Claude Lévi-Strauss (1908-2009) dans les collections de la BnF

Dix ans après la disparition de l’anthropologue et ethnologue français, des programmes de recherche sont entrepris pour diffuser son œuvre 
 

Un programme de recherche qui associe la BnF à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et à l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM) – « Les carnets Nambikwara de Lévi-Strauss » – a débuté en janvier dernier : il a pour objectif d’étudier la seconde expédition que Claude Lévi-Strauss a faite au Brésil entre mai 1938 et janvier 1939, à partir des archives qui en résultent.

Ce programme de recherche permettra de valoriser les collections de la BnF en numérisant et en mettant en ligne sur Gallica intra muros plus de 12 000 pages issues du fonds Claude Lévi-Strauss conservé au département des Manuscrits (NAF 28150) : carnets et notes de terrain, fiches linguistiques, photographies, dossiers préparatoires et manuscrits de Tristes tropiques et de La Vie familiale et sociale des Indiens Nambikwara.

Claude Lévi-Strauss dans la base de données Anthropology Online

Parmi ses bases de données, la BnF compte la base Anthropology online qui donne accès à plus de 100 000 documents dont une grande diversité d’archives en texte intégral (manuscrits et tapuscrits d’écrits ethnographiques, carnets de terrain, photographies, vidéos, enregistrements sonores) dans des domaines aussi variés que la politique, l’économie, l’histoire, la psychologie, la religion, la linguistique, la géographie ou l’environnement.
On peut notamment accéder à la version anglaise d’Anthropologie structurale (1963), ouvrage central de la pensée lévi-straussienne présentant la méthode structuraliste appliquée à l’anthropologie. Cette méthode, s’opposant aux courants dominants de l’époque, consiste à expliquer la diversité des faits de société par la combinatoire d’un nombre limité de possibilités logiques liées à l’architecture du cerveau humain. C’est dans la seconde moitié des années 1940 que Claude Lévi-Strauss commence à détailler les fondements de la méthode structurale qu’il souhaite développer en anthropologie principalement dans quatre domaines : la parenté, les mythes, l’art et l’histoire. Tout au long de sa carrière, il publie des articles méthodologiques qu’il rassemble au fur et à mesure dans trois livres constituant une suite cohérente : Anthropologie Structurale I (1958), Anthropologie Structurale II (1973) et Le Regard éloigné (1983) qui, d’après l’auteur dans la préface, aurait pu s’appeler Anthropologie structurale III. Rédigés entre 1944 et 1957, les articles du premier volume abordent les thèmes du langage et de la parenté, de l’organisation sociale, de la religion et de la magie, de l’art et enfin les problèmes de méthode et d’enseignement. La version anglaise de ce texte apportera un prolongement aux articles présents sous forme de manuscrits, de  dactylographies et de photocopies conservés au département des Manuscrits (NAF 28150).

 

Accès sur place et à distance pour les titulaires d’un Pass Recherche Illimité

Anthropology online est accessible sur les postes publics dans toutes les salles de lecture de la Bibliothèque nationale de France. Pour les usagers ayant le Pass Recherche Illimité, elle est également accessible à distance.