Création  des animaux, enluminure de Jean Colombe extraite des Heures de Louis de Laval,  Bourges (et Tours ?), vers 1470-1485. BnF, département des Manuscrits -  - BnF
Prochainement

Trésors enluminés des ducs et duchesses de Bourbon

Until

Moulins, musée départemental Anne-de-Beaujeu

Création des animaux, enluminure de Jean Colombe extraite des Heures de Louis de Laval, Bourges (et Tours ?), vers 1470-1485. BnF, département des Manuscrits - - BnF

Dans le cadre du programme « Dans les collections de la BnF », la Bibliothèque nationale de France s’associe au musée départemental Anne-de-Beaujeu de Moulins à l’occasion des célébrations du cinquième centenaire de la disparition d’Anne de France. Parallèlement à l’exposition Anne de France. Femme de pouvoir, princesse des arts, la BnF prête six manuscrits exceptionnellement sortis de ses réserves, exposés dans une sorte de studiolo, provenant de l’ancienne bibliothèque des ducs de Bourbon. Tous sont de retour à Moulins pour la première fois depuis près de cinq siècles.

Des princes et des princesses bibliophiles

Grands bibliophiles, les ducs et duchesses de Bourbon ont constitué, dès le XIVe siècle, une riche bibliothèque installée dans leur château de Moulins. Chaque génération y ajouta ses propres commandes, les cadeaux qui lui furent faits ou des prises de guerre. Louis II de Bourbon (1337-1410), Jean Ier (1381-1434) et son épouse Marie de Berry (1375-1434), Charles Ier (1401-1456) et son épouse Agnès de Bourgogne (1407-1476), mais surtout Jean II (1426-1488) et son épouse Jeanne de France (1435-1482), et Pierre II (1438-1503) et son épouse Anne de France (1461-1522), firent de la cour de Moulins un foyer brillant, où rayonnaient tous les arts, accumulant une impressionnante collection de livres, tant en quantité qu’en qualité.

On y trouvait des manuscrits aux origines prestigieuses, provenant par exemple du duc de Berry, qui passèrent par héritage à ses filles Marie, épouse du duc Jean Ier de Bourbon, ou Bonne, mariée en secondes noces à Bernard VII d’Armagnac. Les livres de la famille d’Armagnac furent en partie saisis par Pierre II de Bourbon à la suite de l’exécution du duc de Nemours, Jacques d’Armagnac en 1477. Au début du XVIe siècle, la collection de livres des ducs et duchesses de Bourbon était l’une des plus prestigieuses et des plus riches de France, avec près de 600 volumes connus à ce jour, dont la moitié ont pu être retrouvés.

Ces livres, manuscrits et imprimés, étaient conservés au château de Moulins, mais aussi dans d’autres résidences, comme Aigueperse (qui entra en 1505 dans le domaine des Bourbons avec le connétable Charles III) et probablement Chantelle (lieu de résidence qu’affectionnait particulièrement Anne de France).

Apparition de l’archange saint Michel au roi Charles VIII, enluminure de Jean Hey, extraite des Statuts de l’ordre de Saint-Michel, Moulins, 1493-1494. BnF, département des Manuscrits - BnF

 

 

 

Le fonds exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France

Mort de saint Jérôme, enluminure par un artiste de l’entourage du Maître de Claude de France, Vie de saint Jérôme , Tours, vers 1505-1510. BnF, département des Manuscrits - BnF

La trahison et la disgrâce du connétable Charles III de Bourbon sonnèrent le glas de la principauté des Bourbons. Cette chute fut largement orchestrée par Louise de Savoie, la mère de François Ier, elle aussi une Bourbon, par sa mère, Marguerite, fille du duc Charles Ier et d’Agnès de Bourgogne.

Les biens des Bourbons, dont la bibliothèque, furent mis sous séquestre, puis saisis à la mort du connétable en 1527. Près de la moitié des livres furent manifestement sélectionnés pour leur ancienneté, leur somptuosité, leur contenu ou leurs signes d’appartenance. Ils devinrent probablement la propriété de Louise de Savoie, puis intégrèrent à la mort de celle-ci en 1531 la bibliothèque personnelle du souverain, elle-même réunie en 1544, au château de Fontainebleau, à la bibliothèque royale auparavant conservée au château de Blois. Une grande part des livres de Moulins appartiennent encore aujourd’hui au noyau historique des collections de la Bibliothèque nationale de France que sont les livres des rois de France.

 

Des trésors enluminés

Nombre des livres des Bourbons sont des manuscrits richement enluminés, de grand format, dont les plus anciens remontent au XIIe siècle. La bibliothèque connut cependant un accroissement à la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance. En son sein se trouvaient des chefs-d’œuvre de l’enluminure, produits par les plus grands peintres, à Moulins, dans le Val de Loire, à Bourges et à Tours, mais aussi à Paris. Parmi eux se détachent tout particulièrement les Heures de Louis de Laval, un des manuscrits les plus richement enluminés au monde ou les Statuts de Saint-Michel, peints par Jean Hey, auteur du célèbre triptyque de Moulins, qui furent offerts au roi Charles VIII.

 

En savoir plus sur le site des musées de l’Allier

Dans les collections de la BnF

Chaque année, la BnF présente dans des établissements patrimoniaux une sélection d’œuvres issues de ses collections et fait partager ses richesses à un plus large public. Révélant des œuvres choisies pour leur valeur emblématique, leurs liens avec un événement ou avec des collections locales, le programme « Dans les collections de la BnF » vise à développer des partenariats scientifiques et pédagogiques avec d’autres institutions.

Commissariat

  • Giulia Longo, conservatrice du patrimoine, musée départemental Anne-de-Beaujeu et Maison Mantin, Moulins
  • Maxence Hermant, conservateur des bibliothèques, département des Manuscrits, BnF

Coordination scientifique

  • Gennaro Toscano, conseiller scientifique pour le musée, la recherche et la valorisation, direction des Collections, BnF

autour de l’exposition

Conférence 

Mercredi 6 juillet à 18 h
Trésors enluminés des ducs et duchesses de Bourbon. Autour des six manuscrits de l’exposition Dans les collections de la BnF, par Maxence Hermant, conservateur au département des Manuscrits de la BnF et co-commissaire de l’exposition
Réservation par téléphone au 04 70 20 48 47

Publication

Princes et princesses en leur bibliothèque. Les Bourbons et les livres (XIIIe-XVIe siècles), publié sous la direction d’Olivier Mattéoni aux Éditions de la Sorbonne

 

Informations pratiques

Horaires

Pictogramme horaires

Horaires d’été (du 1er juillet au 31 août 2022)
Du mardi au samedi 9 h 45 à 12 h 30 et de 14 h à 18 h 30
Dimanche 14 h à 18 h 30. Fermé le lundi

Horaires d’hiver (jusqu’au 30 juin et à partir du 1er septembre 2022)
Du mardi au samedi 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h
Dimanche 14 h à 18 h. Fermé le lundi

Accès

Pictogramme acces

Moulins, musée départemental Anne-de-Beaujeu 
5, place du Colonel Laussedat 
À 1 heure de Lyon, Grenoble, Bourg-en-Bresse et Genève

 

Tarifs

Plein tarif : 5 € / réduit 3 €
Gratuité et carte multi-visites : musees.allier.fr