Prochainement

Les Trésors de Richelieu – Le sang de Marat

17 déc. 2019

Auditorium Colbert

Conservateurs, historiens de l’art, spécialistes et restaurateurs partagent leur savoir et leur passion autour de manuscrits et de documents originaux, exceptionnellement sortis pour l’occasion des magasins de la BnF, de l’INHA et de l’École nationale des chartes. Cette séance est consacrée au sang de Marat dont des traces auraient été retrouvées sur des feuillets du journal « L’Ami du peuple » conservés au département des Estampes et de la photographie de la BnF.

Intervenants

Lors de cette séance, Corinne Le Bitouzé, conservateur au département des Estampes et de la photographie de la BnF, et Philippe Charlier, directeur de la recherche et de l’enseignement au musée du Quai Branly, analysent des feuillets de L’Ami du peuple.

En 1906 entraient au Cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale quelques feuillets de L’Ami du peuple, présentant de larges taches brunâtres, qui, précise une note manuscrite, auraient été laissées par le sang de Jean-Paul Marat lui-même. Le journaliste et homme politique les aurait eus en main au moment où le frappait le couteau de Charlotte Corday, le 13 juillet 1793…

Informations pratiques

tarifs et conditions d’accès
 

Entrée libre et gratuite

Date et Horaires

Mardi 17 décembre 2019
18 h 15 – 19 h 30

Accès

Richelieu – Auditorium Colbert
2, rue Vivienne – 75002 Paris

 

 

Illustration – Exemplaires de L’Ami du Peuple tachés du sang de Marat