Traduction abrégée du traité sur les merveilles du monde de Kazvini, par Mohammed ibn Mohammed -  - BnF, département des Manuscrits
Prochainement

Les bases de données iconographiques à l’heure de l’intelligence artificielle : enjeux, état des lieux et perspectives

9 h - 18 h

École nationale des chartes

Salle Léopold Delisle

Traduction abrégée du traité sur les merveilles du monde de Kazvini, par Mohammed ibn Mohammed - - BnF, département des Manuscrits

Complet – À l’occasion du lancement du nouveau site de Mandragore, la base de données iconographique des manuscrits de la BnF, une journée d’étude se penche sur les nouvelles perspectives offertes par les technologies d’intelligence artificielle.

En novembre 2022, la BnF met en ligne une nouvelle version de sa base consacrée aux décors des manuscrits, Mandragore, créée en 1989 et accessible sur internet depuis 2003. La modernisation de l’un des plus anciens outils de ce type donne l’occasion de réfléchir aux enjeux actuels qui entourent les bases de données iconographiques, tant pour les producteurs scientifiques et les informaticiens qui en assurent le développement que pour les usagers, qu’ils soient chercheurs professionnels ou amateurs. Au-delà des défis d’obsolescence technique qui se posent aux outils des débuts de l’internet, l’évolution des pratiques de recherche et de lecture de l’iconographie, la nécessité de s’insérer dans une galaxie d’applications plus ou moins interopérables et, aujourd’hui, l’émergence d’algorithmes « apprenants » adossés aux technologies d’intelligence artificielle remettent en question certains des principes historiques d’indexation iconographique, tout en offrant des perspectives renouvelées.

Cette journée d’étude, organisée par la Bibliothèque nationale de France et l’École nationale des chartes dans le cadre du Campus Richelieu, permettra d’aborder la plupart de ces enjeux dans une optique interdisciplinaire, associant historiens de l’art, professionnels des bibliothèques, informaticiens et chercheurs en humanités numériques.

Programme

9 h – Accueil

9 h 15 – Ouverture de la journée

Par Marie de Laubier, directrice des Collections, BnF, et Patrick Arabeyre, directeur du Centre Jean-Mabillon (sous réserve).

9 h 30 - 10 h 30 – La recherche en iconographie : historiographie, état des lieux et évolutions épistémologiques

Introduction par Laure Rioust, département des Manuscrits, BnF.
Par Mathieu Beaud, université de Lille, et Éloïse Brac de la Perrière, Sorbonne Université / INHA, département des études et de la recherche.

10 h 45 - 12 h 30 – Les bases de données iconographiques : un héritage en mutation.

10 h 45 – Une nouvelle version de Mandragore, la base iconographique des manuscrits de la BnF

Par Lauranne Bertrand, département des Systèmes d’information, BnF, et Alexandre Tur, département des Manuscrits, BnF.

11 h 15 – Table-ronde - Thésaurus et indexation

Introduction et modération par Claudia Rabel, CNRS-IRHT

  • L’évolution des pratiques de signalement et d’indexation dans la base Initiale
    par Joanna Fronska, CNRS-IRHT
  • Signaler l’image fixe dans les catalogues de bibliothèques dans le contexte de la transition bibliographique
    par Chloé Perrot et Perrine Gustin, département des Estampes et de la photographie, BnF
  • Le Thésaurus des Images Médiévales en Ligne (TIMEL), indexer les œuvres figurées du Moyen Âge quels qu’en soient les supports
    par Pierre-Olivier Dittmar, EHESS – AHLoMA, et Jean-Damien Généro, CNRS-CRH
  • Vers de nouvelles modélisations ? L’exemple de l’Ontologie du christianisme médiéval en images (INHA)
    par Mathieu Beaud, université de Lille

12 h 30 – Déjeuner

14 h – Table ronde - Les défis des bases de données iconographiques aujourd’hui

Introduction et modération par Vincent Jolivet, École nationale des chartes.

  • Visualiser, manipuler, enrichir et annoter les reproductions numériques grâce à IIIF 
    par Régis Robineau et Eduard Frunzeanu, EPHE-PSL- Biblissima
  • Multiplication des bases de données et mise en interopérabilité
    par Federico Nurra, INHA, département des études et de la recherche
  • Repenser la Banque d’images de la BnF, une base de données pour un public non-spécialiste (ergonomie, indexation, valorisation commerciale)
    par Françoise Legrand, département Images et prestations numériques, BnF

15 h - 17 h 15 – Bases de données iconographiques et intelligence artificielle : concurrence ou complémentarité ?

15 h – Historique de l’irruption de l’intelligence artificielle dans le domaine de l’image, état des lieux des projets nationaux

Par Jean-Philippe Moreux, département de la Coopération, BnF

15 h 20 – Principes de l’apprentissage de réseaux de neurones pour la description des images

Par Mathieu Aubry, École des Ponts ParisTech

15 h 40 – Modéliser l’indexation par intelligence artificielle, l’exemple de Picture Meaning

Par Martine Clouzot et Christophe Nicolle, université de Bourgogne - CIAD

16 h 30 – Table-ronde – Exemples d’application des technologies de l’intelligence artificielle dans le domaine de l’image

introduction et modération par Olivier Jacquot, délégation à la Stratégie et à la Recherche, BnF

  • La fouille d’image dans Gallica, de l’expérimentation à l’industrialisation
    par Jean-Philippe Moreux, département de la Coopération, BnF
  • EyCon : Visual AI and Early Conflict Photography, utiliser des outils fondés sur l’intelligence artificielle et la modélisation des données pour analyser de grands corpus de photographie ancienne en limitant les effets « occidentalistes » de l’indexation manuelle 
    par Daniel Foliard, université Paris-Cité, et Julien Schuh, université Paris-Nanterre
  • SegmOnto, ontologie de segmentation de la page manuscrite et imprimée
    par Simon Gabay, université de Genève
  • Les projets EnHerit et VHS, développement d’outils basés sur le deep learning pour identifier des motifs récurrents dans des bases de données d’images hétérogènes
    par Mathieu Aubry, École des Ponts ParisTech
17 h 45 – Conclusion de la journée

Par Emmanuelle Bermès, École nationale des chartes.

Organisation

 

Cette journée d’étude est organisée avec le soutien du projet « La couleur : artefacts, matière et cognition » du plan quadriennal de la recherche de la BnF, en partenariat avec l’École nationale des chartes.

Informations pratiques

Tarifs et conditions d’accès
Complet – L’École nationale des chartes diffusera un podcast sur sa chaîne Canal-U après l’événement.
 
Il est recommandé de se présenter en avance (jusqu’à 30 minutes avant la manifestation)

Date et Horaires

Jeudi 1er décembre 2022
9 h – 18 h

Accès

École nationale des chartes – salle Léopold Delisle
65, rue de Richelieu, 75002 Paris