Prochainement

Les conférences Léopold Delisle - La bande dessinée entre la presse et le livre (2)

12 nov. 2019

Auditorium Colbert

Les conférences Léopold Delisle offrent à un public de curieux et d’amateurs éclairés des synthèses inédites et érudites sur le thème du livre et des manuscrits. Cette conférence de Benoit Peeters explore, lors de ce second volet sur la bande dessinée entre la presse et le livre, la période de Zig et Puce au roman graphique.

De Zig et Puce au roman graphique

Fragments d’une histoire

L’oscillation fondamentale et fondatrice de la bande dessinée entre le monde de la presse et celui du livre est un aspect majeur de son histoire. Il existe un volet très mémoriel, lié aux albums, et un autre beaucoup plus éphémère, lié à la presse. Longtemps, ce second volet a été moins pris en compte par les spécialistes, notamment parce que le matériau était plus difficile d’accès. La numérisation des journaux anciens nous permet aujourd’hui d’en prendre toute la mesure.
C’est la bande dessinée francophone (essentiellement française, suisse et belge) qui est au cœur de ces deux conférences et de l’ouvrage qui les accompagne. Il sera question de Töpffer, Cham et Gustave Doré ; de l’Imagerie d’Épinal et de la Maison Quantin ; de La Famille Fenouillard et de Bécassine ; de l’invention de l’album de BD moderne par Hergé et les éditions Casterman ; de Blake et Mortimer et Spirou et Fantasio ; de Paul Gillon et de France-Soir ; de Barbarella et d’Eric Losfeld ; de l’âge d’or des magazines spécialisés avec Pilote, Pif, L’Écho des savanes, Fluide Glacial, Métal hurlant et À suivre ; du triomphe du roman graphique et de l’essor de l’édition indépendante. S’il a déjà donné naissance à bien des chefs-d’œuvre, le neuvième art est loin d’avoir dit son dernier mot.

Qui est Benoît Peeters ?

Benoît Peeters est né à Paris le 28 août 1956.
Son premier roman, Omnibus, biographie imaginaire de Claude Simon, est paru aux éditions de Minuit en 1976. Depuis 1982, Benoît Peeters a multiplié les travaux dans les domaines du scénario, de la critique, de l’édition et de la conception d’expositions.

Spécialiste d’Hergé, il a publié trois ouvrages qui sont devenus des classiques : Le Monde d’Hergé, Hergé fils de Tintin et Lire Tintin, les bijoux ravis. Théoricien et critique aux intérêts éclectiques, il est l’auteur de nombreux essais sur la bande dessinée, le scénario, le storyboard et l’écriture en collaboration, mais aussi sur Töpffer, Nadar, Hitchcock, Jirô Taniguchi et Chris Ware.  Une longue complicité avec le dessinateur François Schuiten lui a permis de construire avec lui le cycle des Cités obscures, dont quinze albums sont parus à ce jour.

Passionné par le récit sous toutes ses formes, et les rapports du texte et de l’image, Benoît Peeters a collaboré avec d’autres dessinateurs (comme Aurélia Aurita et Frédéric Boilet), une photographe (Marie-Françoise Plissart) et des cinéastes (Raoul Ruiz, Jaco Van Dormael). Il a réalisé trois courts métrages, de nombreux documentaires, un long métrage (Le dernier plan, 1999) ainsi que de grands entretiens filmés avec Alain Robbe-Grillet.

Benoît Peeters est visiting professor à l’université de Lancaster.

 

Cycle organisé avec le soutien de Septodont/Henri Schiller

 

Informations pratiques

Tarif et conditions d’accès
 
Entrée libre et gratuite

Date et Horaires

Mardi 12 novembre 2019
de 18 h 30 à 20 h

 

Accès

Richelieu – Auditorium Colbert
58, rue de Richelieu – 75002 Paris

 

 

 

Image : La Famille Fenouillard – Christophe

Autre séance

La bande dessinée entre la presse et le livre (1). De Töpffer à Bécassine, mardi 5 novembre 2019.