L’atelier de restauration des Cartes et plans

Conserver, restaurer, imaginer les présentations qui protègent et magnifient l’exceptionnelle collection de globes et de cartes de la BnF, telle est la mission de l’atelier de restauration du département des Cartes et plans. 

 

Les missions de l’atelier

Restauration des globes, mise à plat et conditionnement des cartes, doublage, sont des tâches quotidiennes de cet atelier qui possède la maîtrise des interventions sur les documents de grand format et les rouleaux. Pour traiter ces pièces, les restauratrices  opèrent souvent « à quatre mains ». Leur formation reflète les deux faces de leur activité, métier d’art bien sûr, qui demande aussi des compétences techniques et scientifiques. Une des forces de l’atelier réside dans la mise au point de méthodes originales élaborées dans le respect de la « réversibilité »  des traitements, qui se transmettent par l’expérience et la pratique communes.

La restauration des Globes de Coronelli

L’atelier a ainsi restauré les grands globes de la terre et du ciel réalisés par Vicenzo Coronelli pour Louis XIV en 1683, exposés depuis 2006 dans le hall Ouest du site François Mitterrand. On lui doit également la restauration de 80 cartes portulans présentées à l’exposition L’âge d’or des cartes marines (BnF, 2012). Tout dernièrement, l’atelier a préparé près de cent-soixante œuvres pour l’exposition  Le Monde en sphères,  organisée par la BnF au Louvre Abou-Dhabi (2018).

Restauration de dessins sur calques d'Émile Prisse d’Avennes

Restauration de dessins sur calques d'Émile Prisse d’Avennes BnF Durée : 6 min 27'

Des interventions nationales

Depuis 1967, cet atelier qui participe au rayonnement de la Bibliothèque partage ses précieuses compétences en intervenant également sur des œuvres conservées par d’autres institutions, comme les globes de Blaeu de la Bibliothèque Inguimbertine de Carpentras (2012) ou le globe manuscrit du père Louis Legrand (vers 1740) de la bibliothèque municipale de Dijon (2013).  

 

 

Découvrir les globes de Louis XIV

Ces globes dits de Louis XIV sont exceptionnels d’un point de vue technique, compte tenu de leurs dimensions et de leur poids. Leur réalisation, essentiellement menée de 1681 à 1683, peut être qualifiée de prouesse, mais ils sont aussi exemplaires sur le plan artistique : le globe céleste décline un extraordinaire camaïeu de bleus, le globe terrestre est extrêmement coloré et tous deux sont richement décorés.