son Assemblée générale 2017 à Bruxelles, le RFN adopte le statut d’association internationale sans but lucratif de droit belge et ouvre au public sa bibliothèque numérique.

Le rôle du RFN

Le RFN témoigne, à travers des collections patrimoniales uniques et parfois menacées de dégradation, des échanges culturels intenses rendus possibles par le partage de la langue française. Par la numérisation et la diffusion des collections, le RFN garantit un accès universel à leur contenu. Ce travail collectif s’articule autour de 5 grands principes :
  • le pluralisme, par l’absence d’exclusivité donnée à un moteur de recherche pour l’accès aux collections numériques,
  • la gratuité, avec un accès sans frais aux documents libres de droit,
  • le maintien dans le domaine public des fichiers numériques, dans le respect des législations nationales des membres,
  • la pérennité, avec la garantie de conservation à long terme des documents,
  • la promotion du français, en valorisant toutes ses formes d’expression.

La BnF dans le Réseau Francophone Numérique

En tant qu’institution majeure en matière de patrimoine documentaire francophone, la BnF occupe au sein du RFN une place importante. Membre fondateur du Réseau, l’institution française en assure actuellement la Présidence. Elle apporte à ce dernier un soutien opérationnel et en expertise pour développer ses actions de préservation et de promotion du patrimoine francophone.

La Bibliothèque Francophone numérique

Le RFN a inauguré la Bibliothèque francophone numérique en avril 2017. Construite sur la base de l’infrastructure Gallica, elle symbolise la volonté du Réseau Francophone Numérique et de la BnF en matière de partage et de diffusion des contenus francophones. Les documents y sont présentés par thématiques et grandes zones géographiques. On y trouvera ainsi à terme des livres, des manuscrits, des cartes, des enregistrements sonores, des périodiques et des magazines de presse ou encore des partitions en provenance de toute la Francophonie.
En avril 2019, un blogue a par ailleurs été lancé afin de promouvoir l’activité du réseau et de diffuser les contenus de la Bibliothèque francophone numérique.

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)

La BnF, à travers son action pour le Réseau Francophone Numérique, œuvre avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Cet organisme interétatique, qui rassemble les Etats membres de la Francophonie, a notamment apporté un appui déterminant lors de la mise en place de la Bibliothèque francophone numérique.

L’ONU et l’UNESCO

La BnF est également soutenue par l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture). L’organisation internationale apporte à la BnF une capacité accrue de mobilisation et de dialogue avec les Etats francophones.
Par ailleurs, l’action de la BnF pour la sauvegarde du patrimoine documentaire en péril contribue pleinement aux objectifs de l’ONU et de l’UNESCO, notamment à la mise en œuvre de la Résolution 2347 en faveur de la protection du patrimoine culturel et de la Recommandation concernant la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire, y compris le patrimoine numérique.

L’Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement est un partenaire clé de l’action de la BnF et du RFN en matière de préservation et de développement du patrimoine documentaire francophone.
L’AFD soutient depuis 2018 un programme de soutien en équipements de numérisation au profit de bibliothèques francophones patrimoniales.

Contact