Quelles sont les ressources électroniques accessibles à la BnF ?

La BnF est abonnée à des ressources électroniques payantes qu’elle met gratuitement à la disposition de ses usagers. Tous les domaines de la connaissance sont couverts à travers une grande diversité d’éditeurs (Classiques Garnier, Dalloz, Elsevier, Springer, Wiley … ) et de ressources parmi lesquelles de la presse, des études de marché, des livres, des revues et magazines, des encyclopédies, des bibliographies.

 

Les ressources : une offre multimédia et encyclopédique

Plus de 200 bases de données :

Dont les contenus sont variés

  • des bibliographies (BLF, MLA…),
  • des biographies (Allgemeines Künstlerlexikon, Archives biographiques, le Maîtron,…),
  • des banques d’images (Artstor, Photography…),
  • des dictionnaires (Larousse, Littré, Oxford English Dictionary…),
  • des bases d’archives (Early European Books, Eighteenth Century Collection Online, Periodicals Archive Online…),
  • des études de marché (Frost, Xerfi…),
  • des thèses (Proquest Dissertations & Thesis)
  • des encyclopédies (Universalis, encyclopedia of islam…).

Qui couvrent de nombreux domaines

  • des bases de presse (Europresse, Mediapart, archives du Times…),
  • des bases de musique (RILM, Babelscores…),
  • des bases juridiques (Dalloz, Lexis 360, Doctrinal…),
  • des bases en médecine (EM Premium, Vidal …).

Plus de 70 000 revues électroniques

Des revues en texte intégral, dans tous les domaines, aussi bien des revues encore en cours de parution que des archives de titres ayant cessé de paraître.

La BnF offre l’accès aux archives  des revues  contenues dans JSTOR ou dans Periodicals Archive Online ainsi qu’à l’intégralité des archives des revues de l’éditeur Elsevier jusqu’en 2014.

La BnF est également abonnée aux titres des grands éditeurs anglo-saxons (Cambridge University Press, Oxford University Press, Taylor & Francis, Wiley…).

Près de 160 000 livres électroniques

La plupart de nos livres numériques sont maintenant intégrés dans le catalogue général.
Des livres numériques où on trouve aussi bien les dernières parutions d’éditeurs français, italiens ou anglo-saxons, que l’intégralité de la production éditoriale d’éditeurs comme Elsevier ou Springer.

Et dans le cadre des licences nationales, plus de 9 000 revues, près de 35 000 livres électroniques pour un total de plus de 21 millions de documents.

Toutes ces ressources sont signalées dans le portail d’accès aux ressources électroniques. (Cf. liens vers EDS d’Ebsco ci-dessous).

Pourquoi la BnF souscrit-elle des ressources électroniques ?

La BnF suit l’évolution de la production éditoriale numérique qu’elle peut faire entrer dans ses collections par des acquisitions ; ou bien par le dépôt légal du web mais aujourd’hui de façon très parcellaire (uniquement des sites gratuits sauf infimes exceptions) et seulement pour une consultation en bibliothèque de recherche.

Pour faire connaitre le web invisible - les sites qui ne sont pas accessibles librement sur internet - la BnF souscrit  des ressources en ligne qui sont accessibles gratuitement pour ses usagers.

Ces sites internet payants - ou gratuits pour certains - sont testés et sélectionnés pour la qualité éditoriale de leurs contenus, leur intérêt au regard des publics qui fréquentent la bibliothèque, et leur pertinence par rapport aux autres collections de la bibliothèque.

Quelle est la valeur ajoutée de ces collections dématérialisées ?

La production éditoriale dématérialisée s’enrichit en permanence et constitue une offre complémentaire pour les lecteurs de la BnF qu’ils soient académiques, lycéens, « grand public » ou professionnels.

Dans certains cas, ces ressources n’existent plus que sous forme dématérialisée.

Textes, images, sons, données numériques : les contenus sont accessibles via des moteurs de recherche, et (sauf exception) des outils d’exploitation des résultats sont disponibles : création de compte personnel, veille, gestion bibliographique, envoi par mail, impression, etc.

La BnF favorise l’acquisition de ressources qui donnent accès aux contenus dans leur intégralité. Mais elle offre également des outils de recherche bibliographique pour des publications non numérisées.

Ces sites payants aux contenus rédigés, collectés et vérifiés par des spécialistes et des experts offrent des informations fiables qui rendent comptent de la diversité et de la pluralité de la production éditoriale.

Leur utilisation favorise la manipulation et la connaissance de sources diverses, la formation à la recherche documentaire, la vérification et la comparaison d’information. Ces compétences sont importantes dans un monde où les informations foisonnent et où les fausses nouvelles se propagent sur le net. (Cf. lien ci-dessous vers le libguide Presse et médias).

Les partenariats

La BnF entretient des partenariats avec l’Enseignement supérieur et la Recherche. Elle bénéficie dans ce cadre de l’accès à des ressources acquises sous forme de licence nationale pour l’ensemble de la communauté scientifique : revues, livres électroniques et corpus scientifiques. Il s’agit des archives de la littérature scientifique dans toutes les disciplines et accessibles sur la plate-forme ISTEX. (Cf liens ci-dessous vers Licences nationales et ISTEX).

La BnF entretient des partenariats avec une diversité d’éditeurs ou agrégateurs dont les ressources font partie de l’offre proposée au public.

 

 

Contact