Terminé

Festival de la BnF 2019

La Bibliothèque parlante

24 Mai. 2019 26 Mai. 2019

Pour la troisième année consécutive, la Bibliothèque parlante investit le site François-Mitterrand. À l’occasion de son festival annuel, les 25 et 26 mai 2019, la BnF ouvre grand ses portes pour un week-end de lectures, performances et spectacles.
Le week-end sera inauguré, le vendredi 24 mai, par une soirée littéraire consacrée à Notre-Dame de Paris.

Faire parler la Bibliothèque

Souvent associée à une ambiance feutrée et silencieuse, la Bibliothèque est pourtant habitée par les voix des œuvres qu’elle abrite. « Faire parler » la Bibliothèque, c’est laisser, le temps d’un week-end, le murmure immémorial qui hante les lieux devenir clameur. Pendant deux jours, La Bibliothèque parlante propose un parcours dans les collections de la BnF et dans ses espaces, pour écouter des paroles ancrées dans le présent ou venues du passé, mais toujours vivantes et vibrantes.
Des comédiens - Sandrine Bonnaire, Julie Depardieu, Denis Lavant, Denis Podalydès - ou des auteurs - Adonis, Anna Gavalda, Marie-Hélène Lafon - incarnent les voix des écrivains. En écho à l’exposition Manuscrits de l’extrême, les textes donnés en lecture rendent compte d’une expérience de l’extrême - prison, passion, péril ou possession. Des mots pour saisir l’existence dans ce qu’elle a de plus fou, comme fou peut être l’amour : c’est la promesse du festival de la BnF, pensé aussi comme une déambulation à travers les espaces du site François-Mitterrand. Une promenade à la rencontre de la lecture et de la création.

Soirée inaugurale du vendredi 24 mai : Notre-Dame de Paris, monument littéraire

Comme tous ceux qui œuvrent à la sauvegarde du patrimoine, la BnF a été touchée au cœur par la destruction partielle de la cathédrale Notre-Dame de Paris. La Bibliothèque souhaite rappeler combien ce qu’incarne Notre-Dame de Paris reste présent et vivant. Cette soirée hommage, organisée avec France Culture, a été conçue pour célébrer les traces et expressions multiples de l’imaginaire inspiré par la cathédrale au fil des siècles.
 

Enregistrement de l’Émission La Dispute

L’émission La Dispute, diffusée sur France Culture, sera enregistrée en direct du grand auditorium du site François-Mitterrand, en entrée libre de 19 h à 20 h.
 

Lecture d’extraits de Notre-Dame de Paris par Charles Berling

Publié par Victor Hugo en 1831, Notre-Dame de Paris s’est très vite imposée comme une des œuvres majeures de la littérature romantique française. Sa popularité n’a cessé de grandir en France et dans le monde, élevant ses principaux personnages au rang de mythes.

Informations pratiques

Vendredi 24 mai, 20 h 30 - 21 h 30

Grand auditorium, site François-Mitterrand

Tarif unique 10 € par personne

Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

 

Projection sur les tours du site François-Mitterrand

À partir de 22 h, vous pourrez assister à un spectacle de projections sur les tours du site François-Mitterrand, face à la Seine. Des œuvres sur Notre-Dame de Paris issues des collections de la BnF y seront présentées.
La projection est réalisée par l’atelier de scénographie urbaine Athem.
Avec la participation du Port autonome de Paris.
 

Dans la salle A 

 
Découvrez une visite en réalité virtuelle de la cathédrale Notre-Dame modélisée en 3D par Ubisoft pour le jeu Assassin’s Creed Unity les 25 et 26 mai.
 

Les grandes lectures du samedi 25 mai

Le Grand Marin de Catherine Poulain

Lu par Suliane BRAHIM, de la Comédie-Française
Extraits choisis par Guillaume POIX, réalisation Pascal DEUX
Un partenariat France Culture, La Comédie-Française, la BnF

Catherine Poulain est née près de Strasbourg en 1960. À 20 ans, elle entame une vie de voyages durant laquelle elle relate dans ses carnets « l’onirique qui se mélange au réel ». Son premier roman, Le Grand Marin, a remporté un immense succès. Il s’inspire d’une de ses expériences : le personnage de Lili laisse derrière elle sa vie confortable et part pour une terre du bout du monde, l’Alaska, et le port de pêche de Kodiak où elle espère trouver un bateau qui voudra l’embaucher comme pêcheuse.

Suliane Brahim

Informations pratiques

Samedi 25 mai, 15 h

Grand auditorium, site François-Mitterrand

Tarif unique 10 € par personne

Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

Correspondance(s) de Charlotte Delbo et Louis Jouvet

Lues par Judith CHEMLA et François CHATTOT 
Mise en scène Claude-Alice PEYROTTES
Judith Chemla
Charlotte Delbo a 24 ans lorsqu’elle rencontre le grand homme de théâtre Louis Jouvet. Leur complicité, immédiate, se noue autour du théâtre, entre questionnements existentiels et réflexions artistiques. En témoignent leurs échanges épistolaires qui ne cesseront qu’avec la mort de Louis Jouvet en 1951 ; seules les années de guerre et de déportation de Charlotte Delbo y ouvrent une parenthèse de douloureux silence. Pour Claude-Alice Peyrottes, qui met en scène cette lecture à deux voix, «cette correspondance met en lumière la profondeur des liens professionnels, intellectuels et amicaux de ces deux personnalités exceptionnelles; deux artistes qui auront marqué, chacun à sa façon, l’histoire du théâtre et de la littérature».

Informations pratiques

Samedi 25 mai, 16 h 30

Grand auditorium, site François-Mitterrand

Tarif unique 10 €

Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

 
Le saviez-vous ?
 
Le fonds Charlotte Delbo, qui contient notamment sa correspondance avec Louis Jouvet, est conservé au département des Arts du spectacle de la BnF.

En savoir plus sur le fonds Delbo

Le Lambeau de Philippe Lançon

Lu par Denis PODALYDÈS, de la Comédie-Française

Le 7 janvier 2015, la conférence de rédaction du journal satirique Charlie Hebdo devient la scène tragique d’un massacre terroriste. Onze personnes sont abattues, onze autres  blessées, quatre grièvement, dont Philippe Lançon, touché à la mâchoire. Trois ans plus tard, dans un livre admirable, il raconte l’attentat et sa vie d’après. Ces extraits sont lus pour la première fois en public. 

Denis Podalydès

Informations pratiques

Samedi 25 mai, 18 h

Grand auditorium, site François-Mitterrand

Tarif unique 10 €

Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

Lettres d’amour d’un soldat de vingt ans de Jacques Higelin

Lues par Sandrine BONNAIRE 
Accompagnée à la guitare par Alice BOTTÉ

Sandrine Bonnaire, festival de la BnF, 2018

À 20 ans, Jacques Higelin, jeune soldat parti faire son service militaire, laisse derrière lui une jeune femme aimée. D’Allemagne, puis d’Algérie, il lui écrit. Ses lettres disent l’attente, l’ennui, mais aussi l’attachement et l’espoir. Des années plus tard, celle qu’il appelait alors Pipouche lui remet ces lettres ; ensemble, ils décident de les publier. Sandrine Bonnaire s’empare de ce matériau où le culte amoureux le dispute à la passion musicale.

Informations pratiques

Samedi 25 mai, 14 h

Petit auditorium, site François-Mitterrand

Tarif unique 10 €

Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

Les Grands Entretiens de Barbara et Jacques Brel

Fanny ZELLER, Clément BEAUVOIR et Olivier BERHAULT
Créés à la Maison de la Poésie

Les Grands Entretiens remontent le temps pour faire revivre sur scène des rencontres qui ont eu lieu à la radio ou à la télévision avec de grands auteurs du XXe siècle. Ils y parlent de création comme des petites choses de la vie, révélant dans ces face-à-face l’homme ou la femme derrière l’œuvre.

Informations pratiques

Samedi 25 mai, 17 h 30

Petit auditorium, site François-Mitterrand

Tarif unique 10 €

Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

 
Le saviez-vous ?
La BnF a récemment acquis un carnet de brouillon de Jacques Brel, qui contient notamment l’esquisse de la chanson « Amsterdam ». Il est conservé au département de la Musique.
 

En savoir plus sur l’acquisition du carnet de Brel

Les autres événements du 25 mai

Lectures au jardin

Lectures au jardin, 2018

En association avec Le Printemps des Poètes


L’étonnant jardin-forêt de la BnF est exceptionnellement ouvert au public pour une rencontre atypique, intime et éphémère avec des auteurs, poètes ou passionnés de poésie.

  • samedi 25 mai, 15 h : ADONIS

Adonis lit en arabe certains de ses poèmes et dit en français le pouvoir des mots « entre ruines et enfance, éloignement et sang, amour et légendes ».

Entrée libre sur réservation
  • samedi 25 mai, 17 h : Anna GAVALDA

Anna Gavalda a connu son tout premier succès avec un titre en forme d’alexandrin involontaire, Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part, et ne cesse dans son œuvre de semer de la poésie en contrebande. Elle dévoile ses « vers de survie ».

Entrée libre sur réservation
 

Les Insoumuses, Carole Roussopoulos et Delphine Seyrig

Projection, écoute au casque. Durée 25 min
En 1967, Valerie Solanas fait paraître SCUM Manifesto, manifeste féministe radical. En 1976, pour continuer à faire résonner ce texte devenu introuvable en français, l’actrice Delphine Seyrig et la vidéaste Carole Roussopoulos mettent en scène une lecture de l’œuvre et la filment en vidéo. De temps en temps, la lecture s’interrompt, Carole Roussopoulos hausse le volume du téléviseur, qui ne cesse « de déverser des images de guerres et de catastrophes, de vie mondiale sous pression de la politique mâle ».
Cette vidéo a fait l’objet d’une restauration à la BnF en 2017.
Hall Ouest, samedi 25 mai, de 14 h à 19 h
Entrée libre
 

Phallaina de Marietta Rein

BD interactive

C’est l’histoire d’Audrey, qui souffre de crises hallucinatoires pendant lesquelles elle voit des baleines. Au cours d’examens, un neurologue décèle chez elle une anomalie qui lui permet de rester longtemps en apnée. Il lui propose de participer à un essai clinique. Marietta Rein invente ici une nouvelle forme de bande dessinée numérique, proche d’un film d’animation interactif.

Salle A, samedi 25 mai, 17 h
Entrée libre
Phallaina de Marietta Rein
 

Lectures masquées

Lectures masquées, festival de la BnF, 2018
Mieux entendre le texte en se consacrant exclusivement à son écoute : c’est ce que proposent les Lectures masquées. Plongés dans l’obscurité, les participants sont invités à écouter des extraits du roman mythique de Luis Sepulveda, Le Vieux qui lisait des romans d’amour, et de l’essai stupéfiant de Svetlana Alexievitch, La fin de l’homme rouge, portés par la voix d’Arlette Desmots.
Salle 70, samedi 25 mai, 15 h 30 et 17 h 30
Entrée libre sur réservation
 

Lac noir d’Emmanuel Raquin-Lorenzi

Lecture / vidéo / musique
Cette composition de médias est née de la vision fugace d’une serpente sur une foire de Transylvanie, il y a près de quarante ans. À partir de matériaux recueillis sur place, et d’œuvre en œuvre, une rêverie sur la limite se dessine par le texte, la vidéo et la musique. Un avant-goût de la scénographie qui sera présentée au Château de Maulnes (Yonne) à partir du 1er juin. 
Salle A, samedi 25 mai, 14 h 30
Entrée libre
 

Littérature en transat

Allongé sur les transats de la terrasse du Hall Est, le public découvre et écoute des extraits d’œuvres d’auteurs  francophones : Guillaume Apollinaire, Yves Bonnefoy**, Albert Camus, Emmanuel Carrère*, Alfred Dreyfus, Marguerite Duras, Mathias Enard*, Gaël Faye, Maylis de Kerangal, Dany Laferrière, Yannick Lahens**, Véronique Ovaldé**, Daniel Pennac*, Françoise Sagan, Lydie Salvayre*.

Tous ces textes peuvent être écoutés en intégralité dans la salle A sauf ceux des auteurs suivis d’une * .

**  avec l’aimable autorisation des éditions Thélème

Entrée libre
Festival de la BnF, 2018
 

Le bar du festival

Pendant toute la durée du festival, un bar sera ouvert sur la terrasse du hall Est de 14 h à 18 h.

Les grandes lectures du dimanche 26 mai

Journal de Marie Curie et Nous deux encore de Henri Michaux

Lus par Natalie DESSAY, accompagnée par Philippe CASSARD au piano
En 1906, Pierre Curie meurt écrasé par un camion. Dans les semaines qui suivent ce drame, Marie, sa femme et complice scientifique, tient un journal intime poignant. 
En 1948, Henri Michaux perd sa femme Marie-Louise, gravement brûlée. Il écrit un long poème d’adieu, d’une insondable tristesse, splendide hommage à leur amour. 
Ces deux textes déchirants disent le choc de la disparition brutale d’un être aimé, puis la souffrance de son absence. Les manuscrits en sont présentés dans l’exposition Manuscrits de l’extrême.
Natalie Dessay

Informations pratiques

Dimanche 26 mai, 15 h

Grand auditorium, site François-Mitterrand

Tarif unique 10 €

Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

 
Le saviez-vous ?
 
Une partie des archives de Pierre et Marie Curie, entrées à la BnF en 2007 et conservées au département des Manuscrits, est en ligne dans Gallica.

Consulter le manuscrit du journal de Marie Curie dans Gallica

 

Orénoque-Amazone d’Alain Gheerbrant

Lu par Laurent STOCKER, de la Comédie-Française

L’explorateur, éditeur et poète Alain Gheerbrant a mené entre 1948 et 1950 une expédition en Amérique du Sud devenue célèbre ; dans le récit Orénoque-Amazone, publié en 1950, il raconte la découverte de peintures rupestres, les fêtes des indiens Piaroas et leurs rites initiatiques, les premiers contacts pacifiques établis avec des tribus Yanomami, alors méconnues et redoutées, et la traversée de la Sierra Parima réputée impénétrable.

Des carnets tenus par Gheerbrant pendant l’expédition sont montrés dans le cadre de l’exposition Manuscrits de l’extrême.

Le fonds Alain Gheerbrant, constitué notamment des manuscrits de ses œuvres ainsi que de ses carnets et archives d’expéditions, est conservé au département des Manuscrits de la BnF.

 

Laurent Stocker

Informations pratiques

Dimanche 26, 16 h 30

Grand auditorium, site François-Mitterrand

Tarif unique 10 €

Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

Le saviez-vous ?
 
Le fonds Alain Gheerbrant, constitué notamment de ses carnets de mission et des manuscrits de ses œuvres, est conservé au département des Manuscrits de la BnF. Une partie de ses photographies est consultable dans Gallica.

Voir les photographies du fonds Alain Gheerbrant dans Gallica

 
 

De l’amour chez Berlioz

Extraits choisis et lus par Julie DEPARDIEU
Julie Depardieu
Hector Berlioz fut un homme symphonique, tour à tour compositeur, chef d’orchestre, critique musical ou homme de lettres. Dans ses écrits, il a consigné avec poésie et sensibilité sa vie d’artiste du XIXe siècle. Tout converge vers la musique, qui exprime ses sentiments, ses élans, ses pulsions. Mais « L’autre aile de l’âme », l’amour, est pour lui source de désillusions, de souffrances et de nostalgie.

Informations pratiques

Dimanche 26 mai, 18 h

Grand auditorium, site François-Mitterrand

Important : En raison d’un dysfonctionnement informatique, certains billets pour la lecture par Julie Depardieu peuvent comporter un horaire erroné. La lecture a bien lieu à 18h. Merci pour votre compréhension 

 

Tarif unique 10 €

Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

 
Le saviez-vous ?
Le département de la Musique de la BnF conserve de nombreux manuscrits de Berlioz, consultables dans Gallica, dont celui des Troyens, récemment retrouvé.
 

«Flaubert for ever»

Lecture par Marie-Hélène Lafon

Cela n’est pas tant qu’elle l’admire, qu’elle le vénère et le relit sans cesse, c’est qu’elle vit avec lui. Marie-Hélène Lafon a toujours affirmé son amour « de loin » pour l’auteur de Madame Bovary, Bouvard et Pécuchet ou encore Un Cœur simple, livre qu’elle emporterait sur une île déserte. Avec la finesse et la joie qui la caractérisent, dans sa langue chamarrée, elle raconte cette passion. « Flaubert for ever ».

Marie-Hélène Lafon

Informations pratiques

Dimanche 26 mai, 16 h

Petit auditorium, site François-Mitterrand

Tarif unique 10 €

Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

Le saviez-vous ?
 
Les manuscrits de Flaubert sont conservés à la bibliothèque municipale de Rouen, à la bibliothèque historique de la Ville de Paris et à la BnF. Ils sont aujourd’hui consultables dans Gallica.

Consulter les manuscrits de Flaubert dans Gallica

 
 

Les Grands Entretiens de Simone de Beauvoir et Romain Gary

Fanny ZELLER, Clément BEAUVOIR et Olivier BERHAULT
Créés à la Maison de la Poésie

Les Grands Entretiens remontent le temps pour faire revivre sur scène des rencontres qui ont eu lieu à la radio ou à la télévision avec de grands auteurs du XXe siècle. Ils y parlent de création comme des petites choses de la vie, révélant dans ces face-à-face l’homme ou la femme derrière l’œuvre.

Informations pratiques

Dimanche 26 mai, 17 h

Petit auditorium, site François-Mitterrand

Tarif unique 10 €

Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

 
Le saviez-vous ?
Le fonds Simone de Beauvoir, qui contient notamment le manuscrit du Deuxième Sexe, est conservé au département des Manuscrits de la BnF.

Les autres événements du 26 mai

Lectures au jardin

Lectures au jardin, 2018

En association avec Le Printemps des Poètes


L’étonnant jardin-forêt de la BnF est exceptionnellement ouvert au public pour une rencontre atypique, intime et éphémère avec des auteurs, poètes ou passionnés de poésie.

  • dimanche 26 mai, 15 h : Frédéric BOYER

Écrivain, traducteur, entre autres de Shakespeare et de la Chanson de Roland, mais aussi le poète de Mes amis mes amis et de peut-être pas immortelle dédiée à Anne Dufourmantelle, Frédéric Boyer partage son attachement à la langue : « un poème c’est plein de mauvais rêves et d’accidents ».

Voir la conférence donnée à la BnF par Frédéric Boyer en 2010

Entrée libre sur réservation
  • dimanche 26 mai, 17 h : Valentine GOBY

Valentine Goby donne à entendre la voix poétique de Charlotte Delbo, rescapée d’Auschwitz-Birkenau. Elle dit cette force de la langue qui mène ce récit intitulé Je me promets d’éclatantes revanches

Le fonds Charlotte Delbo, qui contient notamment sa correspondance avec Louis Jouvet, est conservé au département des Arts du spectacle de la BnF.
Entrée libre sur réservation
 


L’Homme livre, par Denis Lavant et Mathieu Marie

Performance conçue par Razerka BEN SADIA-LAVANT

L’Homme livre et son indispensable et inséparable Guide de la BnF reviennent cette année proposer une flânerie historique dans les espaces de la Bibliothèque, contée avec malice et passion. L’Homme Livre a tout en mémoire. Par son souffle et sa voix résonnent ceux de Jacques Prévert, Lewis Carroll, Dante, Marina Tsvetaieva, Verlaine, Fernando Pessoa, et bien d’autres encore.

Déambulation, dimanche 26 mai, 16 h 30
Départ Hall Est devant les Globes
Entrée libre
L’Homme Livre, par Denis Lavant, festival de la BnF 2018


Lectures masquées

Lectures masquées, festival de la BnF, 2018
Mieux entendre le texte en se consacrant exclusivement à son écoute : c’est ce que proposent les Lectures masquées. Plongés dans l’obscurité, les participants sont invités à écouter des extraits du roman mythique de Luis Sepulveda, Le Vieux qui lisait des romans d’amour, et de l’essai stupéfiant de Svetlana Alexievitch, La fin de l’homme rouge, portés par la voix d’Arlette Desmots.
Salle 70, dimanche 26 mai, 15 h 30 et 17 h 30
Entrée libre sur réservation
 

Les Insoumuses, Carole Roussopoulos et Delphine Seyrig

Projection, écoute au casque. Durée 25 min
En 1967, Valerie Solanas fait paraître SCUM Manifesto, manifeste féministe radical. En 1976, pour continuer à faire résonner ce texte devenu introuvable en français, l’actrice Delphine Seyrig et la vidéaste Carole Roussopoulos mettent en scène une lecture de l’œuvre et la filment en vidéo. De temps en temps, la lecture s’interrompt, Carole Roussopoulos hausse le volume du téléviseur, qui ne cesse « de déverser des images de guerres et de catastrophes, de vie mondiale sous pression de la politique mâle ».
Cette vidéo a fait l’objet d’une restauration à la BnF en 2017.
Hall Ouest, dimanche 26 mai, de 14 h à 19 h
Entrée libre
 

La Bibliothèque sonore des femmes de Julie Gilbert

Performance
Connaissez-vous Grisélidis Réal ? Avez-vous lu Fadwa Souleimane? Et si vous receviez un appel d’Emily Dickinson?… 
A la BNF, durant une après-midi, il est exceptionnellement possible de recevoir un appel téléphonique en direct de l’au-delà des auteures…
Grisélidis Réal, Emily Dickinson, Olympe de Gouges, Fadwa Souleimane, Audre Lorde, Marina Tsvetaeva, Sylvia Plath, Françoise Héritier. 
Frise, dimanche 26 mai, de 14 h 30 à 17 h. Durée d’un appel : 6 min. environ. 
Entrée libre
 

Sandrine Bonnaire, invitée de la salle A

Projection
Sandrine Bonnaire, invitée de la salle A, présente son documentaire sur Jacques Higelin Ce que le temps a donné à l’homme, ainsi qu’une sélection de films de son choix.
Salle A, dimanche 26 mai, 14 h 30
Entrée libre

LE GRAND INCENDIE, ANIMÉ PAR SAMUEL BOLLENDORFF

Projection web-documentaire
Retour sur les lieux et les histoires de sept cas d’immolation par le feu survenus en France. Au fil d’une progression interactive, deux discours se font entendre : celui des dirigeants, relayé par les médias, et celui des proches des victimes. Samuel Bollendorff, pionnier des nouvelles formes d’écritures interactives, a reçu, avec Olivia Colo, le Visa d’or au festival de Perpignan 2014 pour ce projet.. 
Salle A, dimanche 26 mai, 17 h
Entrée libre
 

Atelier de lecture et d’écriture de Marie Desplechin

Jeune public de 8 à 11 ans
Marie Despleschin se souvient de quelques poésies apprises dans son enfance et qu’elle n’a jamais oubliées. Paul Verlaine, Théophile Gautier, Anna de Noailles, Marceline Desbordes-Valmore… Un partage de lectures pour tenter de saisir de quoi sont faits les poèmes que l’on aime. À partir de ce matériau, un atelier de création de pièces sonores et visuelles est proposé.
Salle Jules Verne, dimanche 26 mai, 14 h
Tarif 5€ par enfant sur réservation au 01 53 79 49 49 ou sur visites@bnf.fr
 

Littérature en transat

Allongé sur les transats de la terrasse du Hall Est, le public découvre et écoute des extraits d’œuvres d’auteurs  francophones : Guillaume Apollinaire, Yves Bonnefoy**, Albert Camus, Emmanuel Carrère*, Alfred Dreyfus, Marguerite Duras, Mathias Enard*, Gaël Faye, Maylis de Kerangal, Dany Laferrière, Yannick Lahens**, Véronique Ovaldé**, Daniel Pennac*, Françoise Sagan, Lydie Salvayre*.

Tous ces textes peuvent être écoutés en intégralité dans la salle A sauf ceux des auteurs suivis d’une * .

**  avec l’aimable autorisation des éditions Thélème

Entrée libre
Festival de la BnF, 2018
 

Le bar du festival

Pendant toute la durée du festival, un bar sera ouvert sur la terrasse du hall Est de 14 h à 18 h.

Informations pratiques

tarifs et conditions d’accès
 
  • Grandes lectures dans les auditoriums :

    Tarif unique 10€ par lecture

    Entrée libre sur réservation pour les détenteurs des Pass BnF :
    réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

    En savoir plus sur le Pass Lecture / Culture à 15€

  • Atelier de lecture et d’écriture de Marie Desplechin :

    Tarif 5€ par enfant sur réservation au 01 53 79 49 49 ou sur visites@bnf.fr

  • Autres événements :
    Entrée libre sur réservation au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr dans la limite des places disponibles

Date et Horaires

Vendredi 24 mai 2019
19 h - 23 h

Samedi 25 et dimanche 26 mai 2019
14 h - 19 h

 

Accès

François-Mitterrand
Quai François-Mauriac –  Paris 13e
Entrée Est face à la rue Émile Durkheim