Programme national Transition bibliographique

L’entrée des bibliothèques dans l’ère numérique soulève de nombreux défis que la Bibliothèque nationale de France relève, notamment dans le cadre de sa mission de signalement de ses collections.
 
 

À travers des adaptations à la fois techniques (modèles et formats de métadonnées), informatiques (processus de traitement de données, applications de production et interfaces de diffusion) et organisationnelles (évolution des métiers et des activités), la BnF opère une véritable « transition  bibliographique », caractérisée notamment par l’évolution progressive des catalogues traditionnels vers les moteurs de recherche du web, et par une nouvelle manière d’organiser l’accès à l’information.

La Transition bibliographique en France

Exposer les catalogues des bibliothèques dans le web de données, tel est l’objectif du programme national Transition bibliographique, lancé en novembre 2015 sous l’égide des deux agences bibliographiques françaises, la BnF et l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur (Abes). Ce vaste programme a vocation à réunir les acteurs professionnels français pour réfléchir et mener les changements induits dans les pratiques de signalement des collections par ces évolutions normatives et technologiques majeures. 
Trois grands axes de travail ont été fixés pour les dix ans à venir :
  • rédaction du code de catalogage RDA-FR : Transposition française de RDA dérivé du code international Ressources : Description et Accès (RDA), lui-même basé sur les modèles conceptuels de données bibliographiques FRBR et IFLA LRM ;
  • préparation de la migration des données des catalogues existants vers une nouvelle structuration de l’information bibliographique, par le biais de la FRBRisation des notices actuelles et par des outils et des formats de production plus adaptés ;
  • mise en place de formations nationales pour accompagner les professionnels dans ces changements de pratiques. 
La BnF est fortement engagée dans ce programme national Transition bibliographique, tant au niveau de son pilotage que dans de nombreux groupes de travail. Depuis 2015, elle a également commencé à mettre en œuvre les grands axes du programme, que ce soit pour la formation de ses équipes, l’application progressive de RDA-FR  ou la FRBRisation de son Catalogue général.
 

Règles de catalogage à la BnF : application progressive de RDA-FR 

Le nouveau code de catalogage RDA-FR s’appuie sur une modélisation conceptuelle (d’abord FRBR puis IFLA LRM) qui couvre les données bibliographiques et d’exemplaires, les données d’autorité et la relation de sujet. Cette modélisation permet de distinguer des entités (œuvres, expression, manifestation, item, agents, concept, lieu, laps de temps, genre/forme) actuellement enchevêtrées dans les notices. 
La rédaction de ce code est progressive. Il remplacera, à terme, les normes françaises de catalogage publiées par l’Afnor. Cependant, contrairement à celles-ci, RDA-FR ne sera pas publié en un bloc mais progressivement, pour répondre à des besoins concrets. Pendant cette période de Transition bibliographique, cohabiteront donc d’un côté la nouvelle norme pour les éléments de données concernés, et les normes Afnor, qui restent valides pour les éléments de données non encore traités par RDA-FR.
Au fur et à mesure de ces publications, la BnF mène une étude de faisabilité par rapport à la configuration actuelle de ses outils et de ses équipes de production. Les éléments de RDA-FR sont alors progressivement intégrés en catalogage courant selon les recommandations détaillées dans le Guide pratique du catalogueur de la BnF. Les modifications sont ensuite visibles dans BnF catalogue général et dans les produits bibliographiques.

Les nouvelles règles publiées remplacent progressivement les anciennes en catalogage courant :

 

Structuration des données dans BnF catalogue général : chantiers de FRBRisation 

La structuration des données du catalogue est appelée à évoluer dans l’esprit de recherche d’information sur le web, où l’internaute s’intéresse à des personnes, des œuvres ou des lieux, plus qu’il ne souhaite consulter des notices ou localiser des documents. Le modèle FRBR (puis IFLA LRM) est la clé de voûte de cette réforme. Sa finalité est double : présenter l’information bibliographique d’une manière plus intuitive pour l’usager et faciliter la gestion de l’information par le regroupement des différentes éditions associées à une même œuvre.
Pour une institution comme la BnF, ce changement fondamental dans la structure des données implique d’abord un vaste chantier de traitement rétrospectif de son capital bibliographique, qui représente plus de 13 millions de notices. Ce chantier s’est engagé grâce aux technologies de data.bnf.fr, qui permettent, par l’exploitation d’algorithmes d’alignement et de regroupement, d’opérer un premier niveau de transformation des données dans BnF catalogue général.
Ainsi, en février 2016, près de 158 000 liens de notices bibliographiques vers des autorités titres ont été calculés automatiquement. Il s’agit de liens entre une édition d’une œuvre (notice bibliographique) et l’œuvre correspondante quand elle existe dans le catalogue (notice d’autorité Titre conventionnel ou Titre uniforme musical). Ces nouveaux liens permettent d’offrir aux utilisateurs autant de possibilités de rebonds dans des informations mieux structurées.
La part de chantiers de correction semi-automatique est en constante augmentation grâce à la construction de nouveaux outils permettant le repérage et le traitement de problèmes en masse, la création automatique de notices d’œuvres ou encore l’injection de liens entre notices bibliographiques et d’autorité. L’application des principes intellectuels du modèle FRBR entraîne également des chantiers de redéfinition des contours des fichiers d’autorité : des notices Rameau sont transformées en notices de titres conventionnels (ex : conventions et traités internationaux) ou en notices de personnes physiques (ex : personnages bibliques).
Tous ces enrichissements sont récupérables dans les produits et services bibliographiques proposés par la BnF.