Terminé

Arctique, enjeux stratégiques dans un contexte qui change

10 avr. 2019

Frontières autant qu'espace de circulation, lieu de confrontations autant que de métissages, les mers et les océans sont les théâtres de l'expansion économique, de la conquête, des affrontements militaires. Ce sont aussi des espaces de commerce, de mélanges, d'intersections entre peuples et civilisations.

À tous ces titres, les mers n’ont rien à envier aux zones continentales. Plus encore, les relations maritimes semblent marquées par des caractères spécifiques, évidemment liés aux déterminations physiques du milieu marin : fluidité, ambivalence, variabilité. Si les batailles navales scandent l’histoire maritime et les mémoires nationales (Salamine, Lépante, Trafalgar, Midway, Malouines…), elles masquent trop souvent des évolutions plus longues et plus profondes dominées non par la guerre mais par les échanges, De la Méditerranée antique à la zone arctique aujourd’hui, ce cycle entend intégrer les mers dans l’histoire globale des relations politiques, économiques, culturelles et sociales.

Histoire des mers : échanges et conflits de l’Antiquité au XXIe siècle

Par Barbara Kunz, chercheur à l’Institut français des relations internationales.

L’Arctique, qui englobe le pôle Nord, l’océan Glacial Arctique et les territoires situés au nord du cercle polaire (soit le 66e parallèle), peut paraître lointain et exotique. Toutefois, cette région très peu peuplée suscite de plus en plus d’intérêt. Les raisons de cet intérêt accru sont multiples, tout comme les enjeux et les défis auxquels fait face cette zone. Ces défis sont tout d’abord environnementaux, les pôles étant particulièrement touchés par le changement climatique. Par ailleurs, la fonte de la banquise fait apparaître de nouvelles routes maritimes, des champs gaziers et pétroliers deviennent accessibles, les mines d’uranium et les « terres rares » du Groenland seront bientôt exploitables. Le changement climatique amplifie donc également les débats sur les revendications territoriales sur la base de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS), dans la mesure où elle rend notamment possible des relevés scientifiques plus détaillés visant à étayer ces revendications. Mais les dynamiques géopolitiques de l’Arctique ne s› inscrivent pas uniquement dans ce contexte régional. Elles s’inscrivent également dans un contexte global marqué par des tensions accrues entre la Russie et l’Occident.

 

Informations pratiques

Entrée libre et gratuite

Date et Horaires

10 avril 2019
de 18h30 à 20h

 

Accès

François-Mitterrand
Quai François-Mauriac – 75013 Paris