• Actualités Professionnelles /
  • Coopération nationale

Le « groupe de Nantes » et le surréalisme dévoilé par la Bibliothèque municipale de Nantes

Le CCFr, 20 ans de (re)découverte du Patrimoine !
Photographie de Jean Sarment, Pierre Bisserié et Jacques Vaché (Fonds Sarment) ©Ville de Nantes - Bibliothèque municipale ; Cote ms3448/10

À la suite de l’exposition, en 1994, intitulée Le Rêve d’une ville, Nantes et le surréalisme, une véritable politique d’enrichissement des collections relatives au surréalisme a été mise en œuvre, et a permis à la Bibliothèque municipale de Nantes d’acquérir des documents lors des ventes André Breton et Julien Gracq, de recueillir d’importantes donations de la famille Sarment, ou d’acquérir ponctuellement des documents liés à Jacques Baron, Claude Cahun, Benjamin Péret ou Jacques Vaché.

Ils s’appellent Jean Sarment, Eugène Hublet, Pierre Bisserié et Jacques Vaché, tous ensembles sont devenus « le groupe de Nantes », indissociable des origines du surréalisme suite à la rencontre d’André Breton avec Jacques Vaché.
Les Sârs portent les valeurs qui seront plus tard celles du surréalisme : la révolte contre les valeurs bourgeoises de la société, la remise en question du langage, l’écriture automatique… Fondateur d’une revue qui fera scandale, En route mauvaise troupe…, puis paraîtra sous un nouveau titre Le Canard sauvage, avant d’enchaîner, contraints par le temps et la guerre sur une dernière publication Ce que les sârs ont dit» La guerre va alors changer le cours de la vie de chacun et l’histoire de ce groupe serait sans doute passée inaperçue sans la rencontre en 1916 de Jacques Vaché avec André Breton.

Le fonds Jean Sarment de la Bibliothèque de Nantes regroupe 3 donations faites par Jacqueline Sarment, constitué de documents très variés autour du « groupe de Nantes » dont de nombreuses lettres, photos, dessins. Les imprimés sont identifiables dans le catalogue informatisé de la Bibliothèque municipale tandis qu’apparaissent dans le Catalogue collectif de France (CCFr), son signalement dans le Répertoire des Fonds, son inventaire dans la Base patrimoine et ses manuscrits dans le Catalogue général des Manuscrits (CGM).
En partie numérisées, les collections consacrées à Jacques Vaché ou à Jean Sarment sont consultables dans la rubrique Patrimoine numérisé de la Bibliothèque municipale. Un projet de diffusion de ces ressources en ligne est envisagé à partir de Gallica dans le cadre d’une valorisation concertée de l’ensemble des collections numériques du domaine public de cet établissement.

 

Nantes et le surréalisme

Nantes et les surréalistes : repères chronologiques

 

 

VOIR DANS LE RÉPERTOIRE DES FONDS (CCFr)

 

 

 

 

 

Publié le

Voir aussi